AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
Messages : 107

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  Ven 29 Déc - 3:35
La mort est ton réconfort
  Ce rp peut contenir des propos à caractères sexuels

L'excitation était palpable, aussi bien chez elle que chez toi. Elle avait éperdument envie de toi, un désire qu'elle n'arrivait pas à freiner et elle ne faisait plus grand chose pour aller dans ce sens d'ailleurs.
Un large sourire décore ses lèvres lorsque, sans bronché, tu t'exécute en l'embrassant avec hargne. Un baiser passionnel une nouvelle fois et pour son plus grand plaisir, sa langue vient saluer sa jumelle dans une danse sensuelle et tellement chaude que Cami se prend d'un très faible gémissement contre tes lèvres.

Lorsque tu tentes de retirer son sous-vêtement du bas, elle t'aide en relevant les hanches pour que ce soit plus facile et comme elle l'avait fait avec son pantalon, elle le jette au pied du lit. Après avoir fait cela et ses lèvres toujours scotchée aux tiennes elle courbe son dos de manière à pouvoir atteindre la fermeture de son soutien-gorge. Elle le dégrafe et d'un coup d'épaule le retire, le jetant au sol comme tout le reste. Cami vient passer ses bras autour de ta nuque pour approfondir un peu plus votre baiser et rapprocher vos corps davantage. Elle les rapproche tellement que sa poitrine maintenant nue se presse contre ton torse. Elle sentait toute la chaleur émaner de ce contact s'étendre dans son corps, laissant une chaleur particulière dans son bas ventre et une humidité présente dans son entre jambe.

Elle était à présent complètement nue mais pour la première fois depuis bien longtemps elle n'avait pas de gêne à l'être, elle se fichait pas mal de cet aspect là. Elle savait simplement quels étaient ses envies à ce moment présent et qu'elle avait envie de les assouvir avec toi, point barre. Habituellement peu entreprenante elle se retrouvait à prendre les devants dans cet échange entre vous. Elle savait comment cela allait se terminer et elle en avait réellement envie.

Ses mains quittent ta nuque pour rejoindre ton torse qu'elle caresse en descendant jusqu'à la limite entre ta peau et le tissue de ton boxer. Elle joue quelque peu avec l'élastique de se dernier, les lèvres toujours collées aux tiennes avant de ne tirer sur ton boxer pour le retirer de manière à découvrir ta peau. Désireuse d'un jeu qui la rendait folle, ses doigts viennent titiller ton entre-jambe dans une caresse maîtrisée hésitant premièrement à se saisir de ton membre et à commencer de lents va et viens, ce qu'elle finira par faire.

Codage par Libella sur Graphiorum


       

   
« I'm the wall beetween your reality and mine. »
I'm touched, I'm touching and sensitive. People destroy me and people soothe me. I'm the one that I want you to see.
I have feelings. I'm not a robot. I'm in the shadow and the light. I'm Cami and me too, I'm human. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Originel
Messages : 297

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  Ven 29 Déc - 4:26




« - La mort est ton réconfort »


Je voulais l'étouffer, mais il se pourrait que là, ce soit moi cette fois-ci. Alors qu'elle avait pris possession de mes lèvres pour jouer encore de ses plus mauvais tours, je me perdais dans un sillage où le sentiment d'être un homme comblé demeurait de plus en plus présent. Par contre, je ne pouvais m'empêcher de sourire à l'entente d'un vêtement retiré par ses soins. Et puis là totalité, elle toute entière vêtue de ses courbes majestueuses me décrochait une surprise, nul besoin d'un peu plus de lumière ou d'obscurité, j'avais parfaitement dessiné les courbes de son corps en la frôlant timidement dans mes gestes précédents.

Impossible de quitter ses lèvres ni te passer à coté de son petit gémissement. Elle me déconcentra dans tout ce qu'elle touchait et quelque chose venait à provoquer sauvagement ma concentration. Le claquement de mon boxer me fit frissonner à plusieurs reprise et l'acte qu'elle m'offrait était des plus excitants et éveilla encore une fois, mon entre-jambe. Il fallait que je trouve quelque chose pour la déstabiliser et vite. Capturant ses lèvres dans une légère brutalité déconcertante suite aux mouvements de la main de Cami, j’accélérais mon souffle qui se transformait parfois en gémissement puis marmonnais des choses incompréhensibles entre ses lèvres. Instinctivement, je ressentais ce besoin de bouger, parce que là, si cela continuait, cela deviendrait insupportable.

Utilisant avec finesse, les talents de mes doigts pour parcourir le corps de Cami dans l'espoir de trouver un point faible. Peut-être que si je la chatouillais, elle arrêterait de me faire perdre la tête ? Alors, je venais à caresser ses côtés dans l'optique de la faire rire et qu'elle lâche prise sur mon étage du bas. Ou j'avais juste à me persuader que cela ne me faisait rien, peut-être cela.  
             
▬ Cami O'Connell & Niklaus Mikaelson


© TITANIA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
Messages : 107

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  Ven 29 Déc - 4:51
La mort est ton réconfort
La nuit venait de tomber sur Blacktown et la pénombre avait pris possession de la pièce, vous plongeant tous deux dans une atmosphère de luxure. Elle sentait ses lèvres brûler tant vos bouches ne se décollaient pas. Plus vous vous embrassiez et plus vos échanges étaient intenses et plus déstabilisant.

Tandis que l'une de ses mains était occupée, la seconde parcourait ton corps comme si elle cherchait un point d'encrage. Après être passé dans ton dos, puis sur l'intégralité de ton torse, sa main fini finalement son chemin là où tout ceci avait commencé : dans ta chevelure. La malmenant, te décoiffant sans aucun ménagement. Elle sourit contre tes lèvres lorsqu'elle entend les quelques gémissements et les mots incompréhensibles que tu tentais de prononcer vainement.

Il fallait qu'elle respire sinon elle allait faire un arrêt cardiaque. Elle rompt donc votre baiser afin de reprendre son souffle, ses lèvres chaudes toujours collées aux tiennes. Sa langue passe sur tes lèvres à nouveau puis lentement elle recommence à t'embrasser, bien plus suavement jouant à nouveau avec ta langue comme si elle l'avait quittée il y a de cela des années. Elle ne comprenait pas elle-même cette folie qui l'animait à l'idée de ton corps et du sien, ça ne lui ressemblait pourtant pas.

Doucement elle sent ce qu'elle maintient se durcir entre ses longs doigts. Elle rit légèrement contre tes lèvres quand tu effleures son corps de tes doigts qui lui procurent des chatouillements faibles et de longs frissons.
Le souffle court elle accélère les vas et viens qui deviennent de plus en plus excitants même pour elle qui éprouve du plaisir à t'en donner, elle souffle contre tes lèvres alors que cette fois c'est elle qui t'embrasse avec bien plus de passion.

Codage par Libella sur Graphiorum


       

   
« I'm the wall beetween your reality and mine. »
I'm touched, I'm touching and sensitive. People destroy me and people soothe me. I'm the one that I want you to see.
I have feelings. I'm not a robot. I'm in the shadow and the light. I'm Cami and me too, I'm human. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Originel
Messages : 297

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  Ven 29 Déc - 5:29




« - La mort est ton réconfort »


Comment ne pas tomber dans un coma profondeur quand on s'amusait à vous dérégler la seule partie dont vous n'aviez que très peu le contrôle ? Elle enchaînait d'une pause pour retrouver son souffle souriant à son manque d'air ainsi que des gestes assez rapide dans sa cadence qui me firent perdre tous les sons de ma voix. L'accumulation de ses baisers cachait un goût empoisonné, dont je n'arrivais pas à m'en débarrasser. L'intensité de certains d'entre eux, coupa ma respiration plusieurs fois n'arrivant plus à savoir si je devais respirer ou continuer à l'embrasser.

Jamais, je n'éprouverais autant d'excitation pour quelqu'un d'autre, Cami était la femme qui me correspondait totalement. L'alchimie de tout cela, prouvait cette rhétorique et je n'étais pas prêt à décrocher de sa personne, elle vivra comme l'éternité guettant le mort. Et puis là, c'était trop. Son contact, l'atmosphère, cette chaleur trop étouffante, me fit prendre complètement mes moyens. J’articulais contre ses lèvres d'une voix faible enchaînant des murmures aux différents rythmes de souffle, ne maîtrisant plus celle-ci :

« - - Tu.. peux.. arrêter... de... me... déconcentrer... Cami... ? » J'avais l'impression d'être muni d'une commande vocale ralentissant mes propos, et que le temps fut une éternité à la fin de ma phrase.

Brusquement, j'échangeais les positions, retirant au passage tout signe de vêtement puis bloqua sa main avec la mienne. Je remontais mon buste et laissais échapper un léger rictus signe d'une victoire sur ton emprise. J’allongeais mon corps tout fixant le regard de Cami, j'étirais un peu mes bras dont les caresses venaient à exploiter sa poitrine et dont le bassin avait commencé à jouer de sa présence.

▬ Cami O'Connell & Niklaus Mikaelson


© TITANIA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
Messages : 107

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  Ven 29 Déc - 5:54
La mort est ton réconfort
C'était la première fois que quelque chose comme cela se produisait. Un excitation telle qu'elle n'arrivait plus à articuler quoi que ce soit de compréhensible. Sa main continuait à se jouer de toi et de ton excitation alors que tu tentais de prononcer quelques mots contre ses lèvres. Elle profitait de cet instant pour reprendre à nouveau son souffle que vos baisers avaient rendu bien trop saccadé et elle rit très légèrement contre tes lèvres. Elle avait l'intention de rétorquer quelque chose mais avant que les mots ne remontent le long de sa gorge et ne parviennent à franchir la barrière de ses lèvres, elle se retrouvait dans une toute autre position.

Rapidement tu saisissais sa main qui était occupée à te procurer un plaisir que tu ne contrôlais plus vraiment et tu retournais la situation à ton avantage, te plaçant sous elle. Cami était donc à califourchon sur toi. Elle frissonne lorsqu'elle sent tes bras s'étirer et tes mains chercher sa poitrine. Elle étire elle-même ses membres avant de ne passer une main dans ses cheveux en bataille dans le faible espoir de les remettre comme il fait. Assise sur ton bas ventre elle baisse le regard, arrivant à dessiner les traits de ton visage malgré la pénombre. Tes mains sur sa poitrine lui procuraient de longs frissons qui lui firent fermer momentanément les yeux tout en se mordant la lèvre inférieure avant qu'elle ne se penche en avant, laissant tomber quelques mèche de sa chevelure blonde sur ton visage, elle rapproche ses lèvres de ton lobe en murmurent lentement près de ce dernier :

« Finalement, tu n'étais pas si déconcentré que ça. »

Ses lèvres frôlent ton lobe alors qu'elle finit par venir le mordiller doucement, prenant appuie en posant ses mains de part et d'autre de ta tête.

Codage par Libella sur Graphiorum


       

   
« I'm the wall beetween your reality and mine. »
I'm touched, I'm touching and sensitive. People destroy me and people soothe me. I'm the one that I want you to see.
I have feelings. I'm not a robot. I'm in the shadow and the light. I'm Cami and me too, I'm human. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Originel
Messages : 297

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  Ven 29 Déc - 13:39




« - La mort est ton réconfort »


Ses sons projetés par des lèvres respirant l'envie et une certaine arrogante dans sa danse, me décontenançait fortement. Et que faisais-je quand je ressentais mon excitation se perdre dans l'atmosphère regorgeant à présent, la passion sexuelle ? Limite, je tremblais sous les effets de ses embrassades, un vrai supplice de la voir, si parfaitement, gérer la situation. Et c'était sûrement cela, qui me fit chavirer de ressentir un manque de confiance en soi. Pourtant, âgé de plus de 1000 ans ayant côtoyé plusieurs femmes, pourquoi étais-je alors devenu prisonnier de son propre désir, simplement parce que, c'était elle et rien qu'elle. Ne pas gâcher ces instants fragiles, écouter, ne plus contrôler sa fichue respiration quand je freinais mes caresses à la vue de son étirement gracieux. L'envie de lui saisir brusquement sa chevelure pour lui susurrer d'arrêter de gigoter comme cela sur la partie de mon entre-jambes, mais trop tard. Elle s'abaissa lentement, me laissant agoniser dans un soupir, la pointe de ses cheveux transperça d'un frisson soudain la peau de mon visage.

Elle soufflait ses mots, provoquait, s'amusait, encore une fois, à titiller l'une de mes oreilles dans une sauvagerie où sa langue se laissait aller à son imagination. Je fus soulagé que sa langue soit à ce niveau-là, car je me refusais d'imaginer sa bouche contre mon membre endurcit au point de créer un non-retour. Je n'avais raté aucune étape dans sa gestuelle, n'oubliant pas de photographier son corps dans une éternelle œuvre, la plus belle pour un artiste, le corps d'une femme, de LA femme. Je remontais lentement mes mains, effleurais sa peau sans y cacher l'envie de pousser encore un peu plus là la scène. Bougeant le bas du corps pour trouver la parfaite addition de nos parties intimes, laissant un soupir plus conséquent, je parcourais le dos de Cami en parsemant celui-ci de frissons incontrôlable et me stoppai au niveau de ses épaules.

J'étirais mon cou pour ne plus sentir sa décadence s'installer et d'un coup brusque, j'appuyais de mes mains sur ses épaules pour emboîter l'alchimie de nos deux corps en lui soufflant bestialement :

« - Tu sais très bien à quel point, je demeure décontenancé face à toi, néanmoins, là, je ne suis plus certain de l'être » tout en rapprochant cette fois-ci, mon visage comme il l'était précédemment.

Là, je devais me montrer sourd, sourd de toutes ses exaltations et donc, m'occuper à faire quelque chose trouvant la concentration nécessaire pour jouer de mon bassin sous le feu intempestif de l'entre-jambe de Cami. Par Hades.. j'en salivais bien que j'eus du mal à avaler normalement. Alors, à mon tour, de crier vengeance, de lui murmurer les sons créés par cette situation et d'y attraper le lobe de son oreille.       

 
     
▬ Cami O'Connell & Niklaus Mikaelson


© TITANIA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
Messages : 107

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  Ven 29 Déc - 14:31
La mort est ton réconfort
Vous vous étiez battus, insultés, blessé mutuellement de paroles assassines et maintenant vous étiez là, tous deux nus dans un lit à vous adonner à un plaisir partagé. Cami n'aurait jamais pu anticipé un tel détournement de situation lorsque tu t'es présenté à la porte de sa maison plus tôt dans la journée avec l'idée bien encrée de la faire sortir de ta vie. Le moins que l'on puisse dire c'est que c'était un véritable échec. Aujourd'hui vous étiez passés par toutes les émotions, de la colère à la tristesse, des léger rires au dégoût, de la peur de perdre l'autre au plaisir de son corps. C'était peut-être ce qui faisait de votre relation une montagne russe que parfois Cami avait du mal à gérer et qui la dépassait.

Elle te surplombait de son petit corps d'humaine alors que tu bougeais le bas de ton bassin afin de trouver la position adéquate et c'est en te sentant en elle et en sentant tes dents mordiller à son tour son lobe qu'elle ne put retenir davantage un léger gémissement. Elle se redresse lentement et finit par attraper tes épaules afin de te tirer vers elle de manière à ce que tu sois en position assise. Toujours à califourchon sur toi elle entoure ta nuque de ses bras collant alors ton torse à sa poitrine alors qu'elle joue de ses hanches pour accentuer de lents vas et viens.

Doucement ses lèvres se rapprochent des tiennes, les chatouillant légèrement. Sa bouche était entre ouverte et ses yeux lentement se fermaient alors qu'elle souffle contre ton visage un soupire qui traduisait toute l'excitation qu'elle ressentait à cet instant. Ne prenant pas la peine de répondre à ta petite réplique elle vient juste une nouvelle fois t'embrasser.

Sa langue franchit une nouvelle fois la barrière de tes lèvres afin de venir jouir des plaisirs de sa jumelle.
Tout le corps de la blondinette était pris de spasme et elle tremblait sous le désire ardant qui ne cessait de s’accroître au fur et à mesure que la soirée avançait.

Vous aviez franchit un cap que vous n'aviez jamais franchit au paravent. Elle se sentait comme une adolescente qui a sa première relation sexuelle avec son petit ami et qui découvre son corps. Elle avait cette étrange sensation de redécouvrir son corps sous le poids des gestes précis du tien.

Codage par Libella sur Graphiorum


       

   
« I'm the wall beetween your reality and mine. »
I'm touched, I'm touching and sensitive. People destroy me and people soothe me. I'm the one that I want you to see.
I have feelings. I'm not a robot. I'm in the shadow and the light. I'm Cami and me too, I'm human. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Originel
Messages : 297

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  Ven 29 Déc - 15:20




« - La mort est ton réconfort »


Entendre l’excitation de sa partenaire freinait totalement ma concertation n'était pas, une chose à faire. Le contrôle perdu révélait alors toutes ses trahisons en m'enivrant de Cami, de part de son aura, de ses ralentissements, et d'une autre part, cette pénétration intime qui me fit jubiler dans un plaisir intense. Les mouvements de son bassin étaient plus précis quand je me laissais vaguer à sa demande se fusionner la peau de nos torses. Alors là. Je perdais ma contenance et accélérant le rythme en guise de réponse à la provocation de ses lèvres. Pour la première fois, je pouvais y voir vraiment sa frénésie de prolonger ce moment à l'ouverture de ses lèvres, un bref instant, mais un instant qui basculait l'ambiance. Ma respiration ne tenait plus la route, j'étais définitivement vaincu que mes mains qui avaient épousé les courbes de ses hanches agrippèrent sa peau avec fermeté.

Comment éterniser un baiser quand celui-ci s'éparpilla dans des murmures chauds privant un homme de son air. La proximité si déconcertante, si fusionnelle, si sensuelle devait cesser parce que la folie de sa présence me fit perdre totalement toute notion de bien faire. Mes crocs retroussés pendant cette cession d'embrasses laissaient entrevoir, la suite des événements. Alors que je venais à lui mordre fortement sa langue, souriant contre ses lèvres, j’échangeais de nouveau nos places.

Arquant un sourcil et plongeant mon regard dans le sien, je me promettais de ne plus le quitter pendant un long moment. Prenant appui sur mes avant-bras tenant à maîtriser les tremblements d'un corps vivant, j'accélérais mes vas et viens sans forcement retenir une force qui me dépassait. J'avais tellement envie d'elle que j'oubliais presque, son humanité. Et puis, de toute manière, j'étais en action, aucun moyen de me faire freiner dans mon fantasme.     
     
▬ Cami O'Connell & Niklaus Mikaelson


© TITANIA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
Messages : 107

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  Ven 29 Déc - 15:42
La mort est ton réconfort
La main dans tes cheveux elle ne respirait plus, son souffle était saccadé et votre baiser faisait ralentir son rythme cardiaque. Elle était comme en apnée dans un océan de plaisir. Ses doigts se perdent alors dans tes bouclettes et elle fronce les sourcils lorsque tu mords sa langue. Un reflexe instinctif lui fait te pincer la peau de la nuque.
Contre tes lèvres elle commence très légèrement à gémir lorsque tu accentues la vitesse de tes va et vient.

Très rapidement vous changiez à nouveau de position et elle était une nouvelle fois en dessous de toi. Elle avait du mal à ouvrir ses yeux tant le plaisir qu'elle éprouvait la faisait chavirer et pourtant elle parvient à relever légèrement ses paupières. Les yeux à mis-clos elle redessine les contour de ton visage malgré le peu de lumière.

Ses main remonte le long de son corps, le caressant lentement de son ventre à sa poitrine et elle finit par passer ses mains sous tes bras pour qu'ils rejoignent ton dos qu'elle agrippe fermement, ses ongles étaient presque dans ta chaire.

Tu ne contrôlais pas vraiment la force avec laquelle tu te donnais à elle mais elle n'avait pas mal, elle espérait que cette différence de nature ne vous porte pas préjudice durant l'acte que vous étiez en train d'animer. Ses yeux se referment alors que le plaisir devient de plus en plus intense et sa tête bascule en arrière, les lèvres entrouvertes. Elle gémissait légèrement plus fort et ses ongles griffaient la peau nue de ton dos.

Codage par Libella sur Graphiorum


       

   
« I'm the wall beetween your reality and mine. »
I'm touched, I'm touching and sensitive. People destroy me and people soothe me. I'm the one that I want you to see.
I have feelings. I'm not a robot. I'm in the shadow and the light. I'm Cami and me too, I'm human. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Originel
Messages : 297

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  Ven 29 Déc - 16:12




« - La mort est ton réconfort »


J'avais, moi-même, un certain mal à être en phase avec mes propres mouvements, ne souhaitant que le mort de son corps dans un plaisir d'extasie. Trop rapide, trop impatient, trop de choses qui accentuèrent le feu d'artifice s'immisçant de la chaleur de mon sexe. D'ailleurs, l’exposition n'était pas loin, une chose que je me devais là, de contenir parce que vider ma substance n'était pas mon but ultime. Sa poigne dans ma chevelure me procurait aussi un tremblement inopiné et devant les siens, je perdais le fil.

Son faible ricanement et son silence ne m'aidaient pas à guider mes gestes où peut-être que cela lui allait ? Bien que ses petits sons me provoquèrent de véritables poings au visage, ma respiration se bloqua soudainement à l'entente de mon prénom. La vitesse de mes gestes avait ralenti de moitié à ses doigts sculptant des chemins ensanglantés sur mon dos, telle une lionne désireuse de finir son repas. Alors je prenais une cadence respiratoire plus forte malgré une contradiction gestuelle, au creux de son oreille en contradiction avec la lenteur de mes parades. Qu'est-ce que c'était ? Pourtant, je connaissais mon corps, je savais point par point comment il allait réagir, mais visiblement pas quand la maîtresse des lieux avait prit la navigation d'un objet qui trahissait mon esprit. C'était dingue d'entendre mon propre halètement s'accélérer tendant de le freiner, mais sans succès.

Je bégayais à plusieurs reprises dans son oreille, sans pouvoir sortir un mot, préférant caresser sa joue de mes lèvres. Sentant un léger filet de bave s'évacuer de ma bouche, je prenais alors appui sur mes bras, relevant mon corps transpirant et vacillant légèrement de temps à autre. La position fragile, mais rien ne pouvait faire affront à ce que j'allais dire :

« - Je t'aime Cami, ne l'oublies jamais. Oui, je me tais et je t'embrasse » offrant un sourire timide de ce qu'il était en train de se passer.
     
▬ Cami O'Connell & Niklaus Mikaelson


© TITANIA




Dernière édition par Niklaus Mikaelson le Ven 29 Déc - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell  
Revenir en haut Aller en bas
 
« - La mort est ton réconfort » feat Cami O'Connell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Will Rise Again  :: Les rps finis & abandonnés.-
Sauter vers: