AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Caroline Forbes -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
BLACKTOWN
Admin
Messages : 132

MessageSujet: - Caroline Forbes -  Sam 2 Déc - 22:49




Come out and play


Caroline FORBES ▬ Caro, Blondie ▬ Hétérosexuelle ▬ Candice Accola ▬ Vampire


I live   Caractère



Humaine, Caroline était très superficielle et populaire. C'est la meilleure amie d'Elena et Bonnie. Sa relation avec sa mère est très tendue, Caroline pense que sa mère ne se préoccupe pas assez d'elle. Elle est aussi très jalouse et impulsive, mais derrière ce coté fière et superficielle, se cache une Caroline sensible qui ferait tout pour ses amis. Depuis qu'elle a été transformée en vampire par Katherine, Caroline est moins superficielle et fière, en quelque sortes elle est devenue une vrai femme. Celle-ci est toujours de bonne humeur, elle n'aime pas paraître faible, elle est forte et elle le montre. Quelques fois, elle risque de désobéir lorsqu'on lui dit de ne pas aller quelque part alors que c'est dangereux. La blondinette s'énerve très vite aussi, on peux dire qu'elle a le sang chaud. C'est une femme indépendante, elle a toujours aimée tout contrôler, ce qui fait d'elle une grande maniaque de contrôle. Caroline était très perdue dans ses sentiments, pourtant elle gardait toujours la tête sur les épaules, c'est une femme très ambitieuse. Elle sera toujours loyale avec ses amis, elle fait toujours tout pour que ses amis soit heureux. En résumé, c'est une femme forte même si elle a quand même un coté sensible. Elle a aussi beaucoup de mal à garder les secrets, à cause du faite qu'elle n'aime pas mentir.





Before   Histoire
Le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.




Je suis née de l’union de mes parents Elizabeth et William Forbes, le 10 octobre 1992, certes ils ont divorcés quelques années après ma naissance, mais bon c’était compréhensible, mon père n’aimait plus les femmes, oui vous avez bien compris mon père aime les hommes. Bref passons, j’ai eu une enfance plutôt difficile avec le divorce de mes parents, puis ma relation avec ma mère était très tendue. Ma relation a toujours été conflictuelle avec elle, j’étais toujours en train de me disputer avec, pour des conneries en plus. Durant mon enfance j’ai connue Elena Gilbert et Bonnie Bennett au fil du temps elles sont devenues mes meilleures amies et le sont toujours aujourd’hui. J’ai toujours vécue à Mystic Falls, puis au étais devenue l’une des filles les plus populaires du lycée, en même temps qui ne connait pas la capitaine des cheerleaders ? Depuis le début j’ai été attirée par Stefan, mais il s’est vite dirigé vers Elena. Alors je me suis rabattue sur Damon, il m’a prise pour sa poche de sang me manipulant et se servant de moi. Il m’a ensuite quitté pour qu’il puisse se rapprocher d’Elena. Mais il ne tarda pas à revenir vers moi pour pouvoir arriver à ses fins. Le soir de la fête des fondateurs, Elena a découvert mes marques dans le cou, ce qui avait mis Damon dans une colère monstre, il avait donc pris comme décision de me vider de mon sang, seulement il n’avait pas prévu que Stefan me sauverai. Lors de l’anniversaire de Stefan, j’avais bu, peut-être un peu trop même, et suis allée trouver du réconfort auprès de Matt. Ce soir-là, il m’avait ramené chez moi et avait accepté de rester. Ma complicité avec Matt augmentait de jours en jours, jusqu’à ce que nous officialisions notre relation. Oui j’étais tombée amoureuse de lui, ce beau blondinet qui est l’ex de ma meilleure amie Elena. Peut-être que j’ai été jalouse quand Matt et Elena ce remémoraient leurs souvenirs, mais je sais qu’au fond de lui, il a toujours eu des sentiments pour elle, je me sentais exclue. J’en avais tellement marre de toujours être le deuxième choix, que c’était sortis, j’avais demandée à ma meilleure amie d’arrêter son petit jeu. Je ne vais pas vous cacher que pour l’élection de Miss MF j’avais une folle envie de battre Elena, car elle gagnait toujours tout, mais ce fut à mon plus grand bonheur que je remportai le titre. Lors de la fête des fondateurs, j’étais repartie avec les garçons, sous le conseil du père de Tyler, c’est alors que nous avons eu un accident, Tyler n’avait pas grand-chose tandis que j’avais fait une hémorragie interne. Vous me direz, les fêtes des fondateurs finissent toujours mal pour moi.

Je fus alors hospitalisée d’urgence, mais je n’étais pas au top de ma forme. Alors Damon avait proposé de m’offrir son sang pour que je guérisse plus vite. Le soir même, où Damon m’avait offert son sang, Katherine le double d’Elena, c’était incrusté dans ma chambre pour me tuer et faire passer un message au Salvatore. Je me rappellerais toujours de cette soirée, j’avais faim, je dirais même que j’étais affamée. J’avais alors été demandé de la nourriture à infirmière, celle-ci m’avait gentiment ordonnée de retourner dans ma chambre, c’est que je fus après avoir subtilisée une poche de sang au passage. J’avais bu une gorgée mais dégoutée je me stoppai, avant de me jeter dessus à nouveau pour étancher ma soif.  Dans la matinée, je m’étais aperçut que le soleil me brûler, m’exposer au soleil était une très mauvaise idée. Sans le vouloir je me suis jetée sur une infirmière pour boire son sang avant de contrôler son esprit pour qu’elle ne se rappelle de rien et m’autorise à sortir le soir même. Je m’étais souvenue de tout ce que Damon m’avait fait subir, il était une ordure. Nous étions le soir du Carnaval et dieu sait que Caroline Forbes ne manquait pour rien au monde une occasion de sortir. J’avais rejoint mon petit-ami, mais le quittai précipitamment puisque je n’arrivais pas à contrôler ma soif de sang. C’est alors que je m’étais réfugiée sur le parking, un élève venait d’arriver, il saignait du nez, je sentais ma soif déborder en moi, je n’avais plus le contrôle, c’est alors que c’est étudiant fut ma première victime. Damon quant à lui voulait me tuer, Stefan et Elena étaient arrivés à temps, heureusement car sinon je ne serai pas là à vous raconter mon histoire. Stefan m’avait réconforté et m’avait promis de me protéger. A la demande de Stefan, Bonnie me fit une bague de jour à contre cœur. A partir de ce moment Stefan est devenu très protecteur envers moi, il m’apprenait à chasser et à contrôler ma soif. Un soir je me suis attaquée à Matt, c’est à ce moment-là que j’ai su que j’étais dangereuse pour lui. Pendant ce temps je m’étais rapprochée de Tyler, malgré les interdictions de Damon, car Tyler était en mutation et que il était soit disant dangereux. J’ai été présente lors de sa première mutation en loup, d’ailleurs je crois que ça l’a touché que je risque ma vie pour l’aider. Mais entre-temps Matt m’avait avoué qu’il éprouvait toujours des sentiments pour moi, alors que le soir même Tyler m’avait lui aussi avouer ses sentiments. Mes sentiments pour Matt étaient beaucoup plus forts que ceux pour Tyler, j’avais donc décidée de me remettre en couple avec le beau blondinet. Tyler m’en a énormément voulu pour le mensonge de la mort de son oncle Mason, mais bon je ne pouvais pas lui révéler que c’était Stefan et Damon qui l’avaient fait. Puis un soir je me suis fait kidnappée et torturer par les loups, j’avais demandé à Tyler de me faire sortir de là alors que celui-ci hésitait pour finalement le faire, pour moi notre amitié était terminée.  Le soir du concert au Mystic Grill, je suis montée chanter une chanson sur scène pour avouer mes sentiments envers Matt, certes j’avais hypnotisée le chanteur mais ce n’était qu’un détail. Puis arriva le moment où Matt fut blessé, puis me sentant obliger de le guérir avec mon sang, je lui dévoilais ma vraie nature, celui-ci était totalement paniqué, en même temps c’était normal je venais de lui annoncer que sa petite amie était un vampire, il avait alors décidé de rompre.

Le jour où la mère de Tyler eu un « accident », il fut impossible pour moi de ne pas être au côté de lui, au fil du temps nous nous sommes rapprochés. Puis arriva le soir de l’anniversaire d’Elena, une fête que j’avais organisée pour elle, Tyler et moi étions de plus en plus proche, puis avons fini par passé le nuit ensemble. Cette nuit-là, je suis sortie en douce de la maison des Lockwood, mais me suis fait surprendre par la mère de Tyler qui me tira dessus. Puis plus tard je m’étais réveillée enchainer dans une sorte de cave ou je ne sais quoi, puis fut face à un homme qui se trouvait être mon père.  Il me torturait en m’exposant au soleil alors qu’il m’avait retiré ma bague, il voulait que je ne sois plus sous le contrôle du sang, cependant ma mère et Tyler étaient arrivé pour me libérer. Je vivais une relation normale, jusqu’à ce que Klaus arrive dans la vie de Tyler, il l’avait transformé en hybride, mais Tyler n’était pas passé loin de la mort. Je ne voyais pas cette transformation d’un très bon œil, et j’avais raison, Tyler était sous l’emprise de Klaus, qui lui faisait faire tout ce qu’il voulait. J’avais donc décidée de rompre avec lui, puisque ce qu’il faisait des choses pas super belle qui comprenais mes proches et Jeremy. Quelques temps plus tard Tyler avait cru changé, cependant il était toujours sous l’influence de Klaus, puisque celui-ci venait de me mordre, j’étais donc condamnée à mourir. L’hybride originel avait décidé de me sauver, je ne sais pas pourquoi d’ailleurs, mais bon le fait est qu’il m’a sauvée la vie. Tyler avait appelé mon père pour qu’il m’aide cependant il l’attaquait, et puisqu’il avait du sang de vampire dans les veines, il fallait qu’il boive du sang humain, cependant mon père refusait, je lui fis alors mes adieux.

J’avais malheureusement tapée dans l’œil de l’hybride originel, il m’avait alors invitée à une soirée, me confiant quelques informations. Certes, j’avais joué de mon charme pour lui soutirer des informations mais il le fallait. Tyler à vite soupçonner quelques choses entre Klaus et moi, pourtant je n’ai que faire de l’originel. Il était prêt à mourir pour tuer Klaus, cependant je ne savais pas que Klaus était à l’intérieur de celui-ci. Je m’étais faite capturée, encore une fois, cependant Tyler renversait le fourgon et me sauva, j’étais tellement heureuse de le voir que je lui sautai dans les bras et l’embrassa, puis le mot « Love » prononcée, je m’étais rendu compte que Tyler n’était autre que Klaus. Bonnie avait donc fait le sors pour que l’originel retrouve son corps. Plus j’avais appris que Tyler avait eu une relation avec Hayley, cependant tout ça n’était qu’une mise en scène, nous avions donc simulés une dispute. Puis plus tard j’avais appris par Stefan qu’Elena avait des sentiments pour Damon, Damon quoi, non mais ce n’est pas possible d’aimer cet homme. J’étais totalement hors de moi, je ne comprenais pas comment elle pouvait abandonner Stefan pour Damon. Quand tout le monde est partie sur l’île pour trouver le remède, j’étais restée à Mystic Falls et avait rendu une petite visite à Klaus qui se trouvait être enfermer dans la maison des Gilbert. Je m’étais approchée de Klaus d’un peu trop près, puisqu’il m’attrapa et me mordra. Mon état c’était aggravé, j’étais en train de mourir et Klaus restait là sans rien faire alors qu’il pouvait me guérir. Je lui ai alors dit que je savais ce qu’il éprouvait pour moi, celui-ci craqua et avait fini par me donner son sang avant que je ne meurs. Klaus ayant de la compassion pour moi avait décidé de laisser Tyler de l’avance avant de le tuer, alors je fis mes adieux à Tyler en espérant qu’il puisse revenir. Elena venait de perdre son frère elle était totalement dans le déni, elle n’était plus elle-même, elle avait même attaquée ma mère ce qui provoqua une confrontation entre nous deux. Si Damon et Stefan n’étaient pas arrivés à temps Elena m’aurait tuée. J’avais sauvée Bonnie mais avait tuée 12 sorcières, j’étais alors retournée voir Klaus, je lui avais gentiment  demandé de laisser Tyler en vie, mais nous étions partit dans une dispute. Jusqu’à ce que celui-ci n’ai plus de douleur, et m’annonçant qu’il ne cherchait pas Tyler. Au bal, Tyler était revenu m’offrir une danse, pour repartir ensuite. Puis à la remise des diplômes, je m’étais retrouvée avec tous mes amis, c’est à la fin de la cérémonie que Klaus m’avait annoncé que Tyler était libre de revenir et qu’il attendrait le temps qu’il faudra pour que je l’aime.
J’étais très enthousiaste à l’idée d’aller à l’université avec mes meilleures amies Elena et Bonnie, d’ailleurs je devais retrouver Tyler aussi. Cependant quelques jours, il m’avait annoncé par téléphone qu’il comptait reporter son entrée à la FAC, cela m’avait anéantie mais Elena était là pour m’aider à surmonter tout ça. Puis quelques temps après Damon était m’avertir que Stefan était en danger car Silas était en ville. Elena et Damon avait retrouvés Stefan, cependant celui-ci était amnésique, de plus j’apprenais un peu plus tard que Bonnie était morte. Son décès m’a beaucoup secouée, aux funérailles de celle-ci,  Tyler n’était pas présent, je n’avais pas de nouvelles. Cependant il était venu, je lui avais couru dans les bras, il était de retour.  Je me rappellerai toujours de la soirée du bal costumé, puisque c’est le soir où Tyler a rompu avec moi. J’étais retourné dans ma chambre, il était en train de faire sa valise, je lui avais donc avoué que je n’arrivais plus à l’attendre. Il avait choisi de partir, car sa haine envers Klaus était plus grande que son amour pour moi… Silas et Tessa avaient promis de ramener Bonnie en vie, c’est ce qu’ils firent, après que j’ai emmenée Katherine à Mystic Falls. Bonnie était maintenant en vie et nous devions fêter son retour comme il se devait. Stefan nous avait annoncé que cette peste de Katherine était mourante, cependant Nadia était arrivée avouer qu’elle avait enlevée Matt. J’étais donc partie à sa recherche de mon côté seule, quand je croisai Klaus qui ne me lâchait pas. Je voulais le fuir, pourtant il continuait de me suivre, puis tentait de me faire avouer l’attirance que j’avais à son égard, ce que je fus avant de l’embrasser et de coucher avec, certes c’était l’une de mes plus grosses erreur mais je n’avais pas réussie à m’en empêcher. Puis Tyler l’appris quelques temps après, à mon plus grand malheur, j’étais mal à l’aise mais finis quand même par rejoindre Tyler essayant de lui expliquer ce qui c’était passé. C’est alors que Stefan était arrivé et avait poussé le loup contre un mur avant qu’il ne lui crache mon « secret », me sentant mal et honteuse j’avais quitté la pièce. J’avais donc trouvée refuge au manoir avec que Stefan ne me rejoigne et finisse par se moquer de moi en me disant que j’étais une mauvaise personne.  Quelques temps après plusieurs choses c’était passée, mais bref, le plus important était que je venais de rejoindre Stefan quand Julian un voyageur dans le corps de Tyler, venait de se battre avec Stefan avant de lui arracher son cœur devant mes yeux. Je me rappellerai toujours son corps s’écroulant devant moi, c’était horrible, j’étais totalement détruite, cependant sa mort ne fut que de courte durée. Il venait de ressusciter mais venait de perdre Damon...

Je passais énormément de temps avec ma mère à la frontière de MF, puisque je ne pouvais plus y mettre les pieds. Alors que je tentais désespérément de trouver un moyen de ramener Bonnie et Damon, j’avais appris que Stefan avait abandonné ses recherches, celui-ci avait ignoré tous mes appels, acceptant ceux d’Alaric. Finalement Enzo m’avait conduit à Savanah pour rendre visite à Stefan, c’était mal partit avec Enzo. Cependant j’avais demandée des explications à Stefan, en lui avouant que j’étais déçue, surtout quand j’ai compris qu’il n’avait écouté aucun de mes messages, j’avais fini par l’insulter avant de partir dans la voiture en sanglot. Elena avait oubliée Damon grâce à Alaric et voulait faire la fête, j’avais donc fait comme si de rien n’était, jusqu’à ce que Stefan arrive. Une bagarre avait éclatée entre Stefan et Enzo, je m’étais donc interposée entre eux, avant que Stefan ne décide de partir. Je l’avais rattrapée en lui demandant pourquoi il était partit sans rien dire, mais il était resté de marbre, avant de partir. Elena qui avait vu la scène, m’avait demandé si je n’éprouvais que de l’amitié envers Stefan, mais après une courte réflexion je lui répondis que j’avais finalement des sentiments pour lui. Quelques jours plus tard celui-ci m’avait confié Ivy, comme si j’étais baby-sitters… mais une fois celle-ci disparut, j’avais essayée en vain d’appeler Stefan mais aucune trace de lui en nous voyant nous n’avons fait que nous disputer. Enzo avait sous-entendu à Stefan que j’éprouvais des sentiments envers lui, cependant je n’avais pas répondu. Quand nous étions à l’hôpital pour ma mère, Stefan a essayé de comprendre pourquoi j’éprouvais des sentiments pour lui, je lui avais répondue que mes sentiments avaient évolué au cours du temps puisque je l’ai toujours estimé.  Après milles excuses de Stefan je finis par les accepter, pour couper court à la conversation. Je venais de passer des vacances avec ma mère, mais j’étais déçu de ne pouvoir passer noël à MF comme chaque année. Je fus surprise puisque ma mère était là dans ma chambre à mettre les décorations, cependant Stefan était là lui aussi... Il avait essayé de renouer avec moi, tandis que je restais froide à son égard, mais ma mère avait fait un malaise, avant que je ne parte, nous nous étions donc dirigé vers l’hôpital. Stefan m’avait annoncé qu’Elena avait hypnotisée les médecins pour savoir, et m’avait donc révélée que ma mère était atteinte d’une tumeur… J’avais l’espoir en moi, que la chimio ou le sang de vampire marche mais Stefan m’avait affirmé qu’aucun ne marchai… Alors oui j’avais eu un moment de faiblesse je m’étais écroulée dans les bras de Stefan. Cependant je ne m’avouais pas vaincue, je mettais rendue à Duke avec Stefan pour voir un patient qui avait la même maladie que ma mère, je lui avais donc donné mon sang et avait attendu le résultat, l’état de celui-ci semblait s’améliorer de plus en plus. J’avais donc annoncée la bonne nouvelle à ma mère, qui avait donc accepter de boire mon sang. Cependant l’homme atteint du cancer que j’avais soigné avec mon sang était mort et était devenu vampire, Jo m’avait donc expliqué que la tumeur c’était propagée beaucoup plus vite à cause de mon sang, elle avait donc tentée de transfusée ma mère mais sans succès. Je venais donc de comprendre que je venais de condamnée ma mère, j’avais donc décidée d’organiser son enterrement. Je ne pouvais faire face à ma mère, mais Stefan m’avait raconté ce qu’il avait vécu avec la sienne, sa confidence m’avait touchée. Lorsque j’étais entrée dans la chambre de ma  mère celle-ci avait fait un arrêt cardiaque, j’avais fondue en larme la croyant morte, pourtant elle c’était réveillée. Le jour de l’anniversaire de Bonnie, les vieux souvenirs étaient remontés, je me sentais coupable d’avoir enterrée son ours en peluche j’étais donc partie à sa recherche avec Stefan, nous avions fini par le retrouver et j’avais fini en pleure dans les bras du vampire. J’avais donc préparée le chalet de mon père pour les derniers jours de la vie de ma mère, je voulais que les derniers jours soit les meilleurs possibles. Stefan m’avait accompagné, m’avouant qu’il voulait être là, alors qu’il n’y était pas obliger, sa présence me troublait de plus en plus. Ce jour-là, il m’avait avoué que le jour où je lui avais dit que je le détestais était l’un des pires jours de sa vie, mais j’avais fini par lui dire que je ne le pensais pas. Il m’avait alors embrassé, j’étais surprise cependant je m’étais laissée faire. Peu après, Damon m’avait appelé pour m’annoncer que ma mère était dans le coma, Stefan et moi avions donc pris la direction de MF, je me sentais coupable de pas avoir passée les derniers instants avec ma mère. Je n’avais pas pu lui dire au revoir, ce qui m’effondra encore plus.  J’avais donc suivis les conseils de Stefan pour lui faire mes adieux, en repensant au jour où j’avais appris à faire du vélo. Mais quand je me suis réveillée, ma mère venait de décédée, j’avais donc fondu en larmes étant inconsolable. J’avais donc dormi chez les Salvatore, je m’étais réveillée en pleine nuit et avais surpris Damon à écrire l’éloge funèbre de ma mère, nous avions alors discuté et il m’avait annoncé que les jours les plus dures étaient ceux où l’on se retrouvait seul. J’avais donc fait en sorte que l’enterrement se passe rapidement, mais avant celui-ci je fus confrontée à Stefan, mais celui-ci préfère attendre le lendemain pour parler de ce qu’il s’est passé entre eux. Une fois l’enterrement passé, nous avions rendez-vous au Mystic Grill, mais je n’étais pas restée longtemps. J’étais donc repartie chez moi, mais Elena m’avait suivie, comprenant que j’avais l’intention d’éteindre mes émotions. A ce moment-là je souffrais trop, ma mère venait de mourir et Stefan n’avait pas répondu à mes attentes… J’avais pleurée dans les bras de ma meilleure amie avant de lui briser la nuque et éteindre mes émotions. Je m’étais rendue au bar, Liam m’avait abordé, puis je l’avais amené à l’extérieur. Une fois dehors, nous nous embrassions et finissais pas le mordre. Le jour d’après j’étais dans ma chambre quand Elena et Bonnie la revenante, je les avais snobée. Je leurs avait gentiment expliqué ce qu’il c’était passé hier soir avec Liam, elles étaient choquées, mais bon je ne l’ai pas tuée car je n’avais pas envie d’avoir de problème avec la police c’est tout. J’avais proposée aux filles de me laisser un an sans émotion et m’étais engagée à ne tuer personne, et si elles ne m’écoutaient il y aurait de grosse représailles. Je m’étais rendue à une party, Stefan m’avais rejointe au bar pour m’expliquer qu’il s’était rendu compte qu’il éprouvait des sentiments envers moi. Je l’avais donc félicité ironiquement puisqu’il a attendu que ma mère décède pour s’en rendre compte, malgré mes avertissement, Stefan avait essayé de me ramener, je lui avais donc avouée qu’il n’aurait jamais dû faire ça. J’étais donc partie et avais prévenu Stefan que j’allais tuer sa nièce, du moins c’est Liam qui allait le faire. J’avais contraint Liam à torturer Sarah, Stefan et Elena avaient débarqués au Mystic Grill, entendant les cris de Sarah au téléphone, ils avaient tentés de me résonner mais ce fut sans succès. La seule chose qui pouvait m’arrêter c’était que Stefan éteigne ses émotions, c’est ce qu’il avait fini par faire, il m’avait rejoint. Mais celui-ci s’était vengé en tuant le metteur en scène, j’étais en colère alors j’avais détruit sa moto, une guerre assez violente avait commencée, jusqu’à ce qu’il arrive à me faire craquer, je venais donc de tuer une jeune femme. Certes nous avons fini par coucher ensemble mais c’était une manière beaucoup plus marrante de ne plus avoir d’humanité. J’avais poussé Tyler à blesser grièvement Matt, quand Damon était arrivé avec une femme, qui n’était d’autre que la mère de Stefan pour lui faire retrouver ses émotions. J’avais donc pris de l’avance en blessant Stefan et fuyant. Stefan et moi nous étions donnés rendez-vous dans une chambre d’hôtel, quand le service de l’hôtel arrivait Damon était présent blessant Stefan et moi.  Nous nous étions réveillé quelques temps plus tard, Elena avait essayé de rallumer mes émotions en me donnant une lettre que ma mère m’avait cependant j’avais ordonnée à Stefan de la brûler. Puis Stefan avait réussi à me ramener mes émotions en me montrant le moment où ma mère avait écrit la lettre, à mon réveil j’étais effondrée tout était de ma faute, qu’est-ce que j’avais fait…   J’avais donc choisie de partir mais étais revenue pour le mariage de Jo et Alaric, Elena m’avait pardonnée et j’avais retrouvée Bonnie. J’évitais Stefan à tout prix, pourtant il insistait pour me parler, je lui avais expliqué que mes sentiments pour lui m’avait fait faire n’importe quoi et que je ne voulais pas perdre le contrôle encore une fois. Kai est apparu au mariage de Jo, il attaquait tout le monde et tua Jo. Elena était mal elle était inconsciente, Kai l’avait endormie... Le soir après avoir fait les adieux à ma meilleure amie, Stefan était venu me confier ses sentiments me disant qu’il m’attendrait.

J’essayais désespérément de trouver une solution à la protection anti-magie qui était sur ma ville natale. Mon second but était de retrouver Damon et Bonnie, je savais au fond de moi qu’ils ne pouvaient pas être mort, ils devaient être quelques part. J’avais passée l’été au bord de la frontière de Mystic Falls à lire des livres de sorcellerie, je refusais de retourner à Whitmore, préférant passer du temps avec ma mère. Stefan avait totalement disparu de la circulation, de plus il ne répondait à aucun de mes appels, cela me rend triste, surtout que j’avais appris qu’il répondait à ceux d’Alaric. Il filtrait donc ces appels, et ne voulait pas me répondre. En ce qui concernait Elena, elle gérait très mal son deuil, j’essayais de l’aider, mais nous gérions toutes les deux différemment tout ça. Puis j’ai appris quelques temps après que Stefan avait abandonné ses recherches, j’étais en colère et déçue, je ne comprenais pas pourquoi il abandonnait. Le seul qui n’avait pas abandonné c’était Enzo, je l’avais donc retrouvés et avions prévus de trouver la "réunion des jumeaux". Au final Enzo m’avait emmener à Savannah pour voir et parler à Stefan, j’étais énormément surprise de voir ce qu’il avait fait de sa vie, il avait tout recommencé. Tout avait dégénéré, alors que Stefan avait le dessus sur Enzo, je lui avais demandé des explications et lui avouais à quel point j’étais déçue de son comportement, surtout quand j’avais compris, qu’il n’avait écouté aucuns de mes messages. J’étais partie en l’insultant cette fois-là, j’étais tellement énervée, j’avais la boule au ventre.  Une fois arrivée dans la voiture je laissais les larmes prendre le dessus, avant que je n’aie un appel d’Elena qui voulait faire la fête ayant oublié Damon, j’avais pris le dessus pour lui répondre avant de raccrocher. Quand Enzo était monté dans la voiture, j’avais tenté de ne pas monter mon chagrin, mais il avait vite compris, il était partit vert de colère, me laissant en larmes dans la voiture.  Au final nous sommes repartis à Whitmore, j’essayais de faire comme si de rien n’était mais c’était difficile. Lors de la fête du lac j’avais avouée à Elena que je me sentais seule, alors que j’étais partie chercher des glaçons, j’arrivais en plein milieu d’une dispute entre Enzo et Stefan. Enzo avait tué Ivy sa petite amie, je n’étais pas au courant, c’était Stefan qui l’avait avoué. Plus je m’étais retrouvée à cœur ouvert avec Stefan, j’avais essayé de comprendre pourquoi il était partit sans rien dire. Il voulait juste tuer Enzo pour pouvoir tout recommencer. « C’est pour ça que t’es allé voir Elena, c’est pour ça que tu es venu ici, tu voulais juste tuer Enzo et ensuite changer de vie.. » « Oui. » m’avait-il répondu. « Je ne te crois pas. Je sais que quelque part au fond de toi, tes amis te manquent, cet endroit te manque, et le fait de revenir parmi nous te rappelle à quel point on a besoin de toi. A quel point.. j’ai besoin de toi ! Mais si je me trompe, alors vas y laisse nous, part refaire ta vie ! Par contre si je ne me trompe pas, si c’est vrai qu’il y a une partie de toi qui aimerait savoir si Elena s’en sort vu l’épreuve épouvantable quel traverse ou si Alaric va bien depuis qu’il est revenu ou si tu t’inquiètes… pour moi. S’il y a ne serait-ce qu’une partie de toi qui est revenu pour savoir si je vais bien… Alors… Reste… » avais-je dit avant qu’il ne parte sans un mot. Elena avait entendu une partie de la conversation, j’avais fondue en larmes avant qu’elle ne vienne me consoler. De nombreuses choses s’étaient passées, Ivy était devenue vampire et avait fini par été tuer par Tripp, Stefan avait décidé de s’enfuir encore une fois. Entre temps Damon était revenu d’une prison, mais seul, Bonnie n’était pas là… J’en ai longtemps voulu à Stefan pour ce qu’il avait fait, et lui avait finalement avoué que je ne voulais plus être son amie après ce qu’il avait fait. Plus tard m’a mère s’est faite capturée en échange de Tripp, nous avions donc effectué l’échange sans problème avant d’amener ma mère à l’hôpital. Enzo avait soufflé à Stefan que j’éprouvais des sentiments à son égard, il m’avait demandé des explications. Réellement ?! Des explications ce que je ressentais ?! « Dis-moi comment, dis-moi pourquoi. S’il te plait fait moi comprendre comment j’ai pu le louper. » m’avait-il dit. « Quel genre de question stupide c’est ? Pourquoi j’ai ressenti un truc pour toi ? Je ne sais pas, Stefan. Peut-être parce que je pensais que tu valais la peine qu’on ressente quelque chose, parce que quand je me suis réveillé en tant que vampire, tu m’as dit que j’aillais traverser ça et je l’ai fait. Parce que quand je regardais Elena avancer avec ton frère, je ne comprenais pas pourquoi elle laissait quelqu’un comme toi partir, parce que tu étais pratiquement mon meilleur ami, parce que je te faisais confiance. » avais-je dit énervée. « Je suis désolé. Je suis désolé de ne pas l’avoir, je suis désolé de ne pas… » avait-il eu à peine le temps de me dire. « L’avoir ressenti aussi ? » avais-je dit en le coupant. « Non. Je n’ai pas dit ça. Je… Ecoute. Je ne sais pas ce que je ressentais. Tu sais, ma tête était sans dessus dessous, mais je suis vraiment désolé pour la façon dont je t’ai traité. » avait-il essayer de se justifier. « Oui bien sûr. Je sais ce que tu ressentais, Stefan. Parce que même si un tout petit morceau de toi ressentait pour moi ce que je commençais à ressentir pour toi, tu ne serais pas parti et je ne te déteste pas pour ça. Je ne te déteste pas pour le deuil de ton frère, je ne te déteste pas pour être le plus gros imbécile de la planète qui existe, et j’accepte tes excuses. » avait-je avouer. « Mais tu me détestes toujours. » « Ouais. Oui je te déteste, parce que si je ne te déteste pas pour avoir ruiné notre amitié, alors je dois me haïr pour l’avoir ruinée, et je pense que je mérite mieux que ça. » avais-je terminée avant de partir. Plusieurs mois étaient passé, nous étions maintenant à noël, j’étais tellement triste de ne pas passer les fêtes à Mystic Fall’s comme autre fois, mais j’avais été surprise de voir débarquer ma mère avec toute les décorations et Stefan.. Il essayait de renouer avec moi, pourtant je reste froide comme du marbre, quand il avait enfin eu la bonne idée de partir ma mère s’était écroulée par terre faisant un malaise. Quand Stefan était venu à moi pour me parler, je ne savais pas vraiment quoi penser. Je ne voulais pas croire que ma mère avait une tumeur, elle me l’aurait dit. Ca me détruisait, nous ne pouvions rien faire contre ça. Je m’étais alors effondrée en pleure, et cette fois ci Stefan était là pour moi. Mais je ne m’avouais pas vaincue j’étais persuader que le sang de vampire pouvait la guérir alors je lui ai donné mon sang, au final, cela n’a fait qu’accélérer le processus, j’avais donc condamnée ma mère. Alors que j’étais entrée dans la chambre, ma mère avait fait une crise cardiaque la croyant morte, je m’écroulais en larme, alors qu’elle se réveille. Quelques jours plus tard j’avais décidée de préparer le chalet de mon père pour que ma mère y passe ses derniers jours. Stefan m’avait accompagné, nous nous sommes avoués plusieurs choses et il a fini par m’embrasser, ce moment était tellement parfait. « Elle s’est endormie. Je n’ai pas pu la réveiller. Ils ont dit qu’elle est tombée dans le coma. Ils essayent de la mettre à l’aise. » m’avait dit Damon en arrivant aux urgences. « Elle n’est pas à l’aise elle est mourante. » avais-je répondu. « Je n’ai pas pu dire au revoir à ma mère. » dis-je en commençant à pleurer. Stefan m’avait proposé d’utiliser mes pouvoirs de vampire pour rentrer dans sa tête et lui dire mes adieux ce que j’avais fait avant qu’elle ne rende son dernier souffle.. « Elle est partie. » avais-je dit avant de pleurer sans pouvoir m’arrêter. L’enterrement de ma mère avait été rapidement fait, et la meilleure chose pour moi était d’éteindre mes émotions. J’étais rentrée chez moi, mais Elena m’avait rejoint. « J’ai dit que j’allais bien, Elena. » avais-je dit en l’entendant. « Je ne te crois pas. Toute la journée, quelque chose me tracassait. Tu voulais emballer ça si vite comme s’il y avait quelque part où tu avais besoin d’être. Je veux dire, tu étais tellement préoccupée à passer aujourd’hui sans savoir comme tu te sentiras demain, et après j’ai réalisé. Tu ne veux pas le ressentir demain. C’est le plan ? Te ne le ressentiras pas demain car tu vas éteindre tes émotions. » m’avait-elle répondue. « J’ai juste besoin que la douleur disparaisse. Ma mère est morte, Elena. Ça fait si mal, je n’arrive pas à respirer, je ne peux pas faire pire, je ne peux pas. Je ne devrais pas avoir à le faire. » avais-je dit en fondant dans ses bras avant de lui briser la nuque et d’éteindre mes émotions. Tout ce que je voulais c’était un an pour moi avec mes émotions éteintes durant lequel je m’engageais à ne tuer personne, et si mes amies ne m'écoutent pas, je leurs avait promis de violentes représailles. Stefan avait essayé de me ramener, en m’avouant qu’il ressentait des sentiments pour moi, je l’avais bien sûr félicité ironiquement. Il n’aurait jamais du faire ça, et les représailles allaient être violentes. J’ai ensuite réussi à faire éteindre ses émotions à Stefan pour sauver sa petite Sarah, la seule descendance des Salvatore. Nous avons fait de nombreuses choses n’ayant plus d’humanité, mais bon. J’ai couché avec Stefan, j’ai blessé gravement Matt.. Puis j’avais compris au bout d’un moment que Stefan avait retrouvé son humanité et comptait faire revenir la mienne. Il avait finalement réussi en entrant dans ma tête et me faisant revoir ma mère. J’avais tout détruit.. Lors du mariage de Jo et Alaric j’ai tout fait pour éviter Stefan mais nous avons finalement fini par discuter. « Tu me détestes ? » « Non. Bien sûr que je ne te déteste pas. Ça ne signifie pas que je ne déteste pas la façon dont tu as géré les choses. » « Ca fait deux. J’ai fait une liste.. de toutes les choses que j’ai faites depuis que je suis tombée amoureuse de toi. Ça a commencé l’été dernier quand tu es parti. J’ai commencée à être obsédée par l’endroit où tu te trouvais, à me demander pourquoi tu ne répondais pas à mes appels. Je t’ai dit que je te détestais quand je me suis sentie ignorée, j’ai manqué les derniers instants de ma mère parce que je t’embrassais, et puis elle est morte...  »  « Caroline. » « Et tout ce dont j’avais besoin, c’était que tu me dises que tu ressentais quelque chose pour moi, et tu ne l’as pas fait. Et ça m’a tellement affectée que j’ai fait la chose la plus terrible qu’un vampire puisse faire. J’ai éteint mon humanité, et quand j’ai pensé que je ne pouvais plus faire autre chose, je t’ai fait éteindre la tienne. » « Je te pardonne. » « Oui, mais c’est ça le truc Stefan. L’ancienne Caroline ne m’aurait pas pardonnée. Elle m’aurait giflée et dit "Qu’est-ce que tu fous ?" Je déteste la manière dont ça m’a fait me sentir. » « C’est parce que tu es une obsédée du contrôle qui a perdu le contrôle. Je ressens la même chose quand je suis près de toi. C’est ça de tomber amoureux. C’est être vulnérable. C’est.. abandonner le contrôle. » « Mais au point où je suis dans ma vie actuellement, avec la culpabilité et le chagrin, le contrôle est tout ce que j’ai, et je ne pense pas pouvoir l’abandonner. » avais-je dit avant de partir. Pendant le mariage Kai est arrivé e à tuer Jo, entre temps il a jeté un sort sur Elena qui fait d’elle une belle aux bois dormant jusqu’à ce que Bonnie meure. Nous avons fait nos adieux à Elena, du moins pour le moment puisque nous savions qu’elle allait revenir, quand Bonnie ne sera plus. Plus tard dans la soirée j’étais chez moi quand Stefan débarquait et me confiait ses sentiments, toutes les choses positives que je lui avais apporté dans sa vie et qu’il est prêt à m’attendre le temps qu’il le fallait.


Il y avait maintenant plusieurs semaines qu’Elena était endormie, Damon et Alaric avait quitté la ville pour prendre l’air sous l’œil du chaperon Bonnie, et c’était mieux comme ça. Quant à Stefan il était venu me voir pour me proposer de rester ami le temps que je fasse mon deuil avec ma mère. Les hérétiques sont arrivé en ville, merci Lily.. Nous avons essayés de les piéger et au final nous avons eu le revers de la médaille, nous avons dû faire évacuer Mystic Fall’s. Au final j’ai fini par craqué avec Stefan, je ne voulais pas culpabiliser d’être heureuse avec lui, alors je l’ai embrassée. Plus tard Enzo c’est rangé du côté des hérétiques, me plantant une seringue de verveine pour pouvoir me transporter jusqu’au manoir où ils résident tous. Ils se sont amusés à m’attacher avec des liens trempés dans la verveine, les deux pires sont surement Mary-Louise et Nora, ces deux pestes. Bizarrement Valérie m’a aidée, elle a rendu ma peau aussi douloureuse que la verveine comme ça elles ne pouvaient plus me toucher. Cependant quand Stefan débarquait pour me sauver lui non plus il ne pouvait plus me toucher, sous mes yeux horrifié il avait été expulsé, il n’avait pas été invité à rentrer par la nouvelle propriétaire des lieux. Durant mon séjour avec les hérétiques, j’ai appris que Stefan et Valérie se connaissaient, elle a même été le premier amour de celui-ci. Au final, Lily m’a libérée quand je lui ai évoqué le faite que Stefan ne l’avait jamais oublié. J’avais donc rejoins Stefan, mais nous ne pouvions toujours pas nous toucher, mais il avait réussi à me rassurer sur ses sentiments envers moi. Nous avons fini par faire pression sur Nora pour qu’elle puisse me siphonner et enlever le sort qui m’empêche de toucher Stefan. Plus tard j’avais rejoint Stefan qui avait annulé notre diner du soir d’avant. Au final je suis arrivée là-bas et suis tombée nez à nez avec Valérie. Que faisait-elle là ?! Il m’expliquait qu’il la protégeait de Julian, j’avais décidée de lui faire confiance, puis j’avais choisie d’aider Valérie à disparaitre, j’avais essayé de lui trouver une nouvelle identité. Par la même occasion j’avais appris que Stefan me cachait un secret, le secret qui faisait que Valérie avait peur de Julian. Mais qu’est-ce que cela pouvait bien être ? Quelques temps après, Valérie m’avait annoncée que je portais les jumelles d’Alaric grâce à un sort de localisation. Le test de grossesse que j’avais fait était négatif, puis de toute façon c’était impossible, les vampires ne peuvent pas avoir d’enfants. Valérie m’avait enfin avoué qu’elle portait l’enfant de Stefan en 1863, mais qu’elle l’avait perdu à cause de Julian, c’était donc ça ce que Stefan me cachait. J’avais donc décidée de faire une échographie pour être sûr de ne pas être enceinte, le médecin n’avait rien détecté, mais Valérie nous avais rejoint et avait siphonné le sort qui les dissimulaient. J’étais donc bien enceinte de jumeaux. Plusieurs mois après j’ai accouché difficilement des jumelles, car elles siphonnaient la magie de mon vampirisme. Les médecins avait donc dû me faire accouché rapidement sous l’œil de Stefan. Mes deux princesses étaient nées, l’une Jozie pour rappeler sa mère, et l’autre Elizabeth en mémoire de la mienne. J’aurais tellement aimée qu’elle soit ici pour voir ses petites filles, je suis sûr qu’elle aurait été une grand-mère formidable. J’avais donc appelée Stefan. « Ça va ? Comment tu te sens ? » « Je suis exténuée, je meurs de faim et je me sens seule. » « Désolé. Je regrette de ne pas être là, mais c’était le seul moyen pour éloigner Rayana. » « Je sais. J’aimerais tellement que ça ne soit pas toujours toi qui finisses par souffrir. » « Je te promets de revenir auprès de toi, je ne dois pas m’arrêter si je veux garder mon avance. Je t’aime Caroline. » « Moi aussi je t’aime. »  Pendant plus de trois ans j’ai cherché à aider Stefan, mais j’ai continué ma vie sans lui, j’étais fiancée à Alaric nous étions prêt à nous marier, les filles se portaient tellement bien. Jusqu’à ce que Rayana revienne, elle n’avait pas fini sa chasse. Elle a finalement donné son penchant meurtrier à Bonnie, et Bonnie m’attaqué, j’étais donc marqué et obligée de fuir, mais je ne voulais pas je savais qu’Enzo allait lui faire entendre raison. Stefan n’étant pas de mon avis, m’avait injecté de la veine de vénus afin de me faire partir le plus loin possible de Bonnie. « Ah super, t’es débout. » « Tu as osé m’injecter de la veine de vénus. » « On dirait. » « Alors quoi t’es devenu preneur d’otage ? » « Crie moi dessus mais fais-le en regardant ça. » « Hongkong ? Mais oui je suis morte de rire ! » « Tout ce qui m’importe c’est que toi et moi on parte tout de suite sans jamais s’arrêter. » « Toi et moi ? Il n’y a pas de toi et moi, Stefan. Ça fait très longtemps que ce concept n’existe plus. » « D’accord tu veux faire ça toute seule, c’est ton choix. » « Alors, ça c’est la meilleure. Je me serais jamais retrouvée coincée ici, si t’avais pas voulu la jouer homme des cavernes et me kidnapper après m’avoir drogué. Cette attitude ne te ressemble pas, d’habitude tu respectes un peu plus le choix des autres. » « Jusqu’à ce qu’une vie sois en jeu, là je ne suis plus ouvert à la discussion. »  « On a toujours le choix, tu as laissé Elena choisir. » «  Et ensuite je l’ai perdue, elle m’a demandée de sauvé son ami quand leur voiture à couler dans le fleuve au lieu de la sauvé elle. Et elle s’est noyée, parce que j’ai voulu respecté le choix qu’elle a fait. » « Peut-être qu’un jour tu finiras par réaliser que je méritais que tu me respectes  autant qu’elle. Mais personnellement ça fait longtemps que je n’attends plus ce jour. Rester ou non auprès de Bonnie est une décision qui m’appartient. Et que je vais prendre seul ou avec ma famille. Mais pas avec toi. » « Caroline. Ecoute-moi. En mêlant ta famille à cette histoire, tu les mets en danger eux aussi. » « Et si jamais je pars, ils croiront que je les abandonne. Ça non plus ce n’est pas bien. C’est peut-être même pire. » J’étais alors partie dehors, je voulais partir mais il avait raison. « T’es toujours là ? » « T’avais raison, c’est trop dangereux. Je suis trop dangereuse. Tout ça parce que j’ai bêtement été marqué et qu’il y a de sérieux risques que mes filles soient prises dans cette chasse aux vampires et ne deviennent des victimes collatérales.. » « Je sais, crois-moi, je suis passé par là. » « Non, sans blague. Je me trouve exactement dans la même situation que toi, il y a trois ans, quand tu as été marqué. Et maintenant que je comprends, enfin ce que tu as du ressentir à ce moment-là, je suis encore plus furieuse contre toi. Parce que je sais que tu as du prendre une décision douloureuse et que tu l’as prise sans m’en parler. » « Ecoute. Je suis venue te chercher, je me suis arrêter devant chez vous à Dallas, mais tu sais ce que j’ai vu ? Je vous ai vu toi, Alaric et les filles. Tu avais l’air comblée et qui je n’ai pas vu dans ce tableau ? Moi. Alors je me suis persuadé que c’était ce qu’il y avait de mieux pour toi. Même si je n’avais aucune idée de ce dans quoi je m’embarquais. Je suis désolé. Et tu as tous les droits de me détester, pour ce que je t’ai fait subir, il y a trois ans. » « Et ce que tu as fait il y a trois heures. » « Mais tu ne me feras pas croire que tu aurais agie différemment. Tu es en train d’avoir la même réaction envers Bonnie, tu n’imagines pas une seconde vivre dans un monde sans elle. Alors qu’elle-même a justement l’air d’envisagé de mourir. Et tu sais pourquoi ? Parce que tu l’aimes beaucoup trop. Et il n’y a aucun mal à ça. Moi aussi je t’aime. Et courir le risque qu’on te fasse du mal, c’est quelque chose que je ne peux pas envisager. » « Tu m’as fait du mal, personne ne m’avait jamais autant fait souffrir. J’étais amoureuse de toi, et toi tu m’as abandonnée. » « Je sais. Tout ce que je peux faire, c’est te dire à quel point je suis désolé et espéré que tu me pardonnes un jour. » « Honnêtement je ne crois pas que j’y arriverais. » Nous avions été ensuite coupé par Bonnie, elle me voyait et me sentait, et qu’elle allait venir me tuer... J’avais donc décidée de m’enfuir. J’étais dans la voiture et devais prévenir les filles et Alaric, c’était horrible, cette sensation était tellement...  je ne voulais en aucun cas qu’il arrive du mal aux filles ou même à Alaric. « Est-ce que tu l’aimes ? » « J’en sais rien. Est-ce qu’on peut aimer quelqu’un et l’abandonner le moment où on a le plus besoin de l’autre ? Ne fais pas ça, demande moi ce que tu veux à propos de la direction à suivre ou de notre itinéraire, de tout ce qui concerne Bonnie. Ces décisions je peux les prendre, Ric et moi.. S’il te plait ne me demande pas de faire un choix maintenant. » Bonnie était à ma poursuite, nous n’étions pas loin, de plus un bouchon s’était créé, mais nous avions réussi à trouver un échappatoire. Au final, nous avons décidé de faire intervenir les filles pour siphonner le sort de Bonnie sur l’Armurerie. Ca y est tout était terminé, ma marque avait disparu je pouvais enfin être auprès de ma famille. Mais Alaric m’avait demandé de rester, il savait que j’avais toujours aimée Stefan même après ce qu’il m’avait fait. Stefan s’inquiétait pour Damon, je le rassurais en lui affirmant qu’il s’en sortirait toujours, la preuve il était sain et sauf. « Il est très résistant. » « Alors. Je sais pas ce que tu voulais me dire, mais.. je crois que… c’est le moment. » « Je t’ai caché la vérité, t’avait raison pour le dégèle. » avais-je avouer avant que nous nous embrassions. Nous étions tous sur le point d’être heureux surtout Bonnie et Enzo, et Damon s’était comporté en héros, sans jouer les égoïstes. On a attendue dans l’Armurerie pendant des jours entiers. Stefan ne dormait plus, et essayait d’ouvrir la porte avec toute sa force. Après une semaine Alaric a pu craquer le code, on s’était préparer à toute éventualité sauf à ce qu’on a vu, l’endroit était vide, complètement vide. Aucun signe ni d’Enzo ni de Damon.Depuis que Damon et Enzo sont sous l'influence de la mystérieuse force surnaturelle qui s'est échappée des caveaux de l'Armurerie, ils s'attaquent sans hésitation à des humains. De notre côté, à Mystic Falls, Stefan, Bonnie et moi surveillons toujours la moindre piste leur permettant de localiser Damon et Enzo. Quant à Alaric, il fait des fouilles dans les caveaux de l'Armurerie et finit même par trouver un tunnel secret sous le château, débouchant sur une grotte remplie d'artefacts magiques. Laissant nos deux filles, Josie et Lizzie, aux bons soins de la nounou, Seline. Mais quelques heures plus tard, Seline se fait agresser alors qu'elle surveillait les jumelles. Elle est brutalement égorgée, c'est alors que je suis arrivée, soignant Seline avec mon sang et avant de parvenir à maîtriser l'intruse, qui n’était d’autre que Virginia St John. Sous la torture, cette dernière m’avait avouée que les jumelles étaient responsables de la remise en liberté de la mystérieuse créature, cependant avant qu'elle ne révèle quoi que ce soit d'autre, une force surnaturelle lui sectionne la langue avant de la faire mourir en se vidant de son sang. Plus tard, le cadavre isolé d'une jeune femme est découvert par la police sur la route. Elle a visiblement été étranglée avec une corde de guitare. Stefan et Bonnie se rendent sur place et identifient immédiatement la jeune femme comme étant une victime d'Enzo. En effet, sur le cadavre de la jeune femme, Enzo avait laissé quelques indices à Bonnie afin qu’elle puisse découvrir à quel monstre nous avions affaire. Avec l’aide d’Alaric, la jeune sorcière finit enfin par identifier la mystérieuse créature: il s'agit d'une Sirène des Ténèbres. Plus tard nous avons appris que deux femmes s'appelant Sarah Nelson ont été tuées en l'espace de quelques heures en Caroline du Nord. Stefan se rend compte que la Sarah Nelson que poursuit son frère n'est autre que sa nièce, Sarah Salvatore (dernière descendante des Salvatore et dont la mère a été tuée en 1994 par Damon), qui réside actuellement à l'université de Raleigh. Nous nous sommes rendus en Caroline du Nord pour tenter de la sauver. Or, il se trouve que malheureusement, Damon et Enzo sont déjà sur place (Damon ignore qu'il s'agit de sa propre nièce). Arrivant à l’appartement de la jeune femme, les deux hommes nous avaient devancé, pourtant nous tombions nez à nez avec Enzo tentait de l'aider à s'échapper de la ville. J’ai été piégée dans un couloir par Damon, qui m’a arraché ma bague de jour. Quand j’ai retrouvé ma bague de jour, Bonnie et moi avons eu une discussion avec d’apprendre que la dernière descendante des Salvatore était morte.  De retour à Mystic Falls, j’ai emménagé avec Stefan dans la résidence des Salvatore, où Stefan avait fait une chambre pour les jumelles. « Eh va la voir, c’est une antiquité. » m’avait-il dit en parlant de la commode. « Ah oui ? Oh elle est magnifique. Je suis sûr que les filles vont l’adorer. » avais-je répondue heureuse. J’ouvrais le tiroir et trouvais une boite à l’intérieur. « Et ça c’est pour toi. » Je sortais la boite et l’ouvrais la bague était sublime, un sourire c’était afficher sur mon visage. « En fait j’avais l’espoir que la mettrai à ton doigt. » J’avais eu un petit rire nerveux. « Oh mais à quel doigt au pouce ou au majeur ou… » le questionnais-je pour qu’il me le demande. « Est-ce que.. Est-ce qu’il faut que je le dise vraiment ? » « Oui je crois que tu vas devoir. » « Caroline, Elizabeth Forbes, accepterais-tu de me faire l’honneur de porter cette bague de fiançailles. En gage, en gage de mon amour infini. » Nous nous étions embrassés. « Oh assez de mots, va à l‘essentiel. »avais-je dit toute exigée. « Je veux que tu deviennes ma femme. Tu veux bien ? » me demandait-il entre plusieurs baisés en me regardant dans les yeux. Je l’embrassais. « Oui. » Cette soirée à surement été la plus belle de toute ma vie. Du moins pour l’instant. La soirée avait été exceptionnelle, je me réveillais dans le lit de Stefan quand Bonnie apparaissait. Nous avons célébrée mes fiançailles avec enthousiasme, nous étions d’ailleurs partie à la recherche de la robe de mariée idéale.

Cependant nous avons été interrompues par Damon qui nous avait attaquées. J’avais réussie à neutraliser Damon le temps que nous prenions la fuite.  Alors que Bonnie et moi étions à la recherche d'armes dans le manoir des Salvatore, Sybil nous avait rendue visite, bien décidée à comprendre pourquoi la jeune Bennett est une personne aussi exceptionnelle aux yeux de Damon et Enzo.  Stefan et moi avons essayé de stopper Enzo et Damon, mais sous l’emprise de Sybil, ils n’ont d’autres choix que de se battre l’un contre l’autre. Alors que Damon est sur le point d'arracher le cœur d'Enzo, Bonnie arrive sur place et décide de laisser vivre Enzo. Ce choix ne convient guère à Sybil qui souhaitait en réalité garder Damon auprès d'elle car il est le plus loyal des deux. Sybil demande à Damon de tuer Bonnie, à moins qu'Enzo n'accepte d’éteindre son humanité, ce qu'il fait. Elle ordonne cependant à Damon de tuer Bonnie sur le champ. La jeune femme tente de s'enfuir mais est rapidement rattrapée par le vampire. Finalement nous avons évité que Bonnie ne soit tuée par Damon.  Alaric s’est servi de sa fourche magique pour affaiblir Sybil et la capturer tandis que Stefan s’est chargé de neutraliser Enzo, avant de les enfermer tous les deux dans une cellule de l'Armurerie. C’est plus tard que Matt nous apprend la mort de Tyler, mon cœur s’était déchirer à cette annonce. Tyler était important pour moi, il était mon premier grand amour, nous avons donc célébré son enterrement le lendemain.  Arrivant sur place, Damon avait déjà creusé quatre autres tombe, les notre. Il s’en était pris à Matt lui faisant boire son sang.  La nuit venue, nous nous sommes réunis ensemble au carnaval afin de rendre un dernier hommage à Tyler. Lorsque j’avais montrée à Matt des photos des filles sur mon téléphone il m’avait annoncée que la nounou Seline, n’était rien d’autre que la deuxième sirène comme lui avait dit Tyler dans son testament. Alaric et moi nous étions précipités alors à la maison pour trouver Seline et les jumelles mais nous étions arrivés trop tard, elles étaient déjà parties, laissant derrière elles un dessin d'enfants représentant les jumelles aux côtés de Seline et Cade. J’étais prête à tout pour sauver mes enfants de Damon, j’avais d’ailleurs refusée l’aide de Stefan et avais même choisie de lui rendre sa bague de fiançailles en insistant je ne voulais plus être avec lui tant que cela ne serait pas réglé. Au cours des recherches, Alaric, rendu fou d'inquiétude m’avait accusé d’être la cause de l’enlèvement des filles en prenant le soin de me rappeler que ce ne sont pas les miennes mais celles de Jo et lui. Il m’avait annoncé que dès que nous les aurions retrouvés, il comptait bel et bien déménager de Mystic Falls en emportant les filles afin de les tenir pour toujours à l'écart des vampires et du danger qu'ils apportent avec eux. J’étais comme détruite d’apprendre ça, même si au fond il n’avait pas réellement tort. Stefan avait fini par réussir il nous avait ramené les filles. Lorsque que j’ai acceptée de portée à nouveau la bague de Stefan il m’avait avoué qu’il avait passé un marché avec le diable Cade. Nous n’avions plus que 24h pour vivre ensemble avant qu’il ne soit le soldat de celui-ci. Alaric s'était excusé de ses paroles mais était quand même déterminé à emmener les filles au loin, décision que j’avais fini par accepter, c’était la meilleure chose pour elles. Stefan avait décidé d'organiser le réveillon de Noël dans la villa des Salvatore afin de pouvoir pleinement profiter de sa dernière journée de liberté en ma compagnie. Matt et son père ainsi que Alaric et les jumelles étaient présents mais Damon et Sybil avaient fait irruption à la fête. J’avais chargé Bonnie et Enzo de récupérer le diapason que Seline conservait chez elle, pour s’occuper du cas des sirènes. Durant le dîner, Damon s'amusait à questionner le père de Matt sur les raisons qui l'avait poussé à se tenir à l'écart de sa famille pendant vingt ans, avant de le menacer de mort après que j’avais distribuée des cadeaux de Noël à chacun. A la fin de la fête, Stefan était revenu à lui et m’informait du marché proposé par Cade de devenir un tueur sans pitié durant une année. Etant obligée de retourner au lycée pour le travail, j’avais vite découvert que tout ça n’était qu’une mise en scène par Sybil. Bien décidée à récupérer cette mystérieuse cloche, pour parvenir à ses fins, la sirène réussi à hypnotiser toute une classe d'étudiants et n’hésitera pas à les mettre à mort si je ne lui rapportais pas immédiatement la fameuse cloche. Grâce à un coup de fil de Matt, j’avais appris que la cloche se trouvait chez elle, car ma mère l'avait récupérée dans la rivière le soir de l'accident des Gilbert sur le pont. Je m’étais donc rendue sur place avec la sirène mais nous étions arrivées trop tard elle était déjà aux mains de Seline. Plus tard j’avais organisée la traditionnelle cérémonie des Miss Mystic Falls, une fête importante à mes yeux. Damon et Stefan s’étaient joints à la fête pour mon plus grand malheur, cependant j’essayais de faire retrouver le bon chemin à Damon. Stefan, quant à lui, ennuyé que son frère se laisse aller à ses sentiments lointains, est déterminé à chasser Elena une fois pour toutes de son esprit. Pour cela, il n'hésite pas à transformer une jeune étudiante en vampire, au beau milieu de la cérémonie, à mon grand mécontentement. Nous nous étions confronter, il était redevenu le boucher dont j’avais horreur, tuant et transformant des jeunes innocents. Je lui avais brisé la nuque et avait pris la jeune femme transformée sous mon aile. Plus tard j’étais assise sur une chaise attendant que Stefan se réveille. « Je croyais que tu aurais fuis le plus loin possible. » m’avait-il dit en se réveillant. « Je te l’ai dit. On est associé tous les deux. Si ça veut dire que j’ai du sang sur les mains aussi.. alors.. tant pis.. Le but du jeu cette année. C’est de prendre toutes les mesures nécessaires pour rompre ton accord avec Cade. Mais ça on va le faire à ma manière et il n’est plus question que tu transforme des innocents en monstre. On s’en tiendra aux meurtriers et aux chauffards ivres. » avais-je dit sérieusement. Je voulais le récupérer et vivre ma vie avec lui. « En fait, tu ne veux pas comprendre. Je n’ai pas l’intention de faire ça pendant un an. Je vais continuer jusqu’à ce que je décide que cela soit terminé. Peut-être trois ans, peut-être dix ans. Cade avait raison. Je m’amuse beaucoup. Je ne veux pas que ça s’arrête. » « Tous les deux nous avions aussi un accord. Ta pas oublié ?! On s’était promis.. De passer notre vie l’un auprès de l’autre. » Tout était perdu, mon cœur était en mille morceau, j’enlevais alors la bague de fiançailles et lui balançais à la figure. « Un jour tu vas te réveiller, et tu vas prendre conscience que tu ne te souviendras même plus de ce qu’est le bonheur. Alors oui tu t’amuses. Mais tu n’es pas heureux. D’ici là, reste loin de moi. » avais-je dit avant de partir.






© Halloween de Never Utopia



Dernière édition par BLACKTOWN le Sam 2 Déc - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
BLACKTOWN
Admin
Messages : 132

MessageSujet: Re: - Caroline Forbes -  Sam 2 Déc - 22:49





SUITE   Histoire
Le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.




Depuis que Damon et Enzo sont sous l'influence de la mystérieuse force surnaturelle qui s'est échappée des caveaux de l'Armurerie, ils s'attaquent sans hésitation à des humains. De notre côté, à Mystic Falls, Stefan, Bonnie et moi surveillons toujours la moindre piste leur permettant de localiser Damon et Enzo. Quant à Alaric, il fait des fouilles dans les caveaux de l'Armurerie et finit même par trouver un tunnel secret sous le château, débouchant sur une grotte remplie d'artefacts magiques. Laissant nos deux filles, Josie et Lizzie, aux bons soins de la nounou, Seline. Mais quelques heures plus tard, Seline se fait agresser alors qu'elle surveillait les jumelles. Elle est brutalement égorgée, c'est alors que je suis arrivée, soignant Seline avec mon sang et avant de parvenir à maîtriser l'intruse, qui n’était d’autre que Virginia St John. Sous la torture, cette dernière m’avait avouée que les jumelles étaient responsables de la remise en liberté de la mystérieuse créature, cependant avant qu'elle ne révèle quoi que ce soit d'autre, une force surnaturelle lui sectionne la langue avant de la faire mourir en se vidant de son sang. Plus tard, le cadavre isolé d'une jeune femme est découvert par la police sur la route. Elle a visiblement été étranglée avec une corde de guitare. Stefan et Bonnie se rendent sur place et identifient immédiatement la jeune femme comme étant une victime d'Enzo. En effet, sur le cadavre de la jeune femme, Enzo avait laissé quelques indices à Bonnie afin qu’elle puisse découvrir à quel monstre nous avions affaire. Avec l’aide d’Alaric, la jeune sorcière finit enfin par identifier la mystérieuse créature: il s'agit d'une Sirène des Ténèbres. Plus tard nous avons appris que deux femmes s'appelant Sarah Nelson ont été tuées en l'espace de quelques heures en Caroline du Nord. Stefan se rend compte que la Sarah Nelson que poursuit son frère n'est autre que sa nièce, Sarah Salvatore (dernière descendante des Salvatore et dont la mère a été tuée en 1994 par Damon), qui réside actuellement à l'université de Raleigh. Nous nous sommes rendus en Caroline du Nord pour tenter de la sauver. Or, il se trouve que malheureusement, Damon et Enzo sont déjà sur place (Damon ignore qu'il s'agit de sa propre nièce). Arrivant à l’appartement de la jeune femme, les deux hommes nous avaient devancé, pourtant nous tombions nez à nez avec Enzo tentait de l'aider à s'échapper de la ville. J’ai été piégée dans un couloir par Damon, qui m’a arraché ma bague de jour. Quand j’ai retrouvé ma bague de jour, Bonnie et moi avons eu une discussion avec d’apprendre que la dernière descendante des Salvatore était morte.  De retour à Mystic Falls, j’ai emménagé avec Stefan dans la résidence des Salvatore, où Stefan avait fait une chambre pour les jumelles. « Eh va la voir, c’est une antiquité. » m’avait-il dit en parlant de la commode. « Ah oui ? Oh elle est magnifique. Je suis sûr que les filles vont l’adorer. » avais-je répondue heureuse. J’ouvrais le tiroir et trouvais une boite à l’intérieur. « Et ça c’est pour toi. » Je sortais la boite et l’ouvrais la bague était sublime, un sourire c’était afficher sur mon visage. « En fait j’avais l’espoir que la mettrai à ton doigt. » J’avais eu un petit rire nerveux. « Oh mais à quel doigt au pouce ou au majeur ou… » le questionnais-je pour qu’il me le demande. « Est-ce que.. Est-ce qu’il faut que je le dise vraiment ? » « Oui je crois que tu vas devoir. » « Caroline, Elizabeth Forbes, accepterais-tu de me faire l’honneur de porter cette bague de fiançailles. En gage, en gage de mon amour infini. » Nous nous étions embrassés. « Oh assez de mots, va à l‘essentiel. »avais-je dit toute exigée. « Je veux que tu deviennes ma femme. Tu veux bien ? » me demandait-il entre plusieurs baisés en me regardant dans les yeux. Je l’embrassais. « Oui. » Cette soirée à surement été la plus belle de toute ma vie. Du moins pour l’instant. La soirée avait été exceptionnelle, je me réveillais dans le lit de Stefan quand Bonnie apparaissait. Nous avons célébrée mes fiançailles avec enthousiasme, nous étions d’ailleurs partie à la recherche de la robe de mariée idéale. Cependant nous avons été interrompues par Damon qui nous avait attaquées. J’avais réussie à neutraliser Damon le temps que nous prenions la fuite.  Alors que Bonnie et moi étions à la recherche d'armes dans le manoir des Salvatore, Sybil nous avait rendue visite, bien décidée à comprendre pourquoi la jeune Bennett est une personne aussi exceptionnelle aux yeux de Damon et Enzo.  Stefan et moi avons essayé de stopper Enzo et Damon, mais sous l’emprise de Sybil, ils n’ont d’autres choix que de se battre l’un contre l’autre. Alors que Damon est sur le point d'arracher le cœur d'Enzo, Bonnie arrive sur place et décide de laisser vivre Enzo. Ce choix ne convient guère à Sybil qui souhaitait en réalité garder Damon auprès d'elle car il est le plus loyal des deux. Sybil demande à Damon de tuer Bonnie, à moins qu'Enzo n'accepte d’éteindre son humanité, ce qu'il fait. Elle ordonne cependant à Damon de tuer Bonnie sur le champ. La jeune femme tente de s'enfuir mais est rapidement rattrapée par le vampire. Finalement nous avons évité que Bonnie ne soit tuée par Damon.  Alaric s’est servi de sa fourche magique pour affaiblir Sybil et la capturer tandis que Stefan s’est chargé de neutraliser Enzo, avant de les enfermer tous les deux dans une cellule de l'Armurerie. C’est plus tard que Matt nous apprend la mort de Tyler, mon cœur s’était déchirer à cette annonce. Tyler était important pour moi, il était mon premier grand amour, nous avons donc célébré son enterrement le lendemain.  Arrivant sur place, Damon avait déjà creusé quatre autres tombe, les notre. Il s’en était pris à Matt lui faisant boire son sang.  La nuit venue, nous nous sommes réunis ensemble au carnaval afin de rendre un dernier hommage à Tyler. Lorsque j’avais montrée à Matt des photos des filles sur mon téléphone il m’avait annoncée que la nounou Seline, n’était rien d’autre que la deuxième sirène comme lui avait dit Tyler dans son testament. Alaric et moi nous étions précipités alors à la maison pour trouver Seline et les jumelles mais nous étions arrivés trop tard, elles étaient déjà parties, laissant derrière elles un dessin d'enfants représentant les jumelles aux côtés de Seline et Cade. J’étais prête à tout pour sauver mes enfants de Damon, j’avais d’ailleurs refusée l’aide de Stefan et avais même choisie de lui rendre sa bague de fiançailles en insistant je ne voulais plus être avec lui tant que cela ne serait pas réglé. Au cours des recherches, Alaric, rendu fou d'inquiétude m’avait accusé d’être la cause de l’enlèvement des filles en prenant le soin de me rappeler que ce ne sont pas les miennes mais celles de Jo et lui. Il m’avait annoncé que dès que nous les aurions retrouvés, il comptait bel et bien déménager de Mystic Falls en emportant les filles afin de les tenir pour toujours à l'écart des vampires et du danger qu'ils apportent avec eux. J’étais comme détruite d’apprendre ça, même si au fond il n’avait pas réellement tort. Stefan avait fini par réussir il nous avait ramené les filles. Lorsque que j’ai acceptée de portée à nouveau la bague de Stefan il m’avait avoué qu’il avait passé un marché avec le diable Cade. Nous n’avions plus que 24h pour vivre ensemble avant qu’il ne soit le soldat de celui-ci. Alaric s'était excusé de ses paroles mais était quand même déterminé à emmener les filles au loin, décision que j’avais fini par accepter, c’était la meilleure chose pour elles. Stefan avait décidé d'organiser le réveillon de Noël dans la villa des Salvatore afin de pouvoir pleinement profiter de sa dernière journée de liberté en ma compagnie. Matt et son père ainsi que Alaric et les jumelles étaient présents mais Damon et Sybil avaient fait irruption à la fête. J’avais chargé Bonnie et Enzo de récupérer le diapason que Seline conservait chez elle, pour s’occuper du cas des sirènes. Durant le dîner, Damon s'amusait à questionner le père de Matt sur les raisons qui l'avait poussé à se tenir à l'écart de sa famille pendant vingt ans, avant de le menacer de mort après que j’avais distribuée des cadeaux de Noël à chacun. A la fin de la fête, Stefan était revenu à lui et m’informait du marché proposé par Cade de devenir un tueur sans pitié durant une année. Etant obligée de retourner au lycée pour le travail, j’avais vite découvert que tout ça n’était qu’une mise en scène par Sybil. Bien décidée à récupérer cette mystérieuse cloche, pour parvenir à ses fins, la sirène réussi à hypnotiser toute une classe d'étudiants et n’hésitera pas à les mettre à mort si je ne lui rapportais pas immédiatement la fameuse cloche. Grâce à un coup de fil de Matt, j’avais appris que la cloche se trouvait chez elle, car ma mère l'avait récupérée dans la rivière le soir de l'accident des Gilbert sur le pont. Je m’étais donc rendue sur place avec la sirène mais nous étions arrivées trop tard elle était déjà aux mains de Seline. Plus tard j’avais organisée la traditionnelle cérémonie des Miss Mystic Falls, une fête importante à mes yeux. Damon et Stefan s’étaient joints à la fête pour mon plus grand malheur, cependant j’essayais de faire retrouver le bon chemin à Damon. Stefan, quant à lui, ennuyé que son frère se laisse aller à ses sentiments lointains, est déterminé à chasser Elena une fois pour toutes de son esprit. Pour cela, il n'hésite pas à transformer une jeune étudiante en vampire, au beau milieu de la cérémonie, à mon grand mécontentement. Nous nous étions confronter, il était redevenu le boucher dont j’avais horreur, tuant et transformant des jeunes innocents. Je lui avais brisé la nuque et avait pris la jeune femme transformée sous mon aile. Plus tard j’étais assise sur une chaise attendant que Stefan se réveille. « Je croyais que tu aurais fuis le plus loin possible. » m’avait-il dit en se réveillant. « Je te l’ai dit. On est associé tous les deux. Si ça veut dire que j’ai du sang sur les mains aussi.. alors.. tant pis.. Le but du jeu cette année. C’est de prendre toutes les mesures nécessaires pour rompre ton accord avec Cade. Mais ça on va le faire à ma manière et il n’est plus question que tu transforme des innocents en monstre. On s’en tiendra aux meurtriers et aux chauffards ivres. » avais-je dit sérieusement. Je voulais le récupérer et vivre ma vie avec lui. « En fait, tu ne veux pas comprendre. Je n’ai pas l’intention de faire ça pendant un an. Je vais continuer jusqu’à ce que je décide que cela soit terminé. Peut-être trois ans, peut-être dix ans. Cade avait raison. Je m’amuse beaucoup. Je ne veux pas que ça s’arrête. » « Tous les deux nous avions aussi un accord. Ta pas oublié ?! On s’était promis.. De passer notre vie l’un auprès de l’autre. » Tout était perdu, mon cœur était en mille morceau, j’enlevais alors la bague de fiançailles et lui balançais à la figure. « Un jour tu vas te réveiller, et tu vas prendre conscience que tu ne te souviendras même plus de ce qu’est le bonheur. Alors oui tu t’amuses. Mais tu n’es pas heureux. D’ici là, reste loin de moi. » avais-je dit avant de partir.

Plusieurs événements se sont passés, Stefan a voulu me tuer, mais nous avons découvert peut-être un moyen de tuer Cade. Le remède. Certes il est dans Elena mais nous pouvons prendre de son sang et lui injecter. J’ai donc chargé Bonnie et Enzo de cette mission le temps que Matt et moi essayions de gérer Cade. J’avais appris que Stefan avait tué Enzo, et que Bonnie par vengeance lui avait injectée le remède faisant de lui un simple humain. Les souvenirs de toutes les personnes qu’il a hypnotisées sont revenus, il s’est fait arrêter par la police et je l’ai sorti de là. Il est rongé par la culpabilité de ce qu’il a fait. Stefan a été kidnappé par Dorian. J’ai pris le soin d'effacer la mémoire de tous ceux qui se souviennent des horreurs de Stefan avec l’aide de Matt qui n’en avait pas réellement envie. Cade est mort, pour notre plus grand bonheur, Stefan a risqué sa vie pour le tuer avant qu’il n’absorbe l’âme de Damon qui s’était sacrifié pour lui. J’étais à l’Armurerie avec Alaric, il venait de me proposer de diriger l’école avec lui. Quelqu’un avait toqué à la porte, j’étais donc allée voir. C’était Stefan. « Stefan ? » avais-je dis avant de refermer la porte. Il venait de se mettre à genoux. « Qu’est-ce que tu… » Il m’avait coupé. « Epouse-moi. » m’avait-il demandé pour la deuxième fois. « Quoi ? » « Je m’attendais pas à ce que tu crois que je sois sincèrement désolé et que je t’aime simplement parce que je te le dis. J’ai besoin de te le prouver. Épouse-moi. » « Mais je.. je croyais que tu as certaines choses à tirer au clair ?.. » « Ca y est c’est fait. J’ai compris que je n’étais qu’un parfait idiot. Le roi des imbéciles et que de toute évidence j’étais aveugle. J’arrivais pas à voir… que tout ce que je recherchais était là, sous mes yeux. En toi. Je vais devoir passer ma vie toute entière à tenter de réparer mes erreurs. Mais je ne peux pas me l’imaginer le faire sans toi. » J’étais restée là sans voix. « A moins que ma demande arrive trop tard… » « Non.. Non.. Je ne veux pas te laisser tomber.., mais tu es humain maintenant.. Alors.. Est-ce tu….est ce que tu as une idée de ce que ça veut dire ? » Je m’étais mis à sa hauteur me rapprochant de lui. «  Ca veut dire que je vais pouvoir vieillir.. avec ma meilleure amie.. ca veut dire que je vais pouvoir aider ma femme à élever ses deux filles magnifiques. Et plus tard leurs enfants à elles. Ca veut dire que je vais pouvoir me battre pour devenir l’homme que tu mérites. Jusqu’à mon dernier souffle. Je t’aime… Veux-tu m’épouser ? » « Oui. Oui évidement. » avais-je répondu avant de l’embrasser. Je savais que cela allais être du de le voir vieillir, mais c’était le prix à payer si je voulais vivre avec le peu qu’il lui restait.  Katherine est de retour, cependant elle avait décidée de rester dans l’ombre. C’était que notre mariage était devenu l’événement parfait pour la faire sortir et l’anéantir. Bonnie était finalement venue voulant assistée à mon mariage même si elle en voulait toujours à Stefan. Les filles étaient là elles aussi, elles étaient pour que tout ça fasse plus réaliste. J’avançais et voyais Stefan, c’était le plus beau jour de ma vie. Je pensais que Stefan m’avait offert le collier, alors que c’était celui de Katherine, elle était donc bien présente. Pourtant personne ne s’était opposé à notre union. « Caroline. Tu as été ma.. ma confidente, ma conscience, ma grande amie. Tu as su voir la lumière en moi quand je ne voyais que de la noirceur. Tu m’as sauvée du désespoir. Tu m’as dit un jour que je tomberais follement amoureux sans même m’en rendre compte. Et c’est ce qu’il s’est passé. Jours après jours, petit à petit, années après années. Avec toi. » « Je me rappelle t’avoir dit ça un soir. Alors qu’on dansait au bal de promo. C’est drôle les choses qu’on se rappelle malgré toute les années qui passent. Je me rappelle que toi tu m’avais dit que quand tu serais prête pour toi, tu serais prêt pour moi. Je suis prête aujourd’hui. Et je crois qu’une partie de moi attendait ce jour depuis la première fois où je t’ai vu. Toi le petit nouveau du lycée avec ton air mystérieux dans ce couloir. Sache que je n’oublierais jamais ce moment, dans 100 ans je l’aurais toujours en mémoire. Je te jure que je me rappellerais ce moment, je me le rappellerais pour nous deux. » Mes deux princesses avaient ramené les alliances et nous les avions enfilée avant de nous embrasser. Et voilà à présent j’étais Caroline Forbes-Salvatores.

Le mariage s’était déroulé sans encontre, jusqu’à ce que Kelly Donovan ne commence à faire son discours. Elle nous a alors révélée qu’elle était morte il y avait deux ans, la seule personne qui s’était occupé du cas de Kelly était tout simplement cette peste de Katherine. Elle nous avait révélée avoir causé une fuite de gaz dans la maison, où se trouvaient les filles et Bonnie. J’avais accouru jusqu’au bâtiment avant que l’explosion me propulse en arrière. J’avais voulu allez chercher les filles pourtant Stefan me retenait. Heureusement les jumelles et Bonnie avaient réussie à sortir grâce à la magie se protégeant du feu. J’avais eu la plus grosse peur de toute ma vie. Le but de Katherine était de détruire Mystic Fall’s et Vicky Donovan avait choisie de l’aider à accomplir sa vengeance. J’étais arrivée Bonnie était au sol, Stefan essayait de la réanimer, je lui avais donnée mon sang mais rien n’y faisait, elle était toujours inconsciente. Mais elle s’était finalement réveillée, nous annonçant qu’elle avait vu Elena. Plus tard Matt avait fait ordre d’appliquer le protocole d’évacuation, elle était en train de gagner. J’étais passée chez moi avec Alaric pour prendre mes affaires et celle des filles, j’avais choisie de rester pour aider Stefan. Pourtant il avait refusé, il ne voulait pas que je les aime pour retrouver le corps d’Elena que Katherine avait dissimulé. Il m’avait laissée partir, j’avais donc rejoins Stefan au lycée. « J’arrive pas à croire qu’on en arrive là. » « Il faut que j’aille parler à Damon. » « Tu crois que tu vas réussir à le convaincre ? » « Non.. Mais je dois essayer.. » « Tout à l’heure j’ai fait une promesse à Rik’, je lui ai dit que je prendrais aucun risque et que les filles grandiraient pas sans leur mère. Alors je peux t’aider pour Damon.. Mais je vais… devoir… » Il venait de me couper. « Non. Je peux me débrouiller tout seul. Va te mettre à l’abri. La famille passe avant tout. » « Mais nous aussi on forme une famille maintenant.. Toi et moi.. » Les larmes commençaient à monter. « Sans oublier les filles, s’il te plait ne me demande pas de t’abandonner je t’en supplie. »  « Si je veux convaincre Damon je dois agir vite et j’y arriverais pas tant que je ne te saurais pas en sécurité. » « Non… » « Il s’agit de moi et mon frère. » Je pleurais, je ne voulais pas l’abandonner et le laisser seul. « La famille passe avant tout. » avais-je acquiescée avant de lui sourire. « Je t’aime de tout mon cœur. » m’avait-il dit en passant sa main sur ma joue. « Je t’aime moi aussi. » Un baiser et j’étais partie. Tout ce que je souhaitais c’était qu’il me revienne. J’avais rejoint Rik’ les filles et Bonnie à l’Armurerie, nous étions prêts à partir mais la sorcière était restée là-bas. J’étais dans la voiture, Alaric m’avait tout raconté, alors c’était la dernière fois que je l’avais vu, il avait choisi de se sacrifier, de faire le héros. Je pleurais je n’arrivais pas à arrêter. « Arrête la voiture ! T’entend. Stop ! » Il avait arrêté la voiture et j’étais rapidement descendue attrapant mon téléphone composant le numéro de mon mari. J’étais tombée sur la messagerie, c’était horrible je me sentais perdue. « Stefan.. S’il te plait rappelle-moi… Je t’en supplie… Je tenais à ce que tu saches que je comprends ton choix.. Je t’aime Stefan.. Et je t’aimerais pour l’éternité… Je comprends ton choix… » avais-je dit en pleurant. Je comprenais pourquoi il faisait ça, mais cela me rendait tellement triste. L’heure de l’enterrement de Stefan était arrivée. L’un des moments les plus durs de ma vie, nous n’avons été mariés qu’un seul jour. J’avais la certitude qu’on le reverrait un jour quand nous aussi nous serons en paix. Quand j’étais sortie du caveau, mon visage s’illuminait elle était là devant moi. Elena. Bonnie l’avait ramenée. Stefan avait avoué à Elena qu’il m’avait entendu et que lui aussi il m’aimerait pour l’éternité. Je l’aimais tellement.







© Halloween de Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
- Caroline Forbes -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Will Rise Again  :: Administration :: | Ecrire son histoire. :: Nos personnages. :: Les personnages pris de TVD & TO.-
Sauter vers: