AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeux de rôle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 37

MessageSujet: Jeux de rôle.  Sam 24 Fév - 15:03
Jeux de rôle.

Un rayon brutal de soleil illumina les prunelles azurées du Vampire.
Hein quoi...Quelle heure est-il  ? Oh super...
Il passa sa main sur son visage, et huma l'air ambiant. Tiens, le cadavre de la serveuse d'hier était toujours sur le canapé; mais Damon avait encore faim.Sa cuite d'hier -les bouteilles vides trônaient à ses côtés- l'avait plongé dans un sommeil profond, d'un ou deux jours.
Tout compte fait, c'était une bonne journée qui s'était écoulée sans sa présence. Il fallait remonter en selle; la vieille radio se mit à fredonner un air langoureux et entraînant à la fois.
Chemise à demi-ouverte sur son torse musclé,le Vampire Salvatore saisit la cheville de sa victime et la traîna à travers les bois à proximité de leur Manoir; ceci fait, Damon se fit couler un bain, sortit un nouvelle bouteille, et profita de quelques instants paisibles.

Une nouvelle chemise sombre, une main brouillonne dans la chevelure noire, un sourire satisfait que lui renvoie le miroir.
En sifflotant le Salvatore descendit sur la rue, faisant rugir le moteur de son Antiquité à la carrosserie bleue.
Les rues défilent, les regards étranges des gens aussi, et voilà le mur de l'université...
Quelques étudiantes vaquent ça et là, mais aujourd'hui il avait envie de prendre son temps; de jouer avec quelqu'un.

Sortant de la voiture, le Vampire se met à marcher sur l'allée principale conduisant au bâtiment centrale...Hum, plat de résistance, où es-tu ?
Soudain,après avoir détaillé brune pulpeuse blonde platine ,et rousse insolente, le regard métallique du Salvatore se posa sur une jeune femme...
Une chevelure mi-longue châtain, des yeux vifs, une silhouette tout en finesse.
Après une seconde un peu surpris par l'intérêt que lui procurait l'observation de cette humaine, Damon détourna son attention sur les vieilles pierres de l'université...
Ah les cours, les profs, les étudiantes...
Il eut un sourire. Lui aussi avait été instruit, mais il n'avait pas connu ces brillantes institutions. De toute manière, tout ce qu'il savait des sciences il le tenait de son expérience, et pas vraiment de leur...Comment disait-on ?
Bref, l'homme d'une cinquantaine d'années plutôt débonnaire et pasteur qui avait vaquement tenté de les instruire.










Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jeux de rôle.  Sam 24 Fév - 22:30
Elle avait eu du mal à s'endormir : hier , une étudiante lui avait appris qu'une fois entré à Balcktown , nulle sortie n'était possible . Ridicule , sans doute , propros d'un esprit faible et crédule , peut-être , mais s'il existait des créatures maléfiques buveuses de sang , alors pourquoi pas des villes ensorcelées ?
Son esprit occupé par de telles pensées avait eu peine à s'apaiser et à présent Nate n'avait qu'une envie : dormir pour le restant de la journée . Mais elle n'était pas femme à se laisser aller , loin de là . S'asseyant sur le matelas , elle passa une main lasse dans ses cheveux , écartant les mèches qui gênaient son champ de vision . Talie aimait beaucoup le petit appartement qu'elle avait loué et déjà décoré à son goût . Par contre elle n'aimait pas cette ville , cette sensation de danger mortel qui lui collait à la peau . Mais pourquoi c'était-elle inscrite à l'université ici , plutôt que dans quelque grande ville ? Elle aurait pu retourner à Paris où elle avait été si heureuse , ou n'importe où ! Mais pas là , dans ce trou qui s'était refermé comme un étau autour d'elle . Coûte que coûte , elle devait vérifier si l'on pouvait en sortir . Non par peur , elle ne connaissait pas la peur - à ce qu'elle disait du moins - mais au moins par esprit de contradiction et désir de liberté .

Lorsque Nate arriva à l'université , un grand nombre d'étudiants s'avancèrent vers elle avec des mines accueillantes . C'est que , arrivée depuis deux jours seulement , Talie avait séduit tout le monde par son abord calme et posé , son sérieux lors des cours et sa vitalité débordante dès qu'il s'agissait de s'amuser un peu . Et pour s'amuser , elle s'amusait , jouissant du pouvoir de jouer ce rôle appris par coeur et qui lui allait si bien !

Une étudiante blonde platine dont elle ne se remémorait pas le nom lui prit le bras avec une anxieux : Je peux ? auquel elle acquiesca avec un sourire gracieux , puis se mit à lui parler sans interruption avant de s'exclamer à voix mi-basse :

Il y a un beau brun magnifique qui te regarde drôlement .

A ces simples paroles , Natalie se raidit comme si un serpent l'avait mordu , puis elle se tourna dans la direction indiquée pour voir un homme fixant l'université .

Il ne me regarde pas , dit-elle .
Plus maintenant , concéda l'autre .

Talie reporta toute son attention sur l'inconnu et prit conscience qu'il était d'une beauté rare et fortement atypique . Elle détailla son corps sculpté à la perfection , son visage carré incontestablement séduisant , sa chevelure noire savamment ébouriffée et son regard sombre luisant d'ironie , tout comme le petit sourire qui plissait la commissure droite de ses lèvres sensuelles .

Ne bave pas trop , intervint la blonde .

Nate lui lança un regard qui lui fit regretter ses paroles .

Qui est-il ? interrogea-t-elle d'un ton faussement désintéressé .

La fille ne le connaissait pas . Elle supposait que c'était un nouveau prof plutôt qu'un étudiant . Talie était d'accord avec cette théorie et se demanda quelle matière il pouvait bien enseigner ... Sans doute la philosophie cynique ...

Quoiqu'il en soit , inexplicablement , sa vue rappellait à la jeune fille toutes les angoisses qu'elle était parvenue à refouler . Le malaise qui l'habitait en début de matinée l'enserra à nouveau de sa lourde étreinte et en même temps , l'envie irrépressible d'agir , de jouer .

Elle le vit tourner les yeux vers elle et lui sourit d'un air assurément aguicheur avant de se détourner avec un haussement d'épaules provoquant , puis elle remit en place quelques mèches chataines et songea avec consternation que cette ville avait réveillé en elle tous les démons qu'elle croyait avoir enchaîné pour de bon .

Vite . Il fallait qu'elle rentre dans le bâtiment , qu'elle se plonge à fond dans ses cours et puis qu'elle oublie cette envie irrépressible d'interdits qui lui tordait les entrailles . Elle entraîna avec elle la blonde et tout le groupe qu'elle menait . Le séduisant homme en noir avait disparu . Alors qu'elle remontait le couloir vers l'amphi , une voix la fit tressaillir .


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 37

MessageSujet: Re: Jeux de rôle.  Dim 11 Mar - 0:36
Jeux de rôle.

Damon entendait la conversation des deux jeunes femmes, la blonde et celle qu'il avait particulièrement repérée.
Le célèbre jeu dé séduction...L'échange de regard, l'un timide et l'autre séducteur, et l'inconnue jouait parfaitement son rôle.
Apparemment cette jeune femme brune et fine était sous le charme. Néanmoins, le Salvatore demeura attentif; lui prof ? Hum...c'était une idée drôle et inédite comme personnage pour lui, pourquoi ne pas jouer le jeu !
En une seconde il approcha de celui qui avait l'air important dans ces couloirs, la terreur des mauvais élèves, le directeur, où s'en avait tout l'air.
Le vampire se mit face au vénérable homme et sourit

-Bonjour bonjour... dit-il avec un ton poli et légèrement ironique,puis en hypnotisant son interlocuteur, j'aimerais savoir si une place de prof est libre, ou viens d'être prise.

Le gérant de l'université hocha de la tête

-Un nouveau professeur des sciences occultes vient d'arriver...

-Oubliez cette conversation.

Et en un éclair Damon était à nouveau au dehors.Mais les deux jeunes proies/ femmes pardon , étaient rentrées.
Le Salvatore les rattrapa assez vite, et il s'adressa d'une voix claire aux intonations naturellement...Unique et diaboliquement séduisantes.

-Mademoiselle...Auriez-vous la gentillesse de m'indiquer la classe 205 ?

Il eut un petit sourire perdu, ne sachant comment cette Nate...Thalie...Nathalie ?
Allait réagir par rapport à celui dont elle se sait vue.

C'est amusant comme ce moment précis d'une rencontre intéressait le solitaire prédateur, cet instant pile où la proie ne savait pas à quoi s'attendre, quand ses narines frémissaient d'impatience, son coeur palpitait davantage, mû par cette adrénaline.
Cette respiration qui se comprimait, gonflait la cage thoracique féminine, sifflait aux oreilles de Damon...Le regard vif et un peu vague que les prunelles noisettes plaçaient à son encontre évoquait bien les signes avant-coureurs de ce trouble.
Les odeurs que la jeune femme portait sur ses vêtements, sur sa peau d'un teint mat, dans sa chevelure brune ne rappelaient rien au Salvatore. Seul son parfum enivrait le Vampire, un Dior peut-être.





Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jeux de rôle.  Ven 23 Mar - 21:11
Natalie n'avait pu retenir un sursaut à l'énoncé de ces paroles inattendues et cette nervosité incontrôlable la contraria terriblement : elle la mettait en position d'infériorité , ce qui était absolument déplaisant ... Néammoins son malaise ne dura guère . Soit , ce bel et sombre inconnu l'avait surprise , mais à elle seule sa voix aux intonations délicieuses méritait qu'elle lui pardonne . Un peu d'inattendu dans la vie n'est pas toujours une si mauvaise chose après tout .

Elle en oublia presque sa question tant le sourire du jeune homme lui sembla naturel et irrésistible . Et tout cela un peu trop pour être vrai , nota-t-elle mentalement .

-La classe 205 ? J'y vais justement . Je peux vous montrer ?

La blonde dont elle ne se rappellait pas l'identité haussa les sourcils et s'apprêta à dire quelque chose -probablement qu'elle n'avait aucune raison d'aller dans cette salle - , mais Talie ne lui en laissa pas le temps .

-A tout à l'heure , lança-t-elle avec un charmant sourire . On se retrouve à midi .

Ayant ainsi congédié la gêneuse , la jeune fille se tourna vers l'homme .

-C est par ici , indiqua-t-elle -une chance qu'elle se souvienne de l'emplacement de ce foutu numéro 205!- Au fait vous êtes ?...

Elle se sentait frémissante d'impatience et d'excitation . Le subtil parfum de l'inconnu la troublait délicieusement . Elle se demanda avec amusement si les battements de son coeur avaient accélérés . Après tout , se dit-elle en écartant une mèche soyeuse de devant son visage , quitte à rester coincée dans cette ville pourrie , autant en profiter pour faire de nombreuses et séduisantes connaissances .

Elle n'avait absolument aucune idée de la raison pour laquelle elle se dirigeait vers la classe 205 , mais elle savait qu'elle allait bientôt le découvrir . Le malaise qui l'habitait quelques instants plus tôt avait disparu , probablement enfoui en elle . A présent , elle se sentait dans un de ses bons jours , prête à conquérir tous les habitants de Balcktown , à commencer par cet homme qui maîtrisait au moins aussi bien qu'elle les règles de la séduction ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 37

MessageSujet: Re: Jeux de rôle.  Lun 2 Avr - 1:35
Jeux de rôle.

L'ouïe de Damon l'avertit des fortes pulsations de la jeune femme,bien plus rithmé.Tout l'environnement le portait à séduire cette humaine fragile et ...
Assurément son itinéraire n'était pas celui de cette classe, laquelle avait-il déjà dit ?Ah oui. 205.
Il esquissa un sourire charmeur, mais correct, peut-être même un peu gêné; c'est vrai, cette charmante brunette était son élève, et lui le nouveau prof'.Qui dans ces couloirs remarquerait l'intérêt d'un homme pour une jeune femme.
Que lui importait !!!
Le Salvatore fit un petit signe de la main qui signifiait rien et tout; il engageait cette étudiante à le guider, il captivait son regard noisette dans ses prunelles azurées, il dessinait sans dessein un signe pour le destin, éphémère et éternel pour cette seconde.
Mais elle lui avait posé une question.

-Mon nom est Damon...Damon Salvatore, nouveau professeur de sciences.

Non seulement elle manifestait un intérêt croissant pour sa petite personne, mais une tendance à l'exclusivité on dirait. La meilleure manière de congédier une éventuelle concurrente.

-Et vous ?

Demanda-t-il sur un ton faussement indifférent.
Comment tourner cette entrevue clichée et prévisible de façon savoureuse et innattendue? C'est la question que se posait Damon. Avec son ouïe spécialement affinée le vampire vérifia que nul n'émettait aucun soupçon contre lui, puis il sentit à nouveau les effluves féminines...
Lui proposer un verre ? Cavalier, et pour peu qu'elle soit farouche.
L'inviter à une activité inutile et inintéressante? Inutile et inintéressant.
Bon bon bon.
Il fallait voir comment se déroulerait la suite de cette rencontre pour le moins fortuite; Damon était curieux.Très curieux.

-Merci beaucoup de m'avoir accompagné.Je viens d'arriver en ville, dans ce nouvel emploi, et je dois reconnaître que je suis encore un peu déboussolé.Mais voir un visage ami est un "grand" réconfort.

Les accents du vampire semblaient sincères,bien qu'une âme avertie et habituée aux finauderies de Damon percevrait l'amusement réel qu'il prenait à se mettre dans la peau.
Mais le regard qu'il portait sur cette humaine était vraiment intéressé.Pourquoi d'ailleurs
...TAnt de mystères à percer ici!





Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jeux de rôle.  Dim 15 Avr - 14:02
Le sourire du bel inconnu était craquant : le genre de ceux auxquels on ne résiste pas . Mais le léger geste de la main qu'il avait dessiné dans l'air était quand à lui envoûtant ...et Nate aimait à être envoûtée - pourvu qu'elle garde le contrôle ...

Ce geste était une promesse , un symbole d'éternité et d'inconstance . Il pouvait à la fois sous-entendre tout et rien .
Puis les yeux turquoises avaient brillé et il avait répondu à sa question comme s'il se rappelait soudainement qu'elle la lui avait posé .


Damon Salvatore ... pensa-t-elle pensivement . C'était un nom magnifique ... Le genre qu'on chuchote à l'oreille après une nuit passionnée . Natalie sourit en douce et sentit les battements de son coeur s'accélérer agréablement . Salvatore . Ah ces italiens ! Décidément cette rencontre promettait d'être intéressante !

- De sciences vraiment ! Je n'aurai pas pu le deviner ! Vous n'avez pas vraiment l'air d'un homme intéressé par les sciences . Mais je ne doute pas que votre cours sera passionnant ...même si j'avoue que les matières scientifiques ne sont pas celles qui retiennent davantage mon attention .

Elle baissa les yeux d'un geste étudiant , allumant une étincelle dorée derrière le rideau de ses longs cils noirs .

- Je suis Natalie Reynolds , répondit-elle à son interrogation polie . Nouvelle arrivée également . Comme quoi , nous avons plus de points communs que nous le pensions à première vue .

Elle ponctua ces mots ouvertement séducteurs par un sourire charmeur et un léger mouvement de tête qui fit voler sa chevelure chataine imprégnée d'une odeur de verveine ...
Elle préférait commencer de façon classique le jeu de la séduction : fille facile , joueuse , prévisible et superficielle . Seul l'avenir la convaincrait de sortir d'autres atouts de son jeu - ou non . En attendant , elle désirait vraiment voir quelle serait la réaction de ce Damon Salvatore . En fonction de cela , elle irait plus en avant dans le jeu . Qui sait...cela pourrait être amusant !


Les remerciements la firent sourire , de même que le terme de " visage ami " . Elle était l'amie de tout le monde . Elle attirait les gens comme la lumière les papillons de nuit . Mais cette fois là , avait elle vraiment l'avantage sur cet homme séduisant et sûr de lui malgré ces paroles douces ? Il lui semblait voir briller de l'ironie dans ses yeux , mais elle n'était pas sûre . Et oui après tout , tant mieux s'ils étaient deux à s'amuser .

- Je vous en prie , susurra-t-elle .

Puis elle ajouta :
- Nous voici arrivés à destination . J'espère que votre cours se révélera passionnant .

Effectivement ils étaient devant la salle 205 . Talie sortit de la poche de sa veste un objet qu'elle tripotait machinalement tout en parlant et s'aperçut qu'il s'agissait d'une pièce . Alors une idée totalement idiote germa dans son esprit .

Pile , je retourne la voir après le cour . Face , je laisse tomber , se dit-elle .

C'était absurde et elle se sentit ridicule , surtout devant ce bel homme aux yeux si profonds qu'ils semblaient pouvoir lire dans son âme . Mais surtout , cela ne lui ressemblait pas . Elle ne laissait jamais rien au hasard et n'était absolument pas superstitieuse . Peut-être était-ce cette ville qui déteignait sur elle , cette ville aux airs de cité sacrée vomie par les démons de l'enfer .

Ridicule . Mais elle laissa échapper comme par mégarde la pièce de ses doigts fins .

Elle le regretta tandis que l'objet volait dans les airs . C'était comme si elle avait un passé un pacte . Libéré tout ce qui était enchaîné en elle . Tout ça pour les beaux yeux bleus d'un homme à la peau pale et à la chevelure d'ébène qui tout compte fait ressemblait davantage à un prince des ténèbres qu'à un prof d'université .

Toutes ces pensées volèrent en une fraction de seconde . Elle les chassa d'un battement de cil et regarda le morceau de métal frapper le sol , rouler , puis s'immobiliser .

Alors ? Pile ...ou face ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 37

MessageSujet: Re: Jeux de rôle.  Dim 15 Avr - 17:47
Jeux de rôle.

La pièce échappée tournoya durant une infinité de secondes,et laissa le visage d'un quelconque président des Etats-Unis briller sur le sol du couloir.
D'un mouvement souple, la commissure des lèvres finement pliée dans un sourire, Damon se pencha et ramassa de ses doigts le rond d'or.
Avec dextérité la pièce tourna et se retourna entre ses mains habiles.Quand il la rendit à la jeune femme, elle était du côté pile.

-A vrai dire, je suis professeur de sciences occultes.Peut-être la curiosité éveillera-t-elle davantage d'intérêt en votre âme, mademoiselle Reynolds.Je serai ravi de vous y voir.

Le Vampire pourrait aisément "convaincre" le bon nombre de personne qu'il remplirait cet office à merveille.

Décidément, cette ville réveillait en lui le côté le plus obscur; mais, d'une part, cela présentait un certain nombre d'avantage.Le Damon des beaux jours revenait. L'avait-il jamais oublié ? Peut-être qu'il l'avait simplement enchaîné aux tréfonds de son âme , comme un démon qu'on pense oublier.
Mais qui peut s'oublier ? Non, c'était une trêve. Un mensonge qu'il avait forgé et cru quelques mois.
Il s'était rappelé que l'humanité se n'était pas de souffrir pour des babioles, mais que c'était beaucoup de sentiments inutiles et puérils.
Mieux valait revenir aux principes de bases.

-D'ailleurs mon cours n'est pas aujourd'hui, je tenais simplement à savoir où est ma salle...

Et à savoir qui est cette délicieuse créature mais cela elle doit s'en douter en partie. Les humains sont prétentieux et croient toujours tout savoir. Quelque fois, ils cachent autre chose au coeur de leur être...Ca, tu le sais pertinemmment, Damon Salvatore, mais tu refuses de le voir maintenant.
Tu n'en as plus rien à faire.

Le Vampire qui était resté pensif un instant replongea son regard dans celui de Natalie. Un nouveau divertissement, qui sait ? dans cette ville qui semblait lui être fait sur mesure.Si c'était l'enfer, il est le Diable.
Maître de tous les vices, conscient de sa réalité immuable.A ce jeu il est le maître.Encore.Il a toujours les cartes gagnantes.





Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jeux de rôle.  Lun 16 Avr - 16:37
En galant homme qu'il semblait vouloir faire profession d'être , le dénommé Damon Salvatore se baissa avant que la jeune fille n'ait pu faire un mouvement . La rapidité de ses mouvements la stupéfia et ...la charma aussi . Le jeune homme avait une grâce innée , quelque soit la situation . Mais Natalie oublia toutes ces considérations lorsqu'il lui tendit la pièce , un fin sourire à la commissures des lèvres , comme s'il pouvait deviner l'appréhension de la jeune fille et qu'il en jouait ...

Pile . Bien sûr . Tout cela n'avait aucune importance . Et Talie avait perdue toute sa bonne humeur . Elle ne ressentait plus qu'une frustration et une sourde colère contre elle-même .

- Merci , murmura-t-elle avec un charmant sourire qui eût pu tromper n'importe qui .

Elle avait du mal à respirer , il fallait qu'elle sorte , et qu'elle courre , dépensant le trop plein d'énergie qui menaçait de la consumer . Elle ne pouvait plus se permettre de céder à ses passions . Ce temps était révolu à présent . Elle seule avait le contrôle . Elle seule .

Néammoins , malgré cette résolution , elle ne put empêcher un rictus incrédule de plisser ses lèvres . Professeur de sciences occultes ? Sérieusement ? Il se moquait d'elle . Pourtant il avait l'air grave . Il disait la vérité .

Bien sûr . Rien ne pouvait mieux convenir à ce troublant " prince des ténèbres . Une fois encore , Natalie dévisagea celui qui lui faisait face avec un visage absolument innocent . Elle frissonna , mal à l'aise . Mais elle viendrait à ses cours . Elle voulait savoir . Elle voulait qu'on lui explique . Il y avait une question qu'elle avait enfouie au fond d'elle , concernant une vieille superstition qu'elle avait vu se matérialiser devant elle . Concernant les vampires .

Aucun homme n'eut pu deviner ses sombres pensées tandis qu'elle répondait :
- Je ne manquerai pas de venir ...
Elle hésita sur la manière de l'appeler - par son prénom , trop familier , par son nom , trop sérieux - et préféra s'abstenir .
- C'est un sujet assez peu traité dans les universités , et cela n'en doit être que plus passionnant !

L'entendre dire qu'il serait ravi de la revoir ne lui fit ni chaud ni froid . Elle était accoutumée depuis longtemps à ce genre de souhait , même si elle reconnaissait que le ton employé par M. Salvatore méritait le détour .

En entendant le dénommé Damon préciser que son cours n'était pas aujourd'hui , Natalie sourit avec toute l'assurance égoïste et immuable d'une jeune fille ravissante et qui le sait . Elle adorait prendre cette moue élégante et affectée , dissimuler tout ce qui était en elle pour ne laisser que la savoureuse et pétillante séductrice , qui elle n'avait jamais peur , qui elle ne doutait jamais , qui elle ne pensait jamais qu'à l'instant présent .

D'ailleurs l'homme en face d'elle faisait montre de la même arrogante assurance . Elle lisait clairement à la surface des prunelles turquoises les émotions qu'il voulait bien laisser paraître : homme fidèle uniquement à lui-même et se désintéressant totalement du sort de ses semblables . Et aujourd'hui il voulait jouer avec elle .

Le visage de Nate était demeuré égal et souriant , mais le regard sombre s'était durci ; elle détestait reconnaître chez quelqu'un d'autre les défauts même qui l'habitaient .

Alors que veux tu de moi ? pensa-t-elle . Peut-être te crois-tu si supérieur à moi que tu ne fais même pas l'effort de cacher tes sentiment . Peut-être me sens-je aussi supérieur à toi . Et peut-être gagnerai-je la partie .

Elle n'était pas habituée à l'échec . Elle gagnait à tous les coups , disposant d'un avantage certain sur les autres humains : son coeur était éteint . Qu'en était-il de M. Damon Salvatore , professeur de sciences occultes à l'université de Blacktown ?

Le sort avait joué contre elle . Elle ne laisserait pas tomber . Pas tout de suite .

- Donc vous n'avez pas cours et moi non plus , mentit-elle avec aplomb . Alors que faisons-nous ?

Elle avait attaqué , curieuse de voir comment réagirait ce quasi inconnu . Préférerait-il une fille moins entreprenante , l'air moins séductrice ou plus réfléchie ? Relèverait-il le défi qu'elle lui lançait ?

Après tout ce n'était qu'une expérience sans grande importance . Après cela , Natalie allait fuir le danger et de se concentrer sur son travail . Elle devait tenir les promesses qu'elle s'était faites il y a de cela des années.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 37

MessageSujet: Re: Jeux de rôle.  Dim 22 Avr - 14:54
Jeux de rôle.

Elle venait de se sentir menacée...Sa poitrine s'est comprimée, sa respiration est devenue plus saccadée, ses lèvres fines se sont crispées une fraction de secondes.A qui était-elle due, cette contrariété ?
Damon sourit.
Ce n'était peut-être pas si difficile à deviner.La jeune femme tenta de feindre une innocence pure et parfaite, et pour être honnête, elle le jouait bien; mais le Vampire savait si bien que ces façades ne sont le résultat que d'un travail subtil et de longue haleine.
Une séductrice face à un séducteur.Si elle savait!
Sauf qu'elle n'avait aucune idée du terrain sur lequel elle s'engageait, et sans compter les désavantages de leur "duel".

Menteuse,douce menteuse...Si elle n'avait pas cours,que faisait-elle ici, en plein milieu de l'après-midi?
Allons...Voilà une audace pétillante.

-Mademoiselle, je ne suis pas sûr qu'un professeur puisse proposer quoi que ce soit à une étudiante qui se révèle son élève.Par conséquent, je ne suis pas sûr de pouvoir inviter cette même jeune femme à boire un bourbon dans un bar voisin.

Le Salvatore faisait mine de jouer carte sur table, conscient que ses moindres "réactions" étaient également étudiées.
Comme un lion avec sa proie,comme un lâche avec la vie.
Allons allons,faites sentir l'ironie de cette situation. Damon titilla les clefs de sa belle voiture azur, et commença à marcher dans le grand couloir qui lentement se dégorgeait de la foule des élèves et professeurs.
Allons, mademoiselle, allez Natalie. Qu'est-ce que vous pouvez bien cacher pour vous offusquer de ce petit jeu ?
Décidément, la curiosité du Salvatore était aiguisé.

-Vous étudiez quelle matière en particulier ?

Étonnamment, il était certain qu'elle le suivrait, aussi sûr qu'à l'accoutumée.Que pouvait-elle espérer ? Faire une conquête ? Seulement séduire ? Ou creuser plus profondément ? Etait-elle une amatrice de ce genre de jeu ?
Le Vampire ne ressentait plus grand chose. Pourtant, il n'avait pas encore renoncé à son humanité; non, de cela il était sûr, car...Dans la chevelure châtaine,dans les yeux bruns, dans le sourire enjôleur, il la revoyait...Un instant, quasiment rien, une lueur dans les ténèbres de son existence.





Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jeux de rôle.  Dim 22 Avr - 21:21
Nate fronça les sourcils une fraction de seconde seulement , avant d'éclater d'un rire léger :
- Oh je vois ! Vous avez interprété mes paroles comme une invitation à ...à quoi d'ailleurs ? Peut-être à flirter . Et vous n'avez pas très envie de vivre une romance de base entre un prof et une étudiante ? Trop cliché n'est-ce pas ? Vous êtes d'un autre genre , non ? Vous voulez de l'imprévu , du surprenant ?

Nate se tut brusquement et se mordit légèrement la lèvre inférieure . Elle s'était laissée emportée beaucoup trop loin et ne comprenait pas la raison de cette soudaine passion ...

- Enfin , reprit-elle plus posément , je ne voudrai pour rien au monde mettre en doute vos propos , Mr. Salvatore , mais je persiste à penser que vous n'avez rien d'un prof . Vous avez sans doute beaucoup vécu et beaucoup vu , mais un enseignant nouvellement arrivé enchaînerait cours sur cours sans perdre son temps en ...bavardages inutiles . De plus , ç est ici une université sérieuse , à ce que j'ai pu voir . Pas de cours de sciences occultes en perspective .Et puis ...non je ne peux pas croire à cela .

Effrayée , elle réalisa qu'elle avait été beaucoup trop franche et se décida à rééquilibrer la balance en murmurant avec un sourire enjôleur :
- Je ne veux pas le croire ... Vous avez parlé franchement , pardonnez-moi d'avoir adopté le même ton .

Franchement , tu parles , pensa-t-elle .

L'homme , quelles que soient ses intentions , commença à s'éloigner le long du grand couloir en balançant un trousseau de clé entre ses doigts fins . Natalie hésita une , deux , trois secondes , puis à l'écoute de sa question , le suivit , bien que l'assurance qui brillait dans les yeux azurés lui déplût fortement .

- J'étudie le dessin et la mode , en fait , répondit-elle en levant le menton d'un air provoquant . Je suis une fille fêtarde et légère , en aucun cas travailleuse . Cela répond-il aux préjugés que vous devez avoir sur moi ?

Stop Nate , stop .... Tu cours à la catastrophe .... Ta stratégie est totalement à l'eau . Mais qu'est-ce que t es venue foutre dans cette putain de ville ? Tu perds le contrôle là ! Tu te rappelles tes résolutions ? Arrête tout ça et occuppe-toi de toi ! Le reste on s'en fout . On s'en fout !

Les yeux marrons de Natalie avait viré au noir . Ses ongles s'étaient incrustés dans ses poings serrés . Mais cela ne dura que le temps d'un éclair et seul un oeil extrêmement averti eut pu déceler ce changement radical .

Puis elle offrit à celui qui s'était légèrement tourné vers elle pour entendre sa réponse son habituel regard aussi magnifique qu'impersonnel .

- Vous êtes un homme charmant Mr. Salvatore . J'ignore si vous êtes aussi mystérieux que je le pense , et peut-être me suis je trompée sur vous . Dites-le moi .

Sa voix était encore par trop autoritaire .

- Je vous prie , ajouta-t-elle à contre-coeur .

Elle ne savait plus du tout comment il allait réagir ... Elle se sentait si lasse ...et si intrépide à la fois !

Sciences occultes , pensa-t-elle pour se donner une bonne excuse . Lui saura peut-être pour les vampires et pour Blacktown .

Ayant ainsi défini son profit personnel , elle croisa les bras et s'arrêta au milieu du couloir .

Bien sûre qu'elle était curieuse de savoir quelle serait la réaction de son interlocuteur . En fait , il devait être un homme normal . Elle était probablement trop ....romantique ?! Non c'était absolument faux ! Elle était la personne la plus pragmatique du monde . Et elle était incorruptible . Et cela ne changerait pas . Pas d'aventure , pas d'imprévu . Juste une ligne de conduite qui la mènerait , peut-être , sûrement , à la paix .

Juste au cas où , lança-t-elle néanmoins , les mains enfoncés dans la poche de son jean , j'adore le bourbon .

Elle ne lui en voudrait pas de ne rien lui proposer . Au contraire , cela lui rendrait service qu'il coupe court à l'entretien à sa place .

Son coeur battait comme si elle s'apprêtait à dérober quelque chose . Mauvais signe . Son passé était loin derrière elle . N'empêche ... C'était comme si elle jouait . Et qu'elle jouait gros .



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jeux de rôle.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Jeux de rôle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Will Rise Again  :: The dark theater :: | Votre destin est entre nos mains. :: Blacktown :: Black Pub-
Sauter vers: