AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 - Cami O'Connell -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Staff
Messages : 111
Date d'inscription : 28/08/2017


MessageSujet: - Cami O'Connell -  Dim 8 Oct - 22:49




Come out and play


Cami A. O'Connell ▬ The Dark Theater ▬ Hétérosexuelle ▬ Léah Pipes ▬ A


I live   Caractère
Je supprime le bruit autour de moi pour découvrir qui je suis vraiment.


Cami détient un double visage. L’ange et le démon, son caractère fort n’évince pourtant pas son côté pour le moins empathique et sage. Elle a un don surhumain pour comprendre les âmes les plus torturées. Elle est franche en toute circonstance et relègue les mensonges aux abîmes. Elle a la conviction que les hommes ne peuvent naître en étant méchant. Et que sous chaque carapace et violence, subsiste une bonté. Souillée, peut-être… mais l’homme est naturellement bon, c’est le monde qui les force à devenir méchants. Sa peur ébranle pourtant ses plus fortes convictions, et sombrer dans le néant est parfois si tentant. Elle cherche le bon côté des personnes qu’elle côtoie, cela lui donne l’illusion de vaincre la noirceur qui la submerge parfois.





Before   Histoire
Le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.



J’ai longtemps eu la conviction qu’avoir un diplôme de psychologie pourrait m’assurer un avenir plus sûr. Mais les devoirs de famille sont souvent ceux qui nous happent, jusqu’à ne plus comprendre ce qu’est l’individualité. Tant d’efforts réduits à néant par un caractère imprévisible et curieux. En effet, mon frère Sean s’est donné la mort dans une tragédie macabre, au sein de l’église de mon oncle, entraînant dans son sillage des âmes innocentes et complètement pures. La pureté est relative, vous en conviendrez. On ne vous dit jamais que la perte d'un être ne vous laisse pas seulement avec une peine immense, mais avec des questions, des centaines de questions, qui ne trouveront jamais de réponses. C’est en quête de ces réponses muettes que je suis retournée frôler le sol de la Nouvelle Orléans, sans vraiment comprendre alors, que ce simple geste scellerait mon destin de manière définitive.

On revête énormément de casquettes au cours de notre longue existence, au-delà de l’étudiante en psychologie que j’étais aux yeux de mon oncle, je ne demeurais qu’une simple barmaid au sein du Rousseau’s. Cette ville a chamboulé toutes mes certitudes, et les fondations de mon existence même se sont retrouvées ébranlées. J’étais loin de m’imaginer ce que le secret familial avait de lourd à porter. Les contes, ces fabulations abstraites et totalement dépourvues de bon sens n’étaient en fait que des réalités dissimulées sous l’illusion factice de ce que nous voulons bien croire pour notre simple sécurité. Oui, j’ai découvert que la mort de Sean n’avait rien de pathologique, mais qu’elle avait été enclenchée par un sortilège malsain par une sorcière véreuse et par simple intérêt. Les vampires, les loups, les sorcières, je pensais vivre un véritable enfer. Avant de comprendre que l’enfer n’était que la partie de notre inconscient qui tentait de prendre le dessus sur celle qui nous tient debout. J’ai cherché les réponses sans arrêt, et j’ai compris que ceux qui ont réponse à tout n'ont jamais été confrontés aux vrais problèmes.

J’ai vu l’atrocité, j’ai vu la violence et la manipulation. J’ai été sujette aux mêmes périples que bon nombre d’humains face à ces créatures avides de pouvoir. Et pourtant, loin de penser que la fin de l’humanité sonnait son glas, je suis convaincue qu’il y a encore du bien en ce monde. Parce qu’il suffit d’une étincelle dans l’obscurité, pour l’illuminer. Au-delà de cette conviction bien utopiste, je détiens en mon sein une faille à laquelle je cède volontiers mes quelques espérances. Pourquoi la psychologie ? Peut-être parce que comprendre m’empêche de sombrer moi-même au pouvoir de mes propres démons. Ils sont réels, tapis dans l’ombre, et la crainte qu’ils m’inspirent l’est d’autant plus. La douleur, la souffrance, ce n’est rien comparé à ce que notre propre esprit peut nous infliger. Je m’appelle Cami O’Connell… J’ai perdu ma famille pour une histoire de pouvoirs et de guerre entre créatures surnaturelles qui ne nous concernait pas, et je reprends désormais le flambeau.




© Halloween de Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
- Cami O'Connell -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aurora Dilaurentis & Evelyn O'Connell - Jusqu'au 16/11/2013
» Dany & Cami & Cassy - Retour le 19 décembre
» Camille O'Connell - Humaine (libre)
» PHOENIX ♛ DON'T STOP THE PARTY.
» F-L MAXXIE LANSKY ► jack o'connell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crossworlds :: ¦ Administration :: | Ecrire son histoire :: › Nos personnages pris :: ›› Monde 1-
Sauter vers: