AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 The first transformation is always painful, but it has a lot more when it is not there. Ft Elijah, Camille, Damon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hope Mikaelson
Originel
Morsures : 63

MessageSujet: The first transformation is always painful, but it has a lot more when it is not there. Ft Elijah, Camille, Damon  Sam 11 Aoû - 19:12
The first transformation is always painful, but it has a lot more when it is not there.


Ce soir allait être particulièrement difficile pour moi, je le savais d’avance. Ma mère m’avait déjà dit plus d’une fois que je risquais réellement d’avoir mal, ce soir j’allais sentir chaque os de mon corps se brisé. Etre la fille du plus grand hybride psychopathe de cette planète n’avait pas que des avantages. Depuis que j’étais encore dans le ventre de ma mère, on avait voulu ma mort mais j’avais compris pourquoi. Parce que ma grand-mère ne voulait pas que je tombe dans les mains de sa sœur, même si ma famille avait réussi à faire à m’empêcher de mourir. Vous savez ce que c’est d’être encore un bébé, et d’être déjà condamné à mourir ?

Et encore plus d’être une adolescente qui le jour du mariage de son père, le voir mourir et explosé sous ses propres yeux ? Non je ne pense pas parce que la plupart des gens n’ont pas la même famille que nous pouvons avoir moi et ma famille. Mais pour rien au monde je demanderais à changer de famille parce que la solidarité se trouvait être bien plus puissant et pour rien au monde je voudrais d’une autre famille. Mais pour tout au monde, je ferais tout pour ramener mon père à la vie. Je lui avais promis lorsqu’il était entrain de mourir sous mes yeux, mon incapacité à pouvoir le sauver était une chose qui m’avait littéralement brisé.

Depuis un an, je vivais oui parce que mon père s’était sacrifié pour que ça puisse être le cas mais je ne ressentais plus l’envie. Je ne savais pas ou se trouvait être ma mère, je n’avais pas mon père et je ne supporterais jamais de vivre toute ma vie sans lui. C’était bien trop difficile pour moi, pourquoi c’était-il tuer comme ça ? Non la douleur était bien trop grande pour que je puisse comprendre ce qu’il faisait et ça ne changerait malheureusement pas pour moi. Et même si j’étais au courant de plus de chose que ma propre famille en ce jour. Je savais la raison du pourquoi j’avais déclencher ma malédiction. Depuis un an, je faisais en quelque sorte ma crise d’adolescence et le fait que ma famille était au courant que j’avais déclencher ma malédiction. Tous pensaient que c’était parce que j’avais pété un câble, il y avait de ça mais c’était bien plus profond que ça ne semblait l’être.

Aujourd’hui j’avais passé ma matinée avec Damon, lui aussi savait que ce soir je me transformais et que je devais me rendre au bayou afin de pouvoir me transformer et ressentir cette sensation que ma mère et mon père m’avait tellement bien décrit. J’avais aussi fini par passer le reste de ma journée au manoir de la famille, je savais que mon oncle avait fait en sorte de nous mettre en sécurité. Que ça soit lui, mon oncle ou mes tantes. Le seul moyen de me contacter se trouvait être mon téléphone pour Camille ou pour Damon.  Mais j’avais fini par l’éteindre parce que je ne voulais pas être dérangé dans ses dernières heures que j’avais pour me préparer à ce que j’allais vivre.

Si j’avais peur ? Oh que oui, je savais que j’allais souffrir énormément et je n’avais aucun membre de ma famille qui avait déjà vécu cette transformation pour me guider et ça me faisait peur. Je voulais ma mère ou mon père. Plus les heures passaient et plus je voyais qu’il était temps pour moi de filer dans les bois rejoindre les autres loups de ma mère. Une fois dans le bayou, je me dirigeais vers le milieu et m’assis pour regarder la lumière de la pleine lune. Sentant d’un coup ma cheville se briser, lâchant un hurlement de douleur je me tournais vers un arbre ayant entendu un craquement de branche. Qui se trouvait la alors que je voulais être seule ?

« Allez-vous-en ! »

©️ Vanka


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elijah Mikaelson
Originel
Morsures : 154

MessageSujet: Re: The first transformation is always painful, but it has a lot more when it is not there. Ft Elijah, Camille, Damon  Dim 12 Aoû - 14:19
Elijah
Hope
First transformation


Enormément d’évènements dramatiques avaient eu lieu ces quinze derniers jours au sein de la Big Easy. La mort de Niklaus était bien évidemment au sommet de ces drames, et, quelques semaines après son départ mortellement catastrophique, Elijah n’avait pas encore vu le bout du tunnel affreusement sombre qu’il traversait. Il y eut ensuite la fausse-couche de Camille qui entraîna la perdre de l’enfant qu’elle portait en elle. Nul doute que la jeune femme était doublement dévastée par cette nouvelle et par cette blessure psychologique qui s’avérait être un vrai handicap au quotidien. La perte d’un enfant était avec certitude la pire punition que la vie pouvait appliquer à une mère, qui plus est, une jeune mère. Elijah avait essayé de réconforter la jeune barmaid, mainte et mainte fois, mais Camille le repoussait quotidiennement, pour sa plus grande incompréhension. Dès qu’il la voyait, il revenait à la charge en exprimant les mots les plus doux possible pour compenser son deuil.

Et, aujourd’hui, c’était la toute première transformation de Hope qui s’ajoutait aux différents drames que les Mikaelson ont pu subir. Il aurait aimé que Niklaus soit là, il aurait également apprécié la présence d’Hayley. Tout deux avaient subi cette aride transformation et tout deux auraient pu donner de précieux conseils à Hope. Elijah ne connaissait rien à la douleur que pouvait ressentir un tout jeune loup-garou, mais pourtant, il voulait être là pour soutenir un minimum sa nièce.

Il n’était pas au courant que la transformation de Hope faisait parti du plan judicieux élaboré par Davina. En réalité, il pensait que cette sorcière demeurait toujours dans le clan de la perfide Katherine Pierce et n’avait jamais imaginé que sa nièce collaborait avec Davina. Durant l’après-midi qui précédait le grand soir, Elijah avait tout mis en œuvre pour assurer la sécurité de ce moment. En réalité, il avait fait en sorte que peu de personne soient au courant que ce soir, la fille de l’impitoyable Klaus Mikaelson et de la tempérante Hayley Marshall allait officiellement devenir un hybride. Ce qu’il redoutait le plus, outre la douleur que sa nièce expérimentera, était la venue non prévue des chasseurs de l’ombre. Une transformation n’était pas la chose la plus discrète au monde et les possible cris de Hope pouvait alerter un village entier.

C’est pourquoi, alors que les nuages s’éclipsaient pour laisser place à la somptueuse pleine lune dans le ciel étoilé, Elijah avait décidé de quitter le manoir pour faire un tour dans le bayou, afin de repérer d’éventuels campements de chasseurs. Il essayait de faire le plus de choses possibles pour que Hope puisse réaliser sa transformation dans la meilleure atmosphère. Ce soir-là, il trouvait seulement des pièges à loup, qu’il retira au plus vite.

Un cri soudain perça le silence de la nuit, un cri qu’il reconnût immédiatement : Hope. Elijah regardait instinctivement la lune qui s’élevait toujours du plus haut dans le ciel. C’était l’heure, et il devenait de plus en plus angoissé à l’idée de vivre cette expérience, au fur et à mesure de ses pas.

-Tu ne pensais pas que j’allais te laisser seule Hope ! Dit-il, en sortant de la pénombre pour s’approcher doucement de sa nièce.





© Laueee


“Family means no one gets left behind or forgotten".
When everything goes to hell, the people who stand by you without flinching, are your family. Always and forever
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Damon Salvatore
Vampire
Morsures : 64

MessageSujet: Re: The first transformation is always painful, but it has a lot more when it is not there. Ft Elijah, Camille, Damon  Dim 12 Aoû - 17:46
Firiel &ElijahPremière rencontre.
Sauveur ou damné?

Songeur, le Salvatore rangeait une xième fois la même montre à la même place. Cette manie n’en était pas une , mais seulement l’extériorisation de son dilemme.
Durant tout le matin et la nuit d’avant, il avait tenu compagnie à Hope:il n’avait pas été question des batifolages habituels, car Damon avait simplement apaisé les angoisses d’une orpheline et d’une jeune femme qui allait devenir une louve, une hybride.
Bon sang, où était Hayley ? Il n’y avait plus que la mère louve qui aurait pu pleinement accompagné Hope dans ces nouveaux tourments !
Il ressentait presque une compassion sincère à l’égard de la Mikaelson.En fait, elle était bien davantage qu’un membre de cette famille de dégénérés, elle représentait tout l’espoir d’êtres damnés. Et, malgré la haine de Damon envers Klaus, il regrettait que le premier Hybride ne puisse pas soutenir son enfant dans cette épreuve abominable.
Une enfant...Toutes ses souffrances vécues l’avaient trop brutalement projeté dans un avenir sombre où elle devrait se battre, inexorablement.Pour une fois, il se sentit vraiment proche d’elle.
Damon savait ce que ça faisait, cette impression que l’univers s’écroule pour ne plus former que 5 lettres : néant.
Les réactions sont souvent violentes, les initiatives prises à la va-vite, dans l’intention d’éviter ce drame qui nous oppresse la cage thoracique et nous fait pleurer quand personne ne nous voit.
Le Vampire posa brutalement la montre sur la table.Tant pis.

Il savait que dans l’idée la jeune fille voulait être seule pour passer le cap et ne blesser personne, mais Damon ne l’abandonnerait pas ; il tenait sincèrement à elle et lui prouverait, en même temps vérifiant que désormais elle serait capable de se défendre seule.

En route pour le bayou, le Salvatore repensa à Tyler...Lui aussi était un loup, avant qu’il ne le tue… Des pensées plus noires que les unes que les autres s’enchaînaient dans l’esprit tourmenté du Vampire qui revenait après des années sur ce meurtre.
Une fois arrivée, il mit tous ses sens à la recherche d’une odeur qu’il connaissait on ne peut mieux:enfin détectée, il en rejoignit la source, conscient d’être le deuxième arrivé. Elijah était déjà passé par ici, sans doute dans l’intention de vérifier la zone.
Un échange plutôt vif avait eu lieu entre l’oncle et sa nièce, et Damon ne tarda pas à se ramener au milieu de la scène ; il vit la cheville cassée de Hope, se rappelant à quel point les transformations étaient violentes et particulièrement glauques.

« Je crois qu’il va falloir compter avec moi. »




Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cami O'Connell-Mikaelson
Humain
Morsures : 236

MessageSujet: Re: The first transformation is always painful, but it has a lot more when it is not there. Ft Elijah, Camille, Damon  Dim 12 Aoû - 18:52
Little girl will become big.L'année avait été difficile, rongée par la perte de mon enfant, celle de mon mari, il m'avait fallu des mois avant de me remettre de ces tragiques aléas de cette vie si rocambolesque que je menais. Rien n'était normal chez moi, de mes fréquentations à la manière que j'avais d'aborder la vie depuis quelques mois. J'avais l'impression d'avoir une tête qui réfléchissait avec les idées d'une autre. J'avais fait des choix qui allaient me contraindre à perdre ma famille. Je n'avais jamais eu de famille à proprement parlé, entre un père violent, une mère portée disparue, un frère mort à la fleur de l'âge, un oncle mort par la folie d'un sort lancé par une sorcière trop ambitieuse, je n'avais plus grand monde auquel me raccrocher. J'avais trouvé en les Mikaelson une famille aimante, ces gens bons qui m'avaient ouvert leur porte ainsi que leur bras en me traitant comme l'une des leur parce que j'avais su m'en montrer digne. Mais voilà que dans un accès de folie non contrôlé, j'avais décidé de me liguer à l'ennemi en pensant que ça pourrait les sauver d'une quelconque manière, sachant pertinemment que cela n'allait pas plaire à Elijah particulièrement. Il avait mis en moi l'espoir de toute une vie et je savais que le trahir n'allait certainement pas passer inaperçu, il me l'avait d'ailleurs bien fait comprendre lors de notre précédente entrevue. Je me rappelais encore de la sensation que j'avais ressenti aux mains sur ma gorge qui signifiaient avec insistance la haine qu'il me vouait. J'avais donc été obligée de lui avouer les réelles raisons qui m'avaient poussée à agir de la sorte, il n'avait pas plus apprécié que cela et ça pouvait se comprendre. Cependant, je ne regrettais pas pour autant mon choix parce que de là où j'étais, je pouvais garder un œil sur les chasseurs et sur les plans qu'il étaient en train de mettre en place afin de venir à bout de toutes les créatures surnaturelles, cela me permettais de leur mettre des bâtons dans les roux pour les empêcher de faire quoi que ce soit, le temps qu'Elijah et Katherine trouvent une solution et les éradiquent. Si Elijah m'en voulait encore et qu'il n'était pas capable de comprendre les raisons pour lesquelles j'avais fait ce que j'ai fait, ce n'était pas grave, mon but à moi était de les protéger peu importe l'image que je pouvais renvoyer.

Durant cette longue année de dur labeur, je n'avais pas pris contact avec beaucoup de gens, il avait fallu que je me fasse à la nouvelle condition qu'était la mienne, celle d'une femme veuve au mariage. La seule personne que j'avais accepté de voir et à qui je voulais parler était Hope. Cette petite avait fait fondre le cœur de glace que j'avais forgé, de part sa gentillesse, sa compréhension et sa douceur. Elijah aurait sans nul doute été d'une grand écoute, mais je ne voulais pas que ma peine ajoute un poids à celles qu'il avait déjà.

Je savais que ce soir était particulier pour Hope, elle allait subir sa première transformation en loup et je lui avais promis de l'accompagner dans cette dure épreuve, peu importe le risque que j'encourais. Je ne savais pas ce qui avait fait enclencher sa transformation et elle n'avait rien voulu me dire, mais cela m'importait peu.

Ce que je n'avais pas prévu en acceptant d'être aux côtés de Hope ce soit décisif, était de loin la présence de deux autres personnes dont Elijah qui se tenait déjà devant Hope quand j'arrivais en courant après être partie comme une flèche en entendant le cris de Hope. La situation allait être tendue avec Elijah qui devait m'en vouloir encore. Le second homme était au mariage, je me rappelle de lui, mais je ne sais pas exactement de qui il s'agit, tout ce que je sais, c'est qu'il fait parti du clan de Katherine. Pour le coup, avoir un représentant de chaque clan dans cette même forêt était plutôt bénéfique pour Hope qui recevait une protection maximale en cas d'attaque. Lorsqu'elle nous demande de nous en aller je laisse échapper un rire nerveux.

« Pas même dans tes rêves, Hope. Je reste là. »

Je hochais la tête pour saluer le grand brun et me plaçais entre les deux homme.

« Elijah. » Disais-je avec une distance vocale non dissimulée.

©️ 2981 12289 0


       

   
« I'm the wall beetween your reality and mine. »
I'm touched, I'm touching and sensitive. People destroy me and people soothe me. I'm the one that I want you to see.
I have feelings. I'm not a robot. I'm in the shadow and the light. I'm Cami and me too, I'm human. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hope Mikaelson
Originel
Morsures : 63

MessageSujet: Re: The first transformation is always painful, but it has a lot more when it is not there. Ft Elijah, Camille, Damon  Dim 12 Aoû - 19:36
The first transformation is always painful, but it has a lot more when it is not there.


Depuis un an, mon oncle devait gérer une adolescente complètement perdue qui sans son père n’était clairement plus la même. Parce que mon père représentait absolument tout à mes yeux, j’avais beau aimé le reste de ma famille ce n’était pas la même chose que mon père. Mon père qui avait absolument toute la plus belle valeur à mes yeux, c’était la personne qui comptait le plus à mes yeux. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle je ferais toujours tout pour le ramener, je lui avais promis que je le ferais revenir qu’importe les moyens qui devraient être déployer. Il était mon cœur, mon modèle certes ce n’était pas le plus grand modèle, mon oncle était relativement plus un modèle mais pour moi. Mon père était l’homme que je chérissais le plus, depuis que j’étais jeune, je savais que je n’aurais jamais une vie facile à cause de mon nom. Je n’étais pas naïve, loin de la d’ailleurs parce que je savais pertinemment que je risquais de me prendre tous les ennemis de ma famille dans ma vie. Mais je voulais me battre pour chaque membre de ma famille, que ça soit mes oncles, mes tantes ou mes parents je ne voulais pas en perdre un seul.  

Dites que je suis folle de penser que c’est possible, qu’un jour je ne perdrais pas quelqu’un d’autre encore et encore. Mais la chose était que je ne pouvais pas faire grand-chose de plus, je ne pouvais pas faire le sort qui ramènerait mon père mais je pouvais au moins participer à sa revenue ? Du moins je voulais absolument revoir mon père. Parce que j’avais beau être une adolescente rebelle je savais pertinemment que mon oncle avait besoin de son frère. Que la Nouvelle Orléans aussi avait besoin de mon père et encore plus Camille. Camille qui depuis un an avait grandement changé, j’avais été la seule à avoir été en contact avec elle quand elle avait disparue, la seule avec qui elle avait pu parler. C’est aussi la seule avec laquelle j’acceptais de ne pas être la petite peste qui se retrouvait en deuil. Je ne supportais pas la mort de mon père et je n’arrivais pas à faire mon deuil pour que ça soit possible. C’est bien pour ça que j’avais dit à ma famille que j’allais avoir ma première transformation et que j’avais tué une humaine. Mais personne ne connaissait la véritable raison de cette transformation, de cette douleur que j’allais m’apprêtais à recevoir et dont aucun de mes parents qui connaissaient cette douleur pourrait m’aider. Une souffrance bien trop grande pour que je puisse la gérer toute seule. Je ne savais même pas combien de temps ça allait prendre, je savais que mon oncle dès que je l’avais senti arrivé ne me laisserait pas seule. Lui préférerait que je le morde plutôt que je sois un danger tout de même.  

« Laisse moi tranquille Elijah… Je suis un danger pour toi. »


Certes je n’étais qu’un danger pour lui qu’une fois par mois, à chaque pleine lune mais ça ne changeait pas le fait que je ne pouvais pas le mettre en danger ça restait mon oncle. Lorsque Damon arriva lui aussi, je lui avais pourtant dit que je ne le voulais pas. Parce que mon oncle lui pouvait être tranquille si je le mordais, il ne ferait que souffrir le martyr mais je n’étais pas la même hybride que mon père si je mordais Damon je n’étais pas certaine que mon sang le soigne. Et malgré tout j’appréciais énormément Damon. Son arrivée avait été rythmé par mon dos qui venait de se briser, une larme roulant sur ma joue parce que la douleur était insupportable. Même si les cris qui sortaient de ma gorge n’était pas discret, j’avais fini par m’appuyer sur mes quatre appuies jusqu’à voir Camille être aussi présente. C’était la plus vulnérable, j’étais en colère au fond de moi que je ne savais même pas si je serais capable de contrôler ma louve pour ne pas leur sauter dessus et prendre simplement la fuite. Après tout deux vampires dans la même forêt, deux vampires qui m’étaient proches et une humaine ce n’était pas le bon bail.

« Allez vous en…. Je vais vous mordre si vous restez ici… Camille s’il te plait pars, je ne veux pas te faire du mal… T’es la plus fragile d’entre nous, si je te fais du mal je m’en voudrais par pitié pars… Damon prends Camille je t’en pris fait ça pour moi, sauve la si ça tourne mal… »

Même si la situation était relativement assez drôle quand t’y pensais, nous étions quatre et j’étais la seule qui liés ses personnes. Je savais qu’Elijah en voulait à Camille alors qu’elle voulait simplement nous protéger tous, Camille qui était complètement brisé par la perte de mon père et Damon qui n’était ici que parce qu’il tenait à moi. J’étais le lien entre ses trois personnes de clans complètement différent, et ses trois personnes allaient me regarder souffrir sans avoir la moindre idée de comment m’aider à vivre ma première transformation la plus saine possible. Ma mère n’était pas présente, elle avait disparue et je ne savais pas ou elle se trouvait et mon père… Et bien mon père n’était pas présent en ce jour, de toute manière je ne lui dirais pas que j’avais déclencher ma malédiction le jour ou je le retrouverais. Après mon dos se fut mes bras qui se brisait afin de pouvoir faire place à quelques poils signifiant le début de la transformation, je savais que je devais être discrète mais je souffrais bien trop pour ne pas hurler à la pleine lune.

©️ Vanka


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elijah Mikaelson
Originel
Morsures : 154

MessageSujet: Re: The first transformation is always painful, but it has a lot more when it is not there. Ft Elijah, Camille, Damon  Dim 12 Aoû - 23:21
Elijah
Hope
First transformation


Il avait essayé d’appeler Hayley des centaines de fois durant la semaine, mais à chaque fois, il tombait inlassablement sur sa messagerie vocale. Sans doute avait-elle besoin d’être seule après la terrible nouvelle qu’Elijah lui avait appris. L’hybride allait devoir élever sa fille rebelle et provocatrice seule, sans l’aide d’une figure paternelle pour l’épauler. Hayley pouvait paraître physiquement forte et robuste, mais elle était psychologiquement très sensible et faible, surtout lorsqu’il s’agissait de sa propre famille. Elijah demeurait cependant déçu de ne pas voir Hayley aux côtés de sa fille, en ce soir si important et traumatisant pour une jeune adolescente comme Hope.

Alors oui, Elijah se devait être là, malgré qu’il ne connût strictement rien à la douleur de la transformation. Niklaus lui avait déjà décrit à quel point sentir chaque os de son corps se briser était une torture à la fois physique et morale, et que ce calvaire pouvait facilement durer une nuit entière. Pour une toute première transformation, Elijah craignait que Hope supporte très mal la douleur. Elle semblait déjà souffrir due à sa cheville brisée et ce n’était que le début…Il voulait serrer sa nièce dans ses bras, lui dire que tout ira bien et qu’elle devait être forte, mais l’originel savait qu’il paraîtrait plus ridicule que rassurant.

Il restait planté, là, impuissant pour le moment, et voyait, avec amertume, Damon Salvatore sortir lui aussi de la pénombre. Il se rappelait l’avoir vu furtivement au mariage de son frère, et n’avait jamais imaginé le voir à la Nouvelle-Orléans. Elijah put très facilement voir le lien proche qui existait entre le Salvatore et la Mikaelson, lien que Niklaus aurait très probablement détruit en décapitant Damon. Puis, il entendit une voix qu’il détestait à présent, celle de Camille. Il ne savait vraiment pas ce qu’elle était venue faire ici, outre agacer Elijah, mais il espérait qu’elle reparte très vite.

-Non tu n’es pas un danger pour moi Hope, ne dis pas de telles atrocités s’il te plaît. Il effectua un pas de plus vers elle. Il est hors de question que je te laisse seule dans cette forêt, lors de ta première transformation, tu comprends ?

Il se tournait ensuite doucement vers Camille. Il s’en voulait encore d’avoir dit de telles horreurs concernant la perte de son enfant et il s’en voulait sincèrement de l’avoir étranglé. Cependant, une part de lui n’arrivait pas à pardonner Camille pour son geste démesuré et scandaleux. Il était doublement écœuré de voir que la barmaid préférait se confier à Hope, plutôt qu’à lui, mais ça, c’était une autre histoire. Il préféra ne pas répondre à sa salutation froide et sans intérêt, et écoutait les revendications de Hope.

-Elle a raison, dit-il sèchement en se tournant vers Camille. Tu n’as strictement rien à faire ici, d’autant plus si tes collègues chasseurs t’ont suivi. Tu ferais mieux de rentrer chez toi, immédiatement. Il arquait un sourcil. Damon, je t’en prie, ramène cette inconsciente chez elle. Je pense avoir vécu assez de drames cette année pour en subir un nouveau.

© Laueee


“Family means no one gets left behind or forgotten".
When everything goes to hell, the people who stand by you without flinching, are your family. Always and forever
Revenir en haut Aller en bas
 
The first transformation is always painful, but it has a lot more when it is not there. Ft Elijah, Camille, Damon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Will Rise Again  :: Dynasty of Shadows :: | Votre destin est entre nos mains. :: New-Orleans :: Le Bayou-
Sauter vers: