AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 The Hospital of the demon | Rebekah Mikaelson.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Niklaus Mikaelson
Originel
Morsures : 421

MessageSujet: The Hospital of the demon | Rebekah Mikaelson.  Lun 13 Aoû - 6:40

The hospital

of the demon

Rebekah Mikaelson


« Triste constatation d'apercevoir les âmes bondissant sur l'organe vital pour trahison ou abandon. Il ne suffisait pas de croire en sa famille ni même à ses rares amis, mais de croire simplement en soi-même et ne compter que sur notre conscience qui diverge. »

Les os se brisèrent sous l'afflux de mes pas tandis que le sang se tapissait sur le sol blanc de la salle principale du second étage. Mes doigts pianotaient une mélodie digne d'un chef d'orchestre à chaque déchirure de peau sous mes rangers imbibées de sang. Les bustes des internes saignant sur les tables dont les membres étaient arrachés sans scrupule, affichait un sourire de satisfaction sur un visage illuminé par tant de teintes rougeâtres. Une marche confiante devant l'allée du personnel sagement placée en rang démuni de toutes émotions. J'avais l'impression d'être un militaire vaquant à son but principal : la mort de ses ennemis ou le plaisir de torturer. Surement la deuxième option. Quelle idée saugrenue avait affûté mon esprit d'un tel paysage sordide ? La folie mélangée au manque de discernement était d'une cruauté sans faille ou simplement combler ma soif d'un retour fracassant ?  

Je pouvais écouter le sang qui coulait dans leurs veines ainsi que leurs pouls d'une cadence anormale, une véritable cacophonie jouissive pour mes oreilles finement aiguisées. Quittant la scène de ses cadavres vivants pour caresser de mes doigts le contour d'une table métallique, je brisais celle-ci à coup de pied pour simplement garder une barre de fer. Allais-je faire une brochette de cadavres agonisants ? Pourquoi pas, c'était une idée. Je revenais sur mes pas claquant celle-ci dans la paume de ma main, je prenais mon temps pour décider qui allait en bénéficier. Peut-être lui ? Ou encore elle ? Ou bien elle, la blondasse ? Quel sera le joyeux vainqueur d'un jeu machiavélique ?

Quand soudainement, la présence de quelqu'un m'informa que je n'étais pas seul. Était-ce une personne dont un cri strident s'échappera de sa bouche devant l'horreur de cette pièce ? Peut-être. Alors que mon sourire grandissait à cet éventuel massacre, je me retournais pour voir le visage de ma sœur préférée. J'ouvrais alors grand les bras et tournais sur moi-même tel un capricieux devant l'extase de son jouet favori :

« Que dis-tu de ce spectacle ? Suis-je un beau metteur en scène ? Devrais-je peut-être tester la technicité de cette barre pour te l'enfoncer dans le cœur pour une simple raison : Où étais-tu ? » finissais-je par pointer mon regard haineux à l'aide de la barre métallique, sa silhouette.


C'est pour renaître ailleurs qu'ici-bas on succombe.





Revenir en haut Aller en bas
 
The Hospital of the demon | Rebekah Mikaelson.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Will Rise Again  :: Dynasty of Shadows :: | Votre destin est entre nos mains. :: New-Orleans :: Hôpital-
Sauter vers: