AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Une nouvelle rencontre (Cameron) à archiver merci.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alexyanne Cooper
Hybride
Morsures : 68

MessageSujet: Une nouvelle rencontre (Cameron) à archiver merci.  Mer 11 Avr - 10:00
Qui ne sait que ces loups doucereux. De tous les loups sont les plus dangereux. (Crédits : beerus)
Une nouvelle rencontre
☆PV Libre ☆

J’avais eu une rude journée, entre les différents cadavres ici et là, une enquête était en cours, nous étions dépassés par les événements, des dossiers s’empilaient sur mon bureau, des tas de noms qui vont disparaître dans les méandres des affaires non résolues, des comptes rendus à rendre encore et encore, j’allais des scènes de crimes et scènes de crime me rappelant à chaque fois ce soir là.

J’étais fatiguée, avec les collègues nous avions décidé d’aller boire un verre ou deux, parfois cela faisait beaucoup de bien, surtout en ce moment pour moi, j’étais loin d’être moi-même ses derniers temps, je n’avais pas perdu la tête mais je n’étais pas très bien cette soirée me plongeant un peu dans l’alcool.
Il commençait à se faire tard, je devais me rentrer, un collègue me proposait de rentrer mais j’ai refusé, préférant marcher, prendre l’air frais de la nuit, j’attrapais ma veste, il y avait une brise, j’étais bien, je marchais tranquillement, je n’étais pas très loin de chez moi, j’aimais flâner le soir, peut être la malédiction de ma famille qui me faisait ça.

Je bifurquais sans vraiment savoir pourquoi, alors que j’étais quasiment arrivée chez moi, je me dirigeais vers la forêt peut être mon instinct animal que je cachais profondément  ayant toujours peur de cette transformation que je retenais ou qui n’arrivait pas.

Ce n’était pas la première fois que j’allais à Black Woods, je levais mon regard vers la lune qui était quasiment pleine, je sentais mon côté bestial en moi s’animer mais je ne voulais pas la laisser sortir, en forçant mes souvenirs avec Illiana, il me semblait que j’avais entendu une conversation que la transformation était très douloureuse.

Je pense que la nuit va être longue, très longue, je n’aimais pas ses moments là, ou je me sentais seule, sans savoir le pourquoi, les nuits de pleine lune je ne dormais pas, impossible de trouver le sommeil sans repenser au cauchemar que j’ai faits il n’y pas longtemps, j’en frissonnais encore, cela avait l’air d’être si réelle.

Je flânais entre les arbres de cette forêt lugubre, sans quiétude, de toute façon j’avais l’impression que l’on m’avait presque volé ma vie toujours à la recherche du pourquoi, j’étais dans mes pensées quand un bruit m’interpella.

  Qui est là ?

Dis-je tranquillement.





Dernière édition par Alexyanne Cooper le Mer 4 Juil - 4:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre (Cameron) à archiver merci.  Mar 22 Mai - 20:26
Une nouvelle rencontre
Alexyanne et Cameron

 
« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Le sommeil ne venait pas. Il ne venait plus lorsque la pleine lune approchait. Libérée de cette malédiction, j’étais pourtant encore prisonnière des souvenirs qu’elle me rappelait. Le goût du sang semblait envahir ma bouche alors que je sentais la nausée me gagner. J’avais fini par m’habituer à ce que je ressentais dans ces moments-là. J’avais cessé de fuir la douleur qui semblait ne trouver aucun apaisement sauf quand je me laissais finalement sombrer dans le désespoir. Je ne me pensais pas digne de me lever, de vivre, de sourire depuis que la culpabilité de mon geste me hantait. J’aurais dû chercher la délivrance de la mort mais je m’étais plutôt condamnée à une éternité de souffrance prisonnière d’une nouvelle malédiction : la soif. Depuis ma transformation, je la gérais assez bien. Mais lors de ces nuits où mon désespoir me gagnait, je redoutais d’arracher la carotide du premier venu. Je finissais par m’isoler pour ne pas soumettre trop avidement mon corps à la tentation de craquer. Je ne devais pas céder à mes pulsions car les regrets finiraient par me mener à ma propre perte. Je me tenais donc loin de la ville et de son agitation bruyante. J’étais une âme solitaire qui se complaisait dans l’admiration du ciel étoilé. Il me fascinait et réussissait à m’apaiser si j’occultais la présence de l’astre lunaire. Je laisse mes pieds seuls décider de ma direction alors qu’enfin, les pensées quittent mon esprit. Je fais le vide pour retrouver ce lien particulier à la nature qui me manquait depuis que je refusais ostensiblement de me transformer à nouveau. Je reniais une partie de ma nature et parfois, dans des petits riens, je me rendais compte que je ne pourrais jamais totalement m’en détacher.

Je réalise que la nuit est bien avancée alors que mes pieds me font légèrement souffrir. Je me demande depuis combien de temps je marche ainsi sans réel but. Je finis par prendre une pause pour m’asseoir au sol. J’écoute le silence qui plane brisé uniquement par les sons de la nature qui vit. Je dois avouer que ça fait du bien de me sentir plus libre de mes mouvements. Je me sens plus moi-même dans ce climat et j’en savoure l’importance. Néanmoins, en tendant l’oreille, je perçois un souffle qui se répercute dans l’air. Je suis curieuse de nature. Je me lève et sans chercher à être rapide, je me retrouve rapidement à une distance assez raisonnable de cette autre promeneuse nocturne. Je reste un peu à distance pour pouvoir l’observer quelques instants. Je ne l'espionne pas mais je suis un peu intriguée. J’aurais pu rester longtemps tapie dans l’ombre parfaitement silencieuse mais je n’étais pas d’une nature malsaine. Je fis un geste pour laisser entendre que j’étais là. Je finis par lentement m’approcher les mains dans les poches. Ma démarche était parfaitement tranquille mais je pouvais percevoir une forme d’agitation dans le regard trouble de celle qui était comme moi. « Bonsoir… Bonne nuit… Je ne sais pas très bien ce qui convient le mieux à pareille heure. » Je souris passivement m’approchant un peu plus me tâtant sur le fait de poser ou non la fameuse question qui me brûle les lèvres. Je ne veux pas sembler intrusive mais la tentation se fait la plus forte. « Pourquoi tu te balades la nuit dans les bois ? C’est une heure étrange pour se perdre ici… Mais la lune a quelque chose d’attirant. » Je suis curieuse et je ne compte pas vraiment m’en cacher.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexyanne Cooper
Hybride
Morsures : 68

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre (Cameron) à archiver merci.  Mar 22 Mai - 21:10
Qui ne sait que ces loups doucereux. De tous les loups sont les plus dangereux. (Crédits : beerus)
Une nouvelle rencontre
☆PV Libre ☆

La nuit était calme, je m’y plaisais, la lune m’attire c’était un fait, mais la question restait toujours la même pourquoi je n’avais pas le même secret que ma famille ? Je redoutais ce jour plus que tout de me transformer, cela allait peut être arriver mais quand je ne le savais pas.

Dans mon cauchemar, je me souviens d’avoir souffert, j’étais devenu une louve blanche, me sentant presque plus puissante qu'aujourd’hui, peut être un ressenti mais une chose est sur je ne ressentais plus c’était cette attirance pour cet homme, avait il un lien ?

Je me pensais tranquille loin de tout, un bruit me fit retourner, dans l’obscurité je vis une ombre s’approcher, tranquillement, au vu de l’allure c’était une femme, je me demandais ce qu’elle faisait ici, à vrai dire je n’étais pas mieux, il fallait l’avouer. Je ne pensais pas que du monde pouvait être ici et se promener en pleine nuit.

Certainement ce léger vent, l’enivrement de la lune qui devait provoquer cela, je me demandais combien de personnes devaient être dans cette forêt.

Bonsoir, je ne sais pas non plus, il faut dire que la lune éclair comme en plein jour.

Je voyais la jeune femme s’approcher un peu plus de moi, les mains dans les poches, je ne ressentais pas de méfiance, bien au contraire faisant quelques pas vers elle.

Je viens régulièrement les jours de pleine lune ou presque, j’aime me balader la nuit cela me détend après les journées de boulot. Et toi ? Je suis d’accord, elle est magnifique.

Je lui souris, un bout de femme curieuse qui n’a pas la langue dans sa poche, m’intimidant presque, je n’avais pas l’habitude que l’ont si direct comme cela, je peux comprendre sa curiosité que de trouver une femme seule dans ses bois lugubres.

Je manque de politesse, Alexyanne

Dévisageant la brune que j’avais devant moi, j’ai eu des flashs, elle me disait quelque chose mais je ne savais pas qui elle était, pourquoi je devais la connaître, mais je la connaissais c’était sûr.

Nous devons nous connaître, vous m’êtes familière ?

Je ne savais plus depuis ma perte de mémoire, voyant des personnes tous le long de la journée j’ai peut être rencontré cette jeune femme au poste.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre (Cameron) à archiver merci.  Jeu 24 Mai - 12:57
Une nouvelle rencontre
Alexyanne et Cameron

 
« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Je ne sais pas si j’ai raison de m’approcher d’elle en cet instant précis. Je me dis que nous cherchons en ce lieu une quiétude qu’il peut être désolant de voir brisée par l’arrivée impromptue d’un autre baladeur nocturne. Il ne me suffit pourtant que d’un regard pour savoir que ma présence ne semble pas la gêner de manière excessive. Je peux voir qu’elle n’a aucun doute sur mes intentions qui sont plus qu’amicales. Je ne viens pas pour l’embêter et je ne compte pas non plus lui imposer ma discussion plus de temps qu’elle ne semble vouloir m’en accorder. Je laisse mon regarde se perdre dans le ciel avec un petit sourire au coin des lèvres. La lune, elle semble tellement m’attirer. Je ne peux pas toujours le comprendre mais c’est ainsi. « Oui, c’est difficile de croire qu’on est en pleine milieu de la nuit. La lune est fascinante, hypnotique. J’ai l’impression qu’elle m’appelle quand elle illumine ainsi l’air ambiant. » Je me sens comme dans une vision irréelle alors que ça me fait penser à une vision féérique comme si de petites fées avaient posé leur touche ici et là pour que l’ambiance soit si particulière. Je regarde Alexyanne à sa question. J’hausse légèrement les épaules. « Je crois que c’est plus la lune qui est attirée par moi que l’inverse. Je ne sais pas comment expliquer mais elle trouble mon sommeil, elle trouble mon existence et je finis irrémédiablement par sortir me balader de nuit. C’est comme si je ne pouvais pas y échapper. » Je ne pouvais pas vraiment échapper à cette partie de moi, maudite. Je pouvais la faire taire mais je ne pourrai jamais la faire disparaître à mon grand désarroi.

Je me perds dans mes pensées sur la raison d’être de cette malédiction. Je me demande ce qu’elle m’apporte outre un nid à problèmes et ça me fait frissonner. Je déteste cette vérité en moi qui me dit que ça me manque de laisser l’animal dominer et guider mes instincts. J’aurais pu rester dans la lune encore un long moment mais elle me fait revenir sur terre. [color=#666699]« Oh moi aussi j’en manque donc je m’excuse tout autant. Cameron. » Je suis totalement concentrée sur elle alors que je devine qu’elle ne peut pas pointer comment nous nous connaissons. D’une certaine manière, je crois que c’est mieux ainsi car ce n’est pas toujours agréable de partager ce genre de passif. Je lui souris avec une certaine bienveillance. « Nous connaître ? Oui on se connait. On s’est déjà rencontrées à quelques reprises. Mais comme tu ne t’en souviens, on pourrait repartir sur du neuf. Je pense que prendre le temps de mieux se connaître, de se découvrir avec un nouveau jour, ça nous met en égalité. Parfois, un nouveau départ est tout ce dont on a besoin dans la vie. » Je me sens portée à lui avouer ce que je peux ressentir au fond de moi. Je vois dans sa perte de mémoire une opportunité pour me montrer plus humaine. Je repousse en permanence les autres comme si les aimer pouvait me détruire mais je souffre de cette solitude que je m’impose à moi-même. Je me sens parfois prisonnière de mes propres choix. « Je me sens parfois seule dans cette ville mais je ne suis pas la plus chaleureuse au premier abord donc c’est une opportunité de faire mieux pour moi, d’être une personne plus sympathique. » Je lui souris espérant l’inciter à accepter mon offre d’un nouveau départ.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexyanne Cooper
Hybride
Morsures : 68

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre (Cameron) à archiver merci.  Ven 25 Mai - 17:46
Qui ne sait que ces loups doucereux. De tous les loups sont les plus dangereux. (Crédits : beerus)
Une nouvelle rencontre
☆PV Libre ☆

Je me pensais seule dans cette forêt, j’étais dans mes pensées quand une jeune femme me fit sortir de celle-ci, s’approchant doucement de moi. C’est sans méfiance que je l’accueille dans cet endroit, est ce un lieu pour faire connaissance ? Je ne sais pas mais en tout cas rien nous ne dérangeait pour cela.

Elle aussi regardait la lune comme une attirance, je le sentais serait elle comme moi ? Avait elle aussi ce secret ? Mise à part ma famille je n’avais jamais rencontré d’autres loups, si c’était le cas.

Toi aussi tu as cette sensation, à chaque pleine lune c’est un appel, comme une sorte de renaissance, une forme de liberté.

Ce que je ressentais au fond de moi sans comprendre, ni le pourquoi je ne me transformais pas, je n’avais peut être pas les mêmes gênes de ma famille, je cherchais toujours des réponses et cette peur qui me trésaille à chaque fois.

Je ressens la même chose, m’obligeant à sortir, à la regarder, les bois me rassurent comme-ci c’était chez moi que je devrais être ici et pas ailleurs. Cela se fait d’une façon naturelle je vois que je ne suis pas la seule.

En la regardant lui faisant un sourire. Etait elle aussi tout comme moi parti dans ses pensées, au moins nous avons un point commun, j’avais peu d’amies étant discrète peut être que cette jeune personne avec nous avons la passion de la lune. Je me présente, elle en fait autant Cameron cela me dit quelque chose mais je ne m’en souviens pas.

Cameron j’en suis navrée mais je ne m’en souviens pas, suite à l’assassinat de ma famille j’ai eu un choc. Peut être pourras tu m’éclairer sur nos rencontres ? Pourquoi pas prenons notre temps pour se découvrir de nouveau.

Je suis d’accord pour repartir sur du neuf, je ne me souviens pas de Cameron, tout comme avec Elijah, seul le visage me dit quelque chose mais pas le reste. Tout me reste difficile, je fronde les sourcils pour réfléchir un peu plus mais rien ne me vient, ni pourquoi, dans quelles circonstances ? Toujours les mêmes questions sans cesse, le mieux pour moi c’était de retrouver celui qui me hante chaque nuit, dont aujourd’hui je connais le nom.

Laisse toi cette chance, j’ai peu de monde aussi par ma timidité, je sors peu préférant la nuit et son silence. Ayant perdue la mémoire cela ne m’aide pas non plus il faut l’avouer. Faisons donc connaissance sous cette belle lune.

J’avais hâte de savoir qui elle était, lui répondant à son sourire.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexyanne Cooper
Hybride
Morsures : 68

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre (Cameron) à archiver merci.  Mer 4 Juil - 4:14
DEMANDE À ARCHIVER LE RP.

Merci j ai pas trouver où le poster.


Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle rencontre (Cameron) à archiver merci.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Will Rise Again  :: The dark theater :: | Votre destin est entre nos mains. :: Blacktown :: Black Woods - Forêt-
Sauter vers: