AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
Messages : 57

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  Mer 3 Jan - 1:07
Soirée pour le nouvel an
Rp Commun
On était censé changer les choses depuis quand les choses nous ont changé ?
On était censé faire rien comme les autres... Est-ce que tout le monde mentait ?
Orelsan

La situation était critique. Je tentais tant bien que mal de m’occuper de cette inconnue. J’écoutais et observais tout ce qui se passait autour de moi. Les gens hurlaient, courraient partout comme si la mort les poursuivait. Je devrais peut-être aussi prendre la fuite. Lorsque je relevais la tête vers Elijah qui donnait son sang, j’observais Hayley avec surprise. Etait-ce bien elle ? Celle qui nous avait avec Leila. Je l’observais et mon coeur se serrait douloureuse avec sa question. Qu’est ce que je pouvais répondre à cela ? Ma soeur était... Portée disparue depuis 4 ans et je restais la seule à continuer les recherches ? Tout le monde la pensait morte et je devrais peut-être m’y résoudre aussi. La vérité était que j’avais peur de la savoir morte. J’espérais encore si fort de la recroiser dans le coin d’une rue où elle m’appellerait avec sa voix légèrement plus aiguë que la mienne, elle me prendrait dans ses bras et tout mes cauchemars s’envoleraient. Si je devais accepter de l’avoir définitivement perdue, je ne m’en relèverais sans doute pas.

Ma soeur représentait tout ce qui m’obligeait à me battre encore ce soir et tout les autres soirs aussi. Mon regard s’arrêtait sur elle et je ne savais pas quoi lui répondre. Sans le savoir, Hayley venait de créer une réelle bombe à retardement. Je refusais d’abandonner l’idée de la retrouver. «Ma soeur est» Interrompue par le réveil douloureux de la jolie inconnue ressemblant étrangement à Katherine, elle prononçait le prénom de ma jumelle, me prenant pour elle. Cela me pétrifiait sur place. Je sentais mon coeur loupait un battement. J’étais soudainement essoufflée. Je répondais alors confuse «Par... Pardon ? Comment connaissez-vous le prénom de ma soeur ?» Elle murmurait quelques remerciements. Elle me prenait pour Elijah. Je n’arrivais plus à respirer. Elle connaissait ma soeur, elle l’avait peut être déjà vu. Ma soeur pouvait être en vie et cette femme semblait être mon unique piste depuis des années. Je me reculais brutalement d’elle en essayant désespérément de reprendre mon souffle. Je passais une main sur mon bras comme pour me rassurer. Pourtant les larmes bordaient dangereusement mes yeux. J’avais peut-être enfin une chance de la retrouver, de retrouver mon âme soeur.

En observant l’état d’Elijah au loin, je me rappelais violemment ce funeste jour où je perdais ma soeur. Je n’avais rien fais pour la sauver et je me le pardonnerais sans doute jamais. Le regard de ce vampire, les hurlements de ma soeur, ma peur, tout me revenait avec une telle force que je restais sur place, sans bouger comme si le monde entier c’était arrêté de bouger. J’étais terrorisée. Malgré le regard de Cami qui se voulait rassurant ne changeait rien à mon état. Je le remarquais, je savais que Cami me disait que tout allait bien mais je ne sentais pas cela. Je ressentais toute la peur et la panique. J’observais les dégâts de la haine et celle de la folie et mon impuissance face à cela me faisait froid dans le dos. Je ne pouvais rien pour eux, je ne pouvais sauver personne. Tout comme j’avais abandonné ma soeur à son triste sort. Je reprenais mon souffle tout comme je le pouvais. Dos aux évenements, je me redirigeais vers la belle brune encore désorientée. «Tatia, c’est bien ça ? Je m’appelle Illiana. Si tu peux marcher, il faut que tu sortes d’ici... C’est beaucoup trop dangereux... Tu entends ?» Même pour moi, ça l’était trop. Cependant, dans le lot se trouvait des personnes importantes à mes yeux. Je n’étais qu’une petite particule, je n’avais pas de poids sur personnes. Mais, je refusais de les laisser à leurs sorts.

Ce jour, je possédais la force de me battre et je souhaitais le faire. Une vitre se brisait, je me tournais en voyant Elijah, Katherine au bout du bras, passant à travers cette vitre. Je restais stupéfaite. Qu’est ce qui lui prenait ? Je ne comprenais pas et bon dieu ce que je le redoutais à ce moment là. «Oh mon dieu Katherine...» Je ne bougeais pas, je regardais juste la scène se déroulait. Surprise par son cris, je sursautais. Il souffrait, vraiment. Je fronçais les sourcils, inquiète. Tout le monde se battait, j’avais l’impression d’être la spectatrice d’un futur massacre. En parlant de massacre...  Hayley s’approchait de lui et elle essayait de le calmer. Ils semblaient si intimes tout les deux. Je ne pourrais évaluer ce que je ressentais à ce moment là, trop occupée par l’inquiétude qui me tenait aux tripes.

Malgré moi comme si c'était inévitable, j'étais morte d'inquiétude pour Katherine. Je traversais la pièce en courant et c'était sans hésiter que je sautais à mon tour pour rejoindre la vampire. Je m'arrêtais dans l'encadrement de la fênetre et je me tournais vers eux en ajoutant «Tu n'es pas seul...». Je sautais de l'encadrement, atteignant presque directement le corps de le belle Pierce. Les bouts de verres lacéraient légèrement mes mains mais je m’en fichais bien. J’arrivais vers Katherine en courant et je posais ma main sur son visage «Katherine... Merde... T’es dans un sale état...» J’essayais de voir l’étendu de ses blessures. Même si elle était vampire et que les plaies commençaient déjà à se refermer. Il y avait du sang partout et sans doute un peu le miens aussi. «Dis-moi ce que je peux faire pour t’aider ?» demandais-je avec une réelle sincérité, juste à quelques centimètres de la fenêtre de la mairie.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
Messages : 153

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  Mer 3 Jan - 3:23
Événement : Nouvel an 2018
Médiatrice. Voilà ce qu'elle était ce soir, une médiatrice. Elle se devait de demander à Klaus de se calmer et de parler à son frère, à Elijah de se calmer et maintenant elle allait avoir une guerre entre frères à gérer car il était bien évidement entendu hors de question qu'elle n'allait pas laisser les deux Mikaelson s'entre-tuer. Elle laisse tomber les mains qu'elle avait placé sur le visage de l'hybride, elles étaient brûlante et plus la soirée avançait plus le corps entier de la blonde se réchauffait si bien qu'elle avait l'impression que sa peau s'infligeait seule des brûlures. Elle plonge son regard dans celui de l'homme qu'elle avait en face de lui, elle n'était pas rassurée. La finalité de cette soirée allait de toute évidence être bien autre que celle à laquelle elle s'attendait.

Lorsque le son de la vitre retentit elle tourne son visage vers cette dernière et voit les jupons rouges de la belle double Petrova valser à l'extérieur de la mairie et elle sursaute au cris d'Elijah qui lui aurait glacé le sang si elle ne pouvait pas déjà sentir ce dernier bouillir. Son regard se tourne vers celui de Klaus et pour la première fois de la soirée elle y voit autre chose qu'un regard malicieux qui cherche le jeu et l'amusement. Elle y voyait de la culpabilité. Avait-il enfin compris ? C'était malheureux qu'il ne l'ait pas compris plus tôt et qu'on soit obligé d'en arriver là pour qu'il ait une prise de conscience. Elle sent sont cœur s'accélérer dans sa poitrine alors qu'elle prend une grande inspiration et secoue la tête.

« Vu l'état dans lequel est ton frère je ne suis pas certaine qu'il faille attendre que ça dégénère pour faire sortir tout le monde. Je vais m'occuper de faire sortir les invités, mais dis-toi bien que je ne sortirai pas de cette mairie. Il est strictement hors de question que vous laisse seuls l'un face à l'autre. »

Elle soupire et n'attend pas spécialement d'approbation de sa part étant donné que sa décision était déjà prise.

Elle délaisse Klaus pour rejoindre Hayley qui tentait de parler à Elijah mais la malheureuse ne devait pas tout comprendre, voire rien du tout. Elijah n'agissait pas normalement et elle n'avait pas connaissance de la malédiction qui rongeait l'homme, elle venait de débarquer. Et d'ailleurs après réflexion Cami ne comprenait pas comment Klaus avait fait pour ne pas comprendre tout seul que son frère avait un soucis.

Elle se place dans le dos de Hayley et passe ses mains chaudes sur les bras de la jeune femme, tentant de prendre une voix aussi calme et douce qu'elle pouvait, elle retourne Hayley face à elle et la regarde. Elle était intérieurement si heureuse de retrouver son amie même si elle savait qu'elle n'aurait jamais dû venir à Blacktown.

« Hayley... » Elle lui décroche un sourire faible et soupire. « Je sais que tu dois avoir beaucoup de questions sur l'attitude d'Elijah et mon retour à la vie, sur cette ville et tout ce qui s'en dégage. Je te promet que tu auras toutes les réponses que tu attends. Mais pour le moment je vais juste de te demander de m'aider... Il faut faire sortir tous les invités de la soirée. Je t'en prie, j'ai besoin de ton aide. »

Cami était désespérait face à cette situation qui était de toute évidence bien trop dure à gérer pour un petit bout de femme comme elle. Elle finit par prendre Hayley rapidement dans ses bras et lâche ses épaules pour s'éloigner de la jeune femme, elle savait que son amie prendrait la bonne décision et qu'elle allait l'aider... du moins elle l'espérait grandement.

Un vertige se fait sentir et elle manque de tomber alors qu'elle tente de rejoindre Elijah, elle se retient alors à la table qui se trouve sur sa gauche avant de reprendre ses esprits et de se redresser convenablement. Elle passe devant Elijah, elle était au courant de sa malédiction alors elle espérait, qu'elle, il ne la ferait pas passer par la fenêtre.

« Elijah, je ne te force pas à me regarder, je comprends que tu n'aies pas envie que je vois tes yeux mais... » elle passe sa main sur son bras pour lui montrer sa présence et son soutien. « S'il te plaît ne te laisse pas submerger par cette pourriture, tu n'as pas envie qu'elle prenne possession de ton corps intégralement et ton frère est peut-être enfin en train de comprendre qu'il a merdé. Ce n'est pas le moment de te laisser aller. Alors tu te bats. C'est le moment là. »

Codage par Libella sur Graphiorum


       

   
« I'm the wall beetween your reality and mine. »
I'm touched, I'm touching and sensitive. People destroy me and people soothe me. I'm the one that I want you to see.
I have feelings. I'm not a robot. I'm in the shadow and the light. I'm Cami and me too, I'm human. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 93

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  Mer 3 Jan - 4:45
The cute one's here
Elle n'avait littéralement rien compris à ce qu'il venait de se passer. Elle savait qu'Elijah n'allait pas bien mais là elle était persuadée que c'était plus grave que ce qu'elle ne pensait. Sa main serrait son cou et elle savait que même si ça n'avait pas toujours été tout rose entre Elijah et elle, il n'était pas capable de lui faire une chose pareil. Ni une ni deux elle sent son corps se soulever et son corps commence à flotter dans les air pour venir heurter la vitre de la mairie. Sentant le bruit du verre qui se brise, Katherine ferme les yeux un instant avant de sentir ses fesses toucher le sol. Ses bras se retrouvent mutilés par de multiples bouts de verres se planter dans la chaire de ses bras et sa tête heurte violemment le sol. Sonnée elle ne se relève pas tout de suite.

Son regard se pose sur la petite humaine qui s'approchait d'elle. Elle n'avait pas pour habitude d'apprécier mes gens mais elle devait bien admettre que la petite Illiana avait un sacré tempérament et que Katherine appréciait cela. Et elle doit bien avouer qu'au delà de la couche de glace qui caractérisait la bulgare, elle appréciait les quelques attentions que la petite Illiana lui portait, bien qu'elle ne soit pas au courant de tout.

Elle se relève finalement, non sans difficulté. Le regard rivé sur l'intérieur de la mairie. Ses yeux deviennent sombres et ses sillons jugo-palpébrals se peuplent de multiples petites veines rouges tandis que ses canines se fraient un chemin et pointent le bout de leur nez. L'impulsivité voulait qu'elle retourne à l'intérieur et qu'elle écrase la tête d'Elijah contre la table pour lui remettre les idées en place. Mais elle savait que ce n'était ni une bonne idée ni le moment. Alors elle reprend son calme bien vite et son visage reprend forme humaine. Elle accorde un petit regard et un sourire presque amusé à Illiana avant de retirer les bouts de verres qu'elle avait dans la chaire de ses bras et elle passe ses mains sur la longueur de sa robe pour retirer les bouts de verres ainsi que la saleté mais malheureusement sa robe était en piteux état. Elle ramène son regard sur la jeune femme.

« C'est gentil de te soucier de moi Pimprenelle mais je pense que si tu me connaissais vraiment tu aurais applaudit Elijah. »

Katherine savait plus que quiconque quel genre de personne elle était et qu'elle était bien plus détestée qu'appréciée. C'était comme ça et cette réputation elle l'avait cherchée, elle l'avait provoquée et il était trop tard pour espérer à une rédemption de sa part et elle n'en avait pas vraiment envie. Elle soupire grossièrement et baisse son regard sur sa robe.

« Ils se sont passés le mot ce soir les deux frangins sans rire. J'ai payé cette robe une blinde. C'est à croire qu'ils voulaient vraiment me la foutre en l'air. »

Son regard dérive sur les mains de la jeune demoiselle, elles saignaient et étaient mutilées de bien trop de bouts de verres. Elle saisit une de ses mains et retire les bouts de verres, puis fait la même chose avec l'autre. Elle ne savait pas pourquoi elle faisait ça, elle aurait pu la laisser souffrir, dans le fond c'est ce qui amusait Katherine. Une fois les morceaux retirés elle porte son poignet à ses lèvres et elle le mord pour en laisser quelques gouttes de sang s'échapper avant de ne le tendre à Illiana.

« Bois, vu la taille des entailles sur tes mains il va te falloir des mois pour que ça cicatrise correctement et c'est un comble pour une archet de ne pas pouvoir utiliser ses mains, non ? Alors bois. »

Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Originel
Messages : 91

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  Mer 3 Jan - 12:13
Nouvelle année, nouveaux dangers ?
"Fait le Elijah, tu feras enfin ta première bonne action de la soirée" "Lâche prise, toi qui t'efforces à rester noble, tu connaîtras enfin la vraie liberté" "Elijah, laisse-toi aller, il est temps que tu montres ta vraie nature" Ces phrases-là passaient en boucle dans son esprit si empoisonné par le chaos. Facile était de lâcher prise, d'écouter cette manipulatrice, qui donnait des forts arguments. Il ne pouvait plus résister longtemps, il allait céder rapidement, c'était inévitable. Le geste qu'il avait eu envers Katherine ne lui ressemblait pas, et lui prouvait qu'il était au bord de lâcher prise.

Soudainement, il entendit la douce voix de Hayley venir à son oreille. Ce n'était qu'une question de seconde avant qu'elle ne voit l'horreur sur son visage. Sa voix l'apaisait quelque peu, mais le chaos, qui lui martelait de céder l'empêchait de reprendre le contrôle sur lui-même. Lorsqu'il sentit les doux doigts de l'hybride sur sa joue, il sentit son cœur se serrer, car il savait, qu'il allait la blesser...Prenant la main de Hayley, il l'enleva rapidement, tout en tournant finalement sa tête vers elle. Ses yeux rougeâtres détaillent avec envie le visage de l'hybride, comme s'il voulait la dévorer jusqu'à la dernière goutte.

-Hayley...Pars, maintenant ! Ordonna-t-il en baissant le regard, afin de faire taire, le plus possible, son envie.

Il avait honte qu'elle le voit comme ceci, si faible face à son propre corps, et si monstrueux. Il espérait ne pas l'effrayer, car mine de rien, il appréciait Hayley, et ne voulait pas qu'elle fuie. Quelques minutes plus tard, alors qu'il était resté dans cette même position, bataillant avec ses plus profonds démons, il vit apparaître la main de Cami, celle qui pouvait le comprendre. Il relevait instinctivement les yeux sur elle, elle qui, n'avait pas encore cédé. Étrangement, il ne voulait pas lui faire mal, sans doute parce qu'elle était une "collègue" à lui, étant donné qu'elle avait le chaos dans son corps. Se battre ? Il n'y arrivait plus, il était épuisé physiquement, mais surtout, moralement. Les provocations de son frère, le retour fracassant de Hayley, l'hypnose de Tatia l'avait presque achevé.
Secouant sa tête, révélant une mine attristée, il posait ses mains sur celles de Cami, avant de murmurer.

-Je ne peux pas, je ne peux plus Cami.

La lâchant, il se tournait, pour la première fois, vers la salle, où les invités commençaient à quitter les lieux, sans qu'il sache vraiment pourquoi. Peu importe après tout. Son regard balaya le hall d'entrée, qui était dans un piteux état, avant de poser ses yeux sur son frère. Il ne lui avait pas dit qu'il avait le chaos, mais, le fixant de cette manière, il rendait son secret explicite. Une partie de lui voulait faire passer un mauvais quart d'heure à Niklaus, afin d'avoir son sang sur ses mains, mais, d'un autre côté, une partie de lui voulait lui dire de partir, avec Cami, et de ne plus revenir.

Marchant d'un pas lent vers lui, sans, cette fois-ci, baisser son regard, il reprit la parole.

-Dis moi Niklaus, apprécies-tu le spectacle ? Toi, qui voulait tant d'animation, tu as eu ce que tu voulais, et, de plus, ton grand frère est l'un des personnages principaux puisqu'il incarne Robin des Bois selon certains. Utopique soirée non ?

Malgré le chaos, sa pointe de sarcasme était toujours présente, ainsi que sa profonde haine envers son frère.






Codage par Libella sur Graphiorum



“Family means no one gets left behind or forgotten".
When everything goes to hell, the people who stand by you without flinching, are your family. Always and forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
Messages : 57

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  Mer 3 Jan - 18:05
Soirée pour le nouvel an
Rp Commun
On était censé changer les choses depuis quand les choses nous ont changé ?
On était censé faire rien comme les autres... Est-ce que tout le monde mentait ?
Orelsan

Katherine était dans un sale état et je n’appréciais pas tellement cela. Son visage se marquait par ses veines ressortant, ses canines se dévoilaient. Je détestais voir cela. Ca me rappelait beaucoup trop de mauvais souvenirs, d’impuissance. Pourtant, je restais au côté d’elle, je la retiendrais si il le fallait. Elijah... J’étais si inquiète pour lui. Personne n’arrivait à l’apaiser. Je n’osais même pas intervenir. Pour le moment, Katherine avait besoin de moi. Sa réflexion me faisait froncer les sourcils «Non... J’aime me faire mon propre avis sur chaque personne. Ta réputation, ce que tu as fais avant, tout cela ne me regarde pas. Mes parents te diraient que je suis une petite fille qui n’a jamais souffert de la disparition de ma jumelle, tu les croirais ?» Je haussais les épaules en lui souriant. C’était triste d’en arriver là. La présence de Katherine me calmait. Ses gestes, son attitude, j’avais l’impression de retrouver quelque chose que je perdais il y avait de cela des années.

En entendant son soupir, je posais à mon tour mon regard sur sa robe et je comprenais beaucoup mieux son souffle désespéré. Moi aussi, j’avais détruit ma veste, je grelottais presque tellement j’avais froid. Elle était si élégante dans sa robe, c’était un véritable gâchis. Pourtant, je ne pouvais m’empêcher de rire en l’entendant ronchonner. Katherine n’était pas comme tout le pensait. Je pensais réellement qu’il y avait quelque chose de foncièrement gentil chez elle. «Même comme cela, tu es magnifique. Ca fait un peu film d’horreur avec peu de budget mais... C’est sympa !» Je ricanais délicatement. Elle regardait mes mains et j’essayais de les cacher. Je ne ressentais même pas la douleur. Je grimaçais lorsque je sentais le verre s’arrachait de ma main, de ma chaire. J’avais l’impression d’être une petite fille dont sa mère prenait soin. Ca m’arrachait presque un petit rictus. Je la regardais. C’était cela être mauvaise à ses yeux ? Alors ça ne me dérangeait pas. Katherine était différente. Un mur de glace se dressait devant sa douceur. Elle se protégeait des autres, du monde, de sa nature vampirique... Et je trouvais ça normal. Chacun sa manière de se défendre contre l’étranger et contre nos peurs. C’était un peu mon cas... Au fond, j’intervenais pas par peur. Je posais mes lèvres sur son poignet et je prenais juste quelques gouttes.

Le goût du sang je ne l’aimais pas, c’était définitif. Je grimaçais comme un enfant à qui on venait de donner du citron. «Merci de t’inquièter pour mes talents d’archer alors... Tu te sens bien ?» Je sursautais en entendant Elijah dans la salle. Il y avait des innocents, du monde et il perdait le contrôle. Je ne pouvais pas laisser se passer. «Katherine... Je...» On sentait mon inquiétude. J’adorais être en sa compagnie. Je me sentais rassurée à ses côtés mais une partie de ma conscience me demandait d’agir pour ces innocents et pour Elijah et Cami. «Tu me pardonnes si je te laisse encore une fois ? Je ne peux pas laisser ces innocents prendre. Je préfère souffrir à leurs places. Je... Je dois aller l’aider. Je dois essayer. Et je suis persuadée que tu le comprends mieux que tu ne le fais croire. Ne te sous-estime pas Katherine... Tu n’as pas l’air si mauvaise que tout le monde le prétend...» Je lui souriais sincèrement avant de nouveau rentrer dans la mairie. Je courrais dans le hall et je montais les escaliers dans la foule de personne. Tatiana était seule et Cami aussi et je ne parlais même pas de l'aîné Mikaelson. Je demandais à tout le monde de sortir, tout ceux que je croisais.

J’arrivais devant Elijah et son regard me pétrifiait. Je ne savais pas quoi faire mais je devais le faire. J’arrivais en face de lui et sa haine, sa position, je n’y pouvais rien. Je murmurais en m’imposant devant lui, apeurée «Arrête...» Je me rappelais de la douceur lorsque ma colère était au maximum la seule chose qui me calmait c’était ça... Je le prenais dans mes bras, je passais mes mains autour de son cou et je serrais si fort que de toute manière, il me briserait un bras si il essayait de me détacher. «Elijah... Calme-toi, calme-toi...» Je prenais une grande inspiration pour l’induire à faire de même. «Tu peux les vaincre, Elijah. Tu peux vaincre tes démons. Tu as la force pour le faire, je te donnerais un peu de la mienne si tu en as besoin.» Je chuchotais cela dans son oreille alors que je pendouillais à son cou.

«Garder espoir, tu te souviens de ça ? Il faut que tu gardes espoir... Juste un peu de lumière ! Laisse-moi être cette lumière ce soir...» Je fermais les yeux par peur de me faire massacrer aussi. C’était mon dernier essai, ma dernière manière de lui dire que j’étais là, que je ne le laissais pas tomber. Il me sentait, j’étais juste contre lui, dans ses bras et tout ce que j’attendais c’était de calmer sa respiration, sentir ses mains se décontracter. Je voulais l’entendre. J’avais peur, peur de le perdre, peur de souffrir, peur de le voir ainsi. Je retenais mes larmes et je tentais de cacher mes tremblements. «Respire, s’il te plaît, respire...» Je caressais son dos avec une réelle délicatesse et je tentais de calmer moi aussi ma respiration.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride
Messages : 77

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  Mer 3 Jan - 18:22



RP commun
Soirée pour le Nouvel An

E
n guise de réponse, Elijah enleva rapidement ma main de sur sa joue. Je senti mon cœur se serrer alors que je fermais le poing afin de m’empêcher de réagir. Cela me fit plus mal que je ne le laissais paraitre. Mais c’était de ma faute… j’étais arrivé comme une furie en déchargeant ma colère sur lui et maintenant il m’en voulait. La culpabilité enfla en moi. Jackson était mort par ma faute et maintenant Elijah était aussi en colère à cause de moi. Je sursautais lorsque l’Originel m’ordonna de partir. Le ton autoritaire qu’il avait utilisé était pourtant sans appel, mais je ne bougeais pas. Je n’étais pas du genre à fuir les problèmes, même si je me sentais affreusement mal. Et ses yeux… il y avait quelque chose qui n’était pas normal, mais je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. Mais que se passait-il ici, bordel !

C’est alors que Cami arriva derrière moi. Elle passa ses mains chaudes sur mes bras. Ce qui m’aida à me ressaisir un peu. Elle me retourna vers elle et je me laissais faire. Je ne savais plus comment réagir, mais je voulais aider Elijah. Je voulais réparer mes erreurs. Au moins celle-là… Je regardais Cami avec les yeux remplis d’incompréhension. Je voyais bien que c’était elle. C’était son visage, sa voix, ses expressions, mais pourtant elle était morte… comme Jackson. Comment pouvait-elle alors se retrouver ici devant moi à me réconforter de ses mots doux ? Je devais certainement être en train de rêver. Tout ça n’était qu’un cauchemar duquel j’allais bientôt me réveiller. Je ne voyais aucune autre explication logique à tout ça. J’avais envie de serrer Cami dans mes bras et de lui dire qu’elle m’avait terriblement manqué, mais aucun mot ne sortait de ma bouche. Elle me demanda de l’aide à évacuer tout le monde. Je continuais à la fixer sans réagir. Espérant me réveiller dans les instants qui suivaient. Au lieu de quoi, Cami me serra dans ses bras avant de me laisser et de se retourner vers Elijah. Croyait-elle vraiment pouvoir le raisonner ? Elle n’était pas de taille face à un Elijah en colère. J’étais la seule avec Niklaus dans cette pièce à pouvoir le contrôler au besoin. Tout du moins essayer. Et je devais laisser Cami se charger de lui ? Cela n’avait tout simplement aucun sens.

-Cam…

Je n’eus le temps de terminer ma phrase que déjà elle se retournait pour tenter de faire réfléchir mon Originel. Cette soirée était insensée ! Je n’avais visiblement pas choisi le bon timing pour arriver à Blacktown…

J’allais me retourner pour aider les gens à sortir comme Cami me l’avait demandé lorsque je vis Illiana sauter dans les bras d’Elijah. Je me figeais. Je savais que c’était la pire des erreurs que de la laisser avec lui alors qu’il était dans cet état. Illiana et sa sœur avaient toujours été mes petites protégées et mon instinct maternel me hurlait de l’amener loin de tout danger. Pourtant, la voir ainsi contre Elijah me fit mal. J’avais manqué de nombreuse chose pendant ce mois d’absence où tous étaient ici sauf moi. Je me surprenais même à penser que Jackson serait encore en vie si j’étais venue à la place d’Elijah au départ… Elle lui parlait avec une voix si douce et elle semblait si proche de lui que je tournais la tête pour ne plus voir ce spectacle qui se déroulait sous mes yeux. L’âme remplis de chagrin, je fis sortir tout le monde à vitesse vampirique comme Cami me l’avait demandée. Je n’oubliais pas de les hypnotiser afin qu’ils oublient ce qu’ils venaient de vivre.

Mon arrivée à Blacktown était vraiment merdique…

WILDBIRD



Remind me again why I should give a damn?
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Originel
Messages : 350

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  Mer 3 Jan - 20:03




RP COMMUN : Soirée pour le Nouvel An


Disgrâce. Mon frère cherchait une attention de ma part en agissant ainsi, c'était certain. Il l'avait aussi cherché lors de notre échange au manoir Mikaelson, mais malheureusement pour lui, ces intentions se couronnaient d’échecs. Le pauvre, je ne demeurais plus sous son emprise. Pauvre petit. Les mots de ma petite amie me firent lâcher un rictus de dérision qui ne faisait que rendre cette scène des plus ridicule. C'était assez navrant de voir l'attitude grotesque de mon frère, presque une honte pour le moralisateur, après tout, ce n'était que mérité en terme de paroles cinglantes. Je n'avais pas le temps de riposter ainsi qu'empoigner le bras de Cami pour l'inciter, un peu plus, à quitter le lieu qu'elle m'échappa, une nouvelle fois. Néanmoins, il était de mon devoir d'aller converser avec Elijah pour peut-être mettre fin à cette situation chaotique. Je suivais du regard ma ravissante blonde et fronçais les sourcils suite à son rapprochement avec le plaignant. Mon ouïe se concentra sur leurs faibles voix, quel était son problème exactement ? Là, j'étais intrigué, sacrément intrigué. Alors, je défiais son regard à son approche lente mélangeant des faibles sourires provocants ornés de lassitude. Son visage ne comportait pas toutes les caractéristiques de sa métamorphose, il semblerait que,lui aussi, était possédé par le Chaos. Aucune sensation s'imposa dans mon corps seulement les dires précédents de la voix de cette entité qui avait subtilement prévenu que je ne détenais plus l'enfer. Je me contentais dans un premier temps de lever les yeux au plafond et de pousser un fort soupir d'ennui, croisant les bras sur ma poitrine. Quoi ? Lui aussi avait fait ce pacte salement héroïque pour me protéger, pour me sauver ? Imbéciles. Silencieux et jaugeant la silhouette de mon frère qui visiblement attendait une satisfaction sur mon visage avec son sarcasme, je soupirais une nouvelle fois, mais d'impatience. Mon premier casse-croûte dont je ne connaissais pas son identité, se planta vers Elijah pour lui faire part de toute sa lamentation. Pathétique. La réaction de Hayley me fit perdre le masque provoquant, je pouvais comprendre sa situation, elle qui appréciait tellement mon frère. Et qu'elle aurait été sa réaction si elle savait qu'il sacrifierait leur complicité pour une mort certaine ? Elle ne devait pas être au courant, c'était tellement logique, c'était tellement digne d'un Mikaelson. Et là, un déclic. Cami était au courant aussi, il ne pouvait être ainsi puisqu'elle était là près de lui à lui souffler des mots dont la situation devenait de plus en plus cohérente. Trahison, mais ce n'était pas le sujet premier de mon esprit à cet instant.  

Je m'approchais avec vivacité de l'inconnue pour poser ma main fermement agrippée sur son épaule et envoyer, à mon tour, la jeune femme par la fenêtre brisée que Katerina avait épousé auparavant. Je restais fixé sur Elijah tandis que mes mains s’entremêlèrent derrière mon dos observant du coin de l’œil Cami. Il n'était pas l'heure de hausser la voix sur elle, bizarrement, je tourbillonnais dans un calme déroutant. Mais pour combien de temps ?

« - Bien, tu as toute mon attention, cette fois-ci. » d'une voix indifférente arquant un sourcil devant cette situation. Puis soudainement, je ricanais propulsant ma nervosité et observais les dégâts de la réception en tournant sur moi-même brièvement, les bras ouverts :

« - Mais dis-moi ? Toi aussi, tu as décidé de te mettre en tête de me sauver. Deux vies pour le prix d'une. L’équilibre n'est pas raisonnable et on sait que la magie ne faute pas dans ses équations. Le Chaos me reviendra parce que, visiblement, j'étais le seul à savoir le maîtriser dans ma démence. » lâchais-je sèchement.  

Brusquement, je me stoppais net et ma voix s'éleva doucement dans la pièce empruntant les tirades de mon frère encrées dans ma mémoire parmi tant d'autres :  

« - Niklaus, le but de notre existence n’est pas de tester des idioties à droite à gauche comme tu le fais là, mais de rester unis. Ah oui, aussi, tu sais Niklaus, j’ai longtemps cru en toi, longtemps admirer tes pathétiques talents à ruiner tous mes efforts pour ton inexistante rédemption. » racontais-je sur le ton d'une comptine. Un autre éclat de rire venait à mettre un terme à cette phrase relevée, mais quelque chose était différent dans cet éclat, l’amertume. Il se fiche de ma tronche ? J’avançais avec une allure puant la conviction sentant la colère gagnée mon corps.

Je haussais fortement la voix :

« - Tu n'es qu'un moralisateur de bas étage ne respectant même pas sa magnifique valeur familiale. C'était à moi de te sauver, de vous sauver Elijah. Comment as pu être aussi négligeant pour te laisser mouvoir par cette illusion ? Tu étais prêt à laisser derrière toi, Hayley, Rebekah, Hope ? C'est stupide, tu n'as pas le droit. Vous n'avez pas le droit et vous ... », je ne finissais pas la fin de phrase, au risque de craquer définitivement.

Mes rétines titillèrent la brûlure, alors préférant cacher mes émotions profondes, je retroussais mes canines et hurlais de plus en plus fort : « - Je préfère me battre, c'est quand vous voulez. J'attends. » disais-je d'un air menaçant en scannant les deux protagonistes agitant ma gestuelle saccadée par l'agacement.   

 

© TITANIA




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
Messages : 153

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  Mer 3 Jan - 21:30
Événement : Nouvel an 2018
L'espoir nourrit l'inconscient, et Cami nourrissait son inconscient de l'espoir qu'elle mettait en son petit et ami et son ami le plus proche pour arranger leurs différents. Visiblement ce n'était pas prêt d'aller dans ce sens là.
Niklaus devait être bipolaire... ou stupide. Il avait reconnu, quelques minutes au paravent qu'il fallait qu'il ait une conversation avec son frère, elle y avait compris une possibilité de pardon. Elle avait aussi lu dans son regard une profond sentiment de culpabilité et elle avait réellement espéré qu'il avait enfin compris que la guerre ne mènerait nul part. Et à la vu de son comportement présentement il n'avait plus l'air de vouloir abonder dans ce sens. Comment aimer une personne très fort et ressentir ce profond désir de lui mettre son poing dans le visage C'est dingue de voir à quel point Klaus était borné même quand il s'agissait de son frère, de sa propre famille.

Cami était la seule à connaître le mal qui rongeait Elijah et elle n'en avait parlé à personne et surtout pas à Klaus parce que ce n'était tout bonnement pas à elle de le faire. Et il ne comprendrait de toute façon pas qu'elle tentait de l'apaiser. Si lui voyait d'un mauvais œil l'attitude de Cami avec Elijah, elle, savait qu'elle faisait cela car elle savait que si Klaus venait à perdre un membre de sa famille, au delà des paroles assassines que l'hybride portait sur sa fratrie, elle savait que ça le détruirait et elle n'avait pas envie de cela.

Cami sursaute lorsque Klaus lance Illiana par la fenêtre et dans un accès de peur elle hurle son prénom.

« ILLIANA. »

Elle se précipite vers la fenêtre mais elle voyait que la jeune femme avait été rattrapée au vol par la Petrova, ce qui lui décrocha un profond soupire de soulagement, mais elle se retourne, le regard lourd de reproche sur Klaus et vient se positionner au même endroit qu'initialement.

Pourtant lorsqu'elle entend Klaus parler, un profond sentiment de colère s'éprend une nouvelle fois, bien plus fort qu'au début mais lorsque l'homme joue de sa provocation c'est une sensation de furie qu'elle ressent. Elle serre les poings si fort que ses ongle pénètrent sa chaire et ses prunelles virent un nouvelle fois au noir.
Elle ne prend pas le temps de laisser à Elijah le soin de rétorquer aux attaques de son frère qu'elle lui retourne violemment une gifle, le saisissant instantanément par le col, le poussant de manière à le plaquer contre le mur, sa voix étonnamment plus rauque s'élève dans la pièce :

« TU ARRÊTES ! CA SUFFIT !! Pourquoi tu agis comme ça ? Tu es le roi des con ! Tu devrais avoir honte. Regardes où tout ça nous mène et ou tout ça te mène. Tu agis comme le dernier des abrutis tu vas finir seul parce que c'est tout ce que tu mérites, de finir seul. »

Elle était en train de laisser gagner le chaos, elle était en train de perdre le contrôle mais elle ne pensait pas ce qu'elle lui disais, au fond elle ne voulait pas qu'il finisse sa vie seul... Et il ne l'était de toute façon pas, parce qu'elle était là. Mais cette petite voix dans sa tête lui disait de se laisser aller à cette colère noire et elle étouffait, elle n'avait pas assez d'énergie pour se battre davantage.

« JE DETESTE CETTE IMAGE DE TOI. Pervers narcissique et imbus de sa personne. Tu ne vois rien d'autre que toi et... »

Un goût cuivré vient chatouiller ses papilles gustative, lui rappelant alors le goût du sang qui la répugnait tant aujourd'hui. Cette sensation lui fait froncer les sourcils et porter une de ses mains au dessous de son nez, lorsqu'elle regarde ses doigts, du sang s'y trouve et ses yeux reprennent une couleur normale alors qu'elle remonte son regard dans celui de Klaus, apeurée sa deuxième main lâche le col de l'hybride et elle se recule, manquant de tomber à terre, elle se retient en s'appuyant sur la table.
Codage par Libella sur Graphiorum


       

   
« I'm the wall beetween your reality and mine. »
I'm touched, I'm touching and sensitive. People destroy me and people soothe me. I'm the one that I want you to see.
I have feelings. I'm not a robot. I'm in the shadow and the light. I'm Cami and me too, I'm human. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 93

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  Mer 3 Jan - 22:00
The cute one's here
Un bisounours. Voilà ce qu'était Illiana, un bisounours. À vouloir se faire sa propre idée de toutes les personnes qu'elle rencontrait. La pauvre était bien trop utopiste et altruiste, elle ne voyait pas que certaines personnes étaient véritablement méchantes de nature ? Et que c'est la méchanceté qui rythmait bon nombre de vies. C'était presque drôle de la voir vouloir apporter son propre jugement sur la Petrova et cela donnerait presque envie à Katherine de ne pas la décevoir. Cependant elle savait qu'une fois que la petite humaine connaîtrait la bulgare un peu mieux, elle ferait comme tous les autres : la détester.

Elle tourne son regard vers la jeune femme qu'elle toise légèrement, songeant presque à la réponse qu'elle allait lui fournir avant de hausser les épaules.

« Je fais pas dans la psychologie, mais je serais tentée de dire qu'il faut prendre ta phrase dans le sens inverse, donc je dirai que si, tu es affectée par la disparition de ta sœur. »

Elle rigole alors légèrement à la remarque de la petite humaine avant de croiser ses bras tachetés de sang séché contre sa poitrine. Répondant à sa demande par un simple hochement de tête. Elle ne savait pas où elle était partie mais si elle avait dans l'idée de rejoindre Elijah qui se trouvait à l'étage alors elle craignait que la vie de la pauvre petite ne touche à sa fin... bye bye Pimprenelle.

Elle reste en retrait, s'inquiétant bien malgré elle pour Elijah qu'elle entendait hausser le ton.
Elle ne savait pas ce qu'ils pouvaient ce dire tous les trois mais ça devait être assez virulent vu qu'elle n'avait même pas besoin d'écouter avec son ouïe vampirique pour entendre les cris sauvages et bestiaux des deux frère mêlés à ceux d'une femme, probablement la blonde autour de laquelle tournait Klaus. Une Caroline 2.0, probablement une de ses conquête qu'il finira par tuer pour combler son ennui mortel.

Son regard se tourne vers la fenêtre lorsqu'elle voit un corps valser par cette dernière comme elle l'avait fait un peu plus tôt. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour se rendre compte qu'il s'agissait d'Illiana. Son instinct se met en éveil et elle s'empresse de rattraper la jeune femme à vitesse vampirique avant que cette dernière ne heurte violemment le sol. Tenant fermement l'humaine dans ses bras elle fixe un instant son visage avant de froncer les sourcils. Trop bizarre comme situation. Dans un accès de surprise elle relâche le corps de la jeune femme qui finit par tomber sur ses fesses.

« Désolée Pimprenelle mais c'est pas trop mon délire le côté prince charmant bas de gamme. »

Elle attrape la main de la jeune femme pour l'aider à se relever avant de hausser les sourcils.

« Tu te la joues femme pigeon toi maintenant ? Bah t'as déjà vu que tu volais pas. Prochaine étape, la femme poisson. T'éviteras de te noyer parce que j'abîmerai pas mon brushing en allant sauver ton cul. »

Elle fait un clin d'oeil à la jeune femme avant de tourner son regard vers une silhouette qu'elle reconnaît bien, elle la reconnaîtrait entre mille et un fin sourire décore à nouveau ses lèvres.

« Ah bah v'là le puceau. On t'attendait plus, Kai »


Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  Mer 3 Jan - 22:11

Sorry, I'm late.



- Ennuyant, je trouve cette ville d'un ennuie, c'est aberrant franchement, disais-je en finissant de siroter ma petite vieille avant de laisser celle-ci s'effondrer au sol, une grimace venant se positionner sur mes lippes charnues. Les jeunes vif de vie sont en voie de disparition ici ou quoi...un stand de sang frais, ça s'rait bien.


J'étais sorti en début d'après-midi sans forcément prévenir Katherine de ma petite escapade, elle devait être occupé de son côté également c'est uniquement pour cette raison que je n'avais pas prévenu cette dernière. Un soleil glacial avait bercé la bourgade durant la journée et la fraîcheur de celui-ci était même maintenu une fois la nuit tombée. C'est aux alentours de 17h30 que la nuit décide de recouvrir la bourgade de son sombre tissu privant même le ciel de ses étoiles les plus brillantes.

Je voulais réellement prendre mes marques ici, le plus vite possible afin de rapidement m'immerger dans ce petit jeu sadique auquel j'avais antérieurement été confronté le soir où mon corps a été échangé avec celui de Katherine, toujours aussi déroutant à l'heure actuelle parce que ce moment ne me laisse toujours pas de marbre.

C'est en sillonnant les rues de Blacktown, un peu incertain de mes pas étant donné mon retour à la vie qui se présentait de manière plutôt problématique, les nombreux vertiges me prenaient souvent sans raison apparente, parfois des voix venues de je ne sais où me prenait également au dépourvu sans que je ne comprenne pour autant ce qu'elles essaient de me dire et ça, c'est bien une chose que je ne laisserai sur le côté, comptant bien découvrir ce qui m'embête à ce point. Pour en revenir à nos moutons, j'avais d'ailleurs pris connaissance du programme de ce soir grâce à ma sortie à l'extérieur, les affiches promotionnelles d'une soirée qui se déroulerait le jour de l'An à la mairie même de Blacktown. Une occasion pour moi de pointer le bout de mon nez et de voir si je ne suis pas le seul paumé ici.

Un petit détour dans un magasin de luxe, un nouveau costume et le tour est joué. M'observant dans le miroir après avoir trouvé un costume et hypnotisé la caissière parce qu'il ne faut pas déconner non plus, l'argent ça tombe pas du ciel. Je me met dos à la conseillère et ajoute «  Mh, m'ouais j'ai un beau cul dedans. » Certes j'arriverai à cette fête beaucoup plus tard mais bon une fête n'en ai pas une sans son bouquet final. En arrivant sur les lieux, j'aperçois une silhouette sauvage passant brusquement par la fenêtre avant qu'une jeune femme qui m'est familière n'empêche la pauvre carcasse de s'écrasé au sol. Putain de merde, c'est Katherine et...comment elle s'appelle déjà l'autre là. Je me dirige rapidement vers elles, un sourire sur le visage alors que mes prunelles détaillent rapidement la scène vu de l'extérieur. Le sang sur les bras de mon amie m'oblige à m'interroger sur sa provenance puis j'abandonne au bout d'une seconde, c'est Katherine après tout. Mes yeux bleus parcourent le corps de l'autre brune qui venait d'être sauvé d'un crache qui lui aurait certainement coûtée la vie.



- J'l'ai déjà dit que je n'aimais pas qu'on joue avec la nourriture...dis-je en faisant une mine outrée tout en soupirant d'agacement.
Tu m'as manqué aussi Katherine.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)  
Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée pour le Nouvel An. (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Will Rise Again  :: Intrigues :: Intrigues.-
Sauter vers: