AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « - Tic,Tac Boum » Feat Katherina.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niklaus J. Mikaelson
Staff
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2017


MessageSujet: « - Tic,Tac Boum » Feat Katherina.    Mar 25 Avr - 0:31



Le premier rang du vieux Théâtre Saenger était rempli de cadavres. Avec leur regard vitreux et leur gorge déchiquetée, les morts occupaient les meilleures places de la salle. Mais le rideau final n'était pas encore tombé - enfin selon moi - qui demeurait à être un spectateur insatisfait face à son œuvre. Placé au balcon qui surplombait la scène, mes deux mains agrippaient fermement le seul projecteur. J’orientais alors avec une gestuelle militaire, celui-ci, dans le but de visualiser des balles meurtrières à la place du faisceau lumineux. Un peu de poussière dansait dans l’atmosphère, tandis que le reste était plongé dans le noir. Le Saenger était un théâtre très délabré, mais encore magnifique en dépit de la négligence dont il avait fait pour objet. Les yeux pétillants et le sourire au bord des lèvres, j'émettais des rires jouissifs quand soudainement, je lâchais prise. La situation était ironique un moment, en réalité un court moment. Lassé du divertissement qui s'offrait à moi et à présent au-devant de la scène, j'attachais les membres d'une femme dans le vide pour apporter l'image d'un pantin succombant à un marionnettiste psychopathe. Dégageant alors d'un coup de pied franc, l'escabeau entraînait dans sa chute avec une légère mare de sang explosive. Empruntant alors une sortie rapide, loin du lieu du crime, j'étais surpris de voir le crépuscule déjà s'installer à Blacktown. Une petite visite chez Cami pour lui dérober un baiser et repartir dans ma divagation ? Certainement pas puisqu'elle aurait aperçu dans mon regard, cette étincelle que j'arborais devant un spectacle sadique et sanglant. J'avais rajusté ma chemise noire qui dissimulait parfaitement les légères traces de sang et pavanais dans les rues de cette ville dont j'apprenais à apprécier. J'étais loin des festivités de la Nouvelle-Orléans - ma ville -, elle me manquait quelque part. En premier lieu, je souhaitais récupérer Cami et retourner au plus vite chez nous dans notre royaume, mais il semblerait que l'arrivée de certaines personnes retardent ce plan. Alors ce sera ici que la mort les emporteront, mais je n'étais pas certain de leur offrir ce prestige de crever de ma main en serrant leur cœur. Et puis, je sentais une certaine amertume ici, comme-ci, je ne pouvais rien contrôler et cela me déplaisais. Je concluais très vite qu'il fallait que je retourne dans ma ville lumière, une fois mes légers problèmes décantés.

Le bruit des feuilles qui bruissait me fit sortir de mes pensées et je revenais sur terre. En effet, vers ma droite, une femme criait à son chien d'arrêter d'aboyer. « Pauvre fille. Laisse-le s'exprimer. » disais-je dans un murmure. Je regardais autour de moi pour savoir ce qui avait poussé l'animal à pousser l'alerte et ce n'était que les allées et venues d'un complexe de nuit. Ma route m'avait amené jusque ici ? C'était une plaisanterie. Je levais les yeux au ciel et m'apprêtais à faire demi-tour, je fus stoppé dans mon élan. Elena Gilbert ? Tatia Petrova ? Bien sûr que non. Katerina Petrova avec ses fichus talons. Elle n'était pas morte celle-ci ? Pourtant, c'était ce qui avait été raconté lors de mon dernier voyage à Mystic Falls, décidément.. On ne pouvait pas compter sur certaines personnes pour tuer la Bulgare, ni même les doubles Petrova. Elle était en haut de ma liste noire, des personnes qui avaient échappé à ma vigilance et dont, je me ferais un plaisir de malmener par la suite. Alors, je décidais de la suivre et d'entrer dans cet endroit respirant l'odeur d'hommes puceaux et de femmes - de joie ? - et dont la musique m'agressait les oreilles. En tout cas, elles n'étaient pas aussi ravissantes que ma blonde, une certitude. Déconcentré pendant un instant par les pensées paisibles de Cami, je haussais une voix qui reflétait une certaine impatience : « - Serais-ce l'increvable Katerina ? Ou Elena, la copie améliorée ? Peut-être Elena, en réalité.», tout en scannant les environs.




code by Chocolate cookie




- IN FACT THE DETAIL MAKE THE LEGENDS -

Look at you! Repeating the same destructive cycles over and over again. You are the architect of your own unhappiness. A Light In The Chaos, You

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherina

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 24/04/2017


MessageSujet: Re: « - Tic,Tac Boum » Feat Katherina.    Mar 25 Avr - 10:26

Katherina continuait de faire la découverte de cette ville quelque peu étrange à son goût mais forte intéressante après tout. Ce jour-là, à la tombée de la nuit, elle avait décidé de se rendre dans le seul night-club qui se trouvé ouvert la nuit à Blacktown. La brune savait qu'elle pourrait facilement se nourrir dans ce genre d'endroit sans éveiller les soupçons des habitants de la ville et profiter ainsi des personnes ayant un peu trop bu.

La vampire était parti de chez elle depuis quelques minutes déjà, vêtue d'une petite robe noir assez courte laissant ses longue jambes bien en apparence, des chaussures à talon assortie à sa tenue et une veste en cuir. Petrova avait glissé ses mains dans les poches de ce dernier avançant vers la boite de nuit. Ses talons résonnaient à chacun de ses pas sur le bitume alors qu'elle marchait en balançant ses hanches avec souplesse tout en gardant la tête haute, un sourire narquois ornait ses lèvres légèrement rosé. Ses cheveux d'un noir ébène, longs jusqu'au-dessous de la poitrine et bouclés de boucles serrées, volaient au gré d'une légère brise qui s'engouffrait dans sa chevelure.
La rue principale que la brunette venait de prendre, n'été pas trop animée à cette heure-ci, il y avait une femme qui promené son chien et quelques autres habitants qui rentré pour la plupart chez eux et d'autres qui se rendaient au même endroit que la brune. Elle marchait avec une seule idée en tête, passer du bon temps et profiter de l'instant présent. Lorsqu'elle arrivait devant les portes du night-club, le vigile la laissa entrer sans problème. Kath pénétrait dans cet endroit où la musique résonnait dans des sons assourdissants, une chaleur lourde et enivrante pesait sur la salle remplis d'individus qui se déhanché sur cette musique endiablé. Alors qu'elle se dirigeait vers le bar pour aller prendre un verre, la brune fut stoppé dans son élan en entendant son prénom, son coeur manqua un battement, sa respiration le temps de quelques secondes fut arrêtait. Son sourire s'estompa un court instant lorsqu'elle reconnut la voix imposante de son interlocuteur. Fronçant quelque peu les sourcils, elle tournait sur elle-même en roulant des yeux, venant faire face à Niklaus. Katherina pinçait ses fines lèvres alors qu'elle inclinait son visage tout en dévisageant le roi de la nouvelle Orléans. Elle se demandait que diable pouvait bien-t-il faire ici dans cette ville loin de son royaume qu'il chérissait tant. Son regard sombre balayait la silhouette de l'hybride alors qu'elle redressait sa tête en passant sa main dans sa chevelure la replaçant derrière ses épaules. Un fin sourire espiègle se redessinait sur ses lèvres alors qu'elle croisait ses bras sur sa poitrine comme elle plongeait ses prunelles dans celles de l'hybride.

- Tient donc, voici le cher Niklaus Mikaelson, lui-même en personne. Que fais-tu ici loin de chez toi? Tu t'es perdu en route mon loup? disait-elle d'un ton ironique.


True love is not real unless it's returned . Life is to cruel .
If we cease to believe in love , why would we want to live?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niklaus J. Mikaelson
Staff
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2017


MessageSujet: Re: « - Tic,Tac Boum » Feat Katherina.    Mar 25 Avr - 18:26



Cet endroit. Cette musique. Ce contact humain. Ces sourires. Ces éclats de rire. Ces mots au-dessus ou au-dessous de la ceinture. Ces règlements de comptes. La foule. J'appréciais la foule, mais pas ce genre-là, pas vraiment. Ces gens-là étaient insignifiants, ils n'apportaient rien à mon divertissement à part jouir de leurs morts, encore et encore. J'avais assez de sang sur les mains pour ce soir, d'ailleurs, il me fallait trouver une excuse - très valable - pour ne pas attiser le doute chez Cami si la question était à venir. Seulement, je ne pouvais lui mentir, alors j'assumerais cette éventuelle engueulade et je finirais par me rattraper d'une façon ou d'une autre. Voilà mes légères constatations de mon observation avant d'apercevoir la silhouette de Katerina me faire face. On dirait bien que dans ce capharnaüm, il y avait une pointe d'amusement.

Katerina Petrova. L'ennemi numéro un. Oui, ce n'était pas Mikael. Lui, j'avais réussi à le tuer à maintes reprises. Elle, non. Elle m'avait toujours échappé en se servant, par exemple, de ces fichues relations au goût amer de manipulation. Un trait commun ? Bien évidemment. On avait bien plus de similitudes qu'il ne paraissait avec nos ennemis, il fallait juste savoir anticiper intelligemment. Plus de 500 ans à être à sa recherche pour lui arracher son cœur, pour la punir d'une trahison, mais aujourd'hui était-il utile d'user de son temps pour quelque chose qui paraissait être poussière parmi les autres revanches que je devais - à tout prix - exécuter ? Mais, le jeu du chat et de la souris avait pour unique partenaire la bulgare, c'était comme cela. Alors.. Jouons, peut-être que cela diminuera cet effet d'être épié dans mes actions à vous rendre encore plus paranoïaque. Le problème était que, je ne pouvais ressentir si c'était quelque chose de bénéfique ou de néfaste, je pencherais pour le néfaste. Il fallait bien quelque chose pour gâcher mes instants de bonheurs futurs, comme toujours. Non ? Alors je préférais imaginer la douce cadence d'une mélodie où les sons francs et les craquements de ses os étaient en parfait accord.

Puis poussant un fort soupir d'exaspération à son comportement désinvolte, j'arquais par sourcil par la suite à l'entente de ses derniers mots. « Mon loup ? », sérieusement. Je détestais son ton employé, l'humour n'était pas la meilleure façon pour m'approcher sereinement. Bien sûr qu'elle cherchait à me provoquer en me rappelant le manque de mon royaume. En me rappelant aussi que non, elle avait tord, je n'étais plus perdu. J'avais retrouvé une partie du chemin au contact de ces mains.

J'élargissais alors un sourire qui se valait hypocrite sur mon visage et je n'avais pas quitté ses yeux sombres. Je me souvenais, dans ceux-ci, de chaque détail du massacre de sa famille. « - Katerina. Quel non-plaisir de te revoir.» en accentuant sur le mot « non ». Je marquais une courte pause et l'interrogeais du regard : « - Je te retourne la question, pour une morte c'est toi qui doit être perdue. Pas moi .» lâchais-je d'une voix légèrement méprisante. Je rajoutais : « - « - Un loup retrouve toujours sa meute, je ne suis jamais loin de chez moi, merci de t’inquiéter pour moi. C'est presque touchant .»J'entrelaçais mes mains derrière mon dos pour combler cette impatience d'attraper la première personne qui osait encore me toucher et de le vider de son sang. Comme cela.


code by Chocolate cookie




- IN FACT THE DETAIL MAKE THE LEGENDS -

Look at you! Repeating the same destructive cycles over and over again. You are the architect of your own unhappiness. A Light In The Chaos, You

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherina

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 24/04/2017


MessageSujet: Re: « - Tic,Tac Boum » Feat Katherina.    Mar 25 Avr - 20:16

Ne quittant pas du regard l'immortel pour éviter qu'il n'essaye de lui jouer un mauvais tour, la brune gardait quand même pour l'instant ses distances avec lui, elle le connaissait trop bien pour savoir quel esprit tordu il pouvait avoir. Il n'avait pourtant pas l'air de vouloir l'attaquer en cet instant mais tout pouvait basculer assez rapidement...

Il fallait que son pire ennemi se retrouve en face d'elle, non ce n'était pas possible, elle était surement en train de faire un cauchemar. Elle avait tout fait pour l'éviter et ne plus croiser son chemin, et il fallait qu'elle tombe sur lui. Cette ville renfermait-elle vraiment tous ses ennemis ? ce ne pouvait pas être possible. L'ayant fui durant cinq siècles, elle avait fini par apprendre beaucoup des ruses de Klaus, mais chose fort intéressante, elle avait été bien plus maline qu'il l'aurait peut-être supposé, peut être lui poserait-elle la question ou peut-être pas. Elle qui pensait avoir enfin trouver une ville paisible bien qu’intrigante où s'établir et peut être construire quelque chose, bien elle s'était trompé, il fallait que le roi de la Nouvelle Orleans soit ici. Que diable était-il venu faire ici pourquoi cette ville, pourquoi rencontrait-elle autant de personne surnaturelle a Blacktown, alors qu'il y avait pleins d'autres villes dans ce bas monde, non il fallait que ça soit là, tout ça pour agacer la brune. Elle se souvenait l'avoir recroisé quelques années auparavant et lui avoir laissé une lettre pour qu'il file à la Nouvelle Orléans voir ce que les sorciers mijotés pourtant elle avait était trahis par Elijah à ce moment-là, celui avec qui elle avait partagé un instant de sa vie. Une lueur traversait les prunelles de la vampire en repensant à Elijah, au plus noble des frères Mikaelson. Elle se demandait s'il était ici ou s'il était resté dans le royaume de sa majesté. Le sourire de Katherina s'étirait légèrement plus en pensant à lui. Tout en secouant sa tête et inspirant profondément, Kath reprit ses esprits en gardant ses bras croisé, humidifiant ses lèvres tout en inclinant son regard. Cette fois ci, elle était face à lui, allait-elle sortir vivante de cette soirée? Oui surement, jusqu'à maintenant la brunette était encore belle et bien en vie. Tout en gardant une certaine assurance face à l'hybride, elle se risquait d'avancer d'un pas vers sa personne laissant échapper un soupir d'entre ses fines lèvres.

- Je devrais dire que c'est réciproque, Niklaus ! J'aurai préféré voir une autre membre de ta famille à ta place. Elijah est-il avec toi?

Lâchait elle en s'approchant encore d'un pas au milieu de la foule dans ce brouhaha incessant, elle attrapait une mèche de ses cheveux et l'entortillait autour de son index jouant avec avant de laisser échapper un rire cristallin d'entre ses lèvres.

- Comme tu peux le voir, je suis belle et bien là, en chair et en os et je ne suis en aucun cas perdu.

Disait-elle en grimaçant avant de reprendre son sérieux en relâchant sa mèche de cheveux tout en approchant d'une démarche nonchalante encore de quelques pas, se retrouvant bien plus proche de l'immortel qu'il ne le fallait.

- Comme c'est ironique, tu penses que je me soucis vraiment de toi? reprit-elle d'une voix calme et arrogante. Ta meute? Tu as vraiment besoin de toutous qui te court après pour te sentir moins seul? Mow comme c'est mignon.


True love is not real unless it's returned . Life is to cruel .
If we cease to believe in love , why would we want to live?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « - Tic,Tac Boum » Feat Katherina.    

Revenir en haut Aller en bas
 
« - Tic,Tac Boum » Feat Katherina.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» *Boum* *crack* *poui poui*
» BOUM
» [UPTOBOX] La Boum [DVDRiP]
» [UPTOBOX] La Boum 2 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Will Rise Again  :: ¦ Que le jeu commence ! :: | C'est ici que votre histoire s'écrit. :: › Blacktown.-
Sauter vers: