AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 - La question est de savoir : pourquoi suis- je encore en vie ? - Matthew B. Donovan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
Messages : 16
Date d'inscription : 27/08/2017


MessageSujet: - La question est de savoir : pourquoi suis- je encore en vie ? - Matthew B. Donovan  Ven 1 Sep - 22:00




Come out and play


Matthew G. Donovan▬ Matt ▬ Monde 2 :  THE UPSIDE DOWN ▬ Hétérosexuel ▬ Zach Roerig ▬ Humain


I live   Caractère
Je supprime le bruit autour de moi pour découvrir qui je suis vraiment.



Je suis Matt Donovan, un simple humain dans cette ville qui regorge de créatures surnaturelles. Ma première réaction face à ces phénomènes était sûrement l'incompréhension, une once de peur peut-être aussi. J'ai été furieux de voir Caroline - ma petite amie à ce moment-là - transformé en vampire par Damon. Oui, je reste persuadé que c'est lui qui l'a transformé en une entité que je n'apprécie pas. J'avais cette fâcheuse impression de voir le monde s'écrouler, et pour tout, vous avouez, je ne suis pas du tout à l'aise - actuellement - avec ce genre de chose. J'aurais aimé fuir, mais je reste présent pour le bien de mes proches, ils ont besoin - souvent - d'un peu d'humanité autour d'eux.
J'ai l'apparence d'un être humain avec toutes ses faiblesses, mais toutes ses qualités aussi. C'est peut-être d'ailleurs mon humanité qui fait de moi, quelqu'un qui croque la vie à pleines dents et qui reste tout de même très prévoyant. L'immortalité ne m'attire pas et me dégoûte même quelques fois - souvent -. Mettre ma vie en danger ? Évidemment, je suis prêt à me battre pour une cause qui me semble juste et à protéger les miens, peu importe le prix. Je suis loin d'être apeuré par la magie ou des crocs retroussés, cependant la violence n'est pas mon atout principal, mais si on me cherche, je saurais riposter avec intelligence.
Je peux me montrer buter, imprévisible et porter des paroles blessantes si je me sens agressé. La délicatesse des mots est bien plus mortelle qu'un simple craquement de nuque ou un cœur arraché.
Si on parlait de sentiments ? Elena, Caroline, Rebekah.. Non plus sérieusement, je suis de nature réservée sur ce sujet-là. Je supporte assez mal le fait que mes exs petites amies appartiennent au monde des vampires, mais j'essaye à tout prix de leur cacher. Pour la suite, je pose mon joker.




Before   Histoire
La chose la plus difficile dans ce monde, c'est de se sentir vivant.



« Sais-tu combien de fois je suis mort ou presque mort ? La plupart des fois, c'était aux mains de gens que je croyais être mes amis. Je suis désolé, pas des gens...des vampires. Ne me donne pas le discours "nous sommes pas tous comme çà", Elena, parce que vous l'êtes. Je ne peux pas dire que je déteste les vampires et ensuite les utiliser quand cela est à mon avantage.» Voila en quelque sorte la triste constatation de mon entourage. La vie humaine est bien plus gratifiante qu'une vie éternelle à mon humble avis et pour rien au monde, je deviendrais l'un des leurs, rien au monde.

J'ai vu le jour un mercredi 26 février 1992 à Mystic Falls. J'ai grandi avec une mère alcoolique et une grande sœur légèrement perturbée sur les bords, Vicki. A croire que j'étais le seul être de la famille à être normal, à croire que j'étais le seul à espérer une famille à l'écoute des siens. Cependant, j'étais proche de ma sœur, mais cela ne l’empêchait pas de fuguer comme toujours. Puis un jour, elle a disparu sans laisser de trace, j'apprenais bien plus tard que celle-ci a été tué par Stefan pour protéger Jeremy et Elena de son état vampirique. Secrètement, j'ai pensé que ce n'était pas plus mal qu'elle soit morte, je n'aurais pas supporter l'avoir auprès de moi en tant que vampirique - je l'aurais peut-être tuer à force de voir cet air assoiffé de sang sur son visage pour son bien -. Ma mère Kelly se noie constamment aussi dans l'alcool - un trait de famille chez les Donovan ? En tout cas je n'aspire pas à être un alcoolique -, un peu plus chaque jour en pensant à sa tendre fille disparue. Est-ce une vie de se lamenter sur un être cher ? Elle pourrait au moins prendre des nouvelles de son fils non ? Et où est mon père ? Un homme que j'ai jamais vu mais dont la seule chose que je sais à son sujet est son abandon. Tant de questions existentielles concernant ma famille, mais qui ne m’empêche pas de devenir un homme pour autant.  

Depuis que Elena et Caroline sont devenues vampires, je suis devenu distant, mais porte à merveille mon rôle de meilleur ami. J'étais avec la demoiselle Gilbert quand celle-ci a perdu ses parents, devant ce désastre familiale, elle a arrêté notre relation, une chose que je comprenais mais mon ego me soufflait de la rancœur. Ensuite, il y'a eu la tragique relation avec Caroline, comment est-ce que j'ai pu sortir avec une vampire ? Ou tout simplement pourquoi elle ne m'a rien dit ? Pourquoi ? De peur de ma réaction ? De toute manière dans les deux cas, c'était fini. Cependant, j'étais présent pour les épauler et les aider dans leurs quêtes contre les éléments perturbateurs.      
L'arrivée des originels en ville annonçait rien de bon pour l'avenir des habitants de Mystic Falls. Démuni devant autant de pouvoirs et de violence, j'avais sincèrement peur pour mes amis, pour ma famille. L'hybride originel ne manquait pas de plans machiavéliques pour torturer Elena et ses compagnons. Je déteste les Mikaelson, enfin il y'a une exception dans cette famille maudite : Rebekah Mikaelson. La belle blonde avait réussi à m'amadouer pendant quelque temps, mais la réalité était autre chose - elle était vampire -. Mon destin serait-ce d'être avec une créature du diable ? Oh grand jamais ! Craquer pour elle ? Non ! Peut-être que si.. Non ! Je sais pas. Veuillez me laisser tranquille avec le dossier concernant Rebekah, c'est tout ce que j'ai à dire pour ma défense. Dans les péripéties qui s’enchaînent, j'ai eu une courte aventure avec Nadia et Rebekah en même temps par la même occasion. Quoi ? Prendre du plaisir n'est pas puni par la loi si ? Quoi Bekah ? Arrêtez tout de suite, tout ce que vous pourrez penser est faux.  Devant l'augmentation des phénomènes surnaturelles, j'aspirais secrètement à devenir plus fort pour combattre avec une force humaine, les intrus qui pourrissent la ville de Mystic Falls. Peut-être qu'un jour, j'aurais les épaules pour devenir adjoint du Sheriff et les armes adéquates pour mettre fin à leur règne misérable. Peut-être aussi que je deviendrais l'ennemi de mes amis ? Cette soif de haine - envers les vampires -  qui me ronge pourrait amener à chambouler mes relations principales. Et alors ? Je suis prêt aussi à faire justice !

Autrefois, j'étais le serveur le plus âgé qui travaillait au Mystic Grill. J'avais une place en or puisque je pouvais, avec une oreille attentive, écouter les ragots de la ville. Je me montrais aussi très observateur et méfiant quand il s'agissait de nouvelles rencontres, on ne s’arrêtait pas dans une ville jadis paisible par pur hasard. J'étais  très proche de Jeremy et Tyler, une bande de potes qui embellissait de ma vie, une vie - un minimum - normale malgré leurs apparences. Mais hélas, ce n'était que de courte durée, les péripéties suivantes ont amené à la mort de mon meilleur ami Tyler, à ma mère, à la retrouvaille de ma sœur pour un court instant.

Quelle étrange situation,quant-on pense que je ne suis qu'un humain ? Comment ai-je fait pour survivre ? Etre humain serait donc le pouvoir suprême ? Ou peut-être la chance. Tout mon entourage à changer, à développer des pouvoirs, moi rien. Juste le pouvoir de me battre, de protéger ceux qui le mérite, voila pourquoi je suis devenu le sheriff de la ville de mon enfance. Drôle d'ironie non ?  

Et puis, je me suis retrouvé à  Blacktown, là où les humains sont des espèces en voie d'extinction, enfin plutôt un produit de luxe. Assouvir la soif de ces saletés de vampires ? Certainement pas, j'étais prêt à rassembler  mon courage, mes forces pour combattre ses sangsues. Pourquoi pas monter un groupe de résistants ? C'est dans mon plan et prouver que nous, pauvres humains, avons la force de nous battre contre le monde qui devient impitoyable et meurtrier. Mais encore faudrait-il que je sorte de cet endroit  insalubre, dont mon sang sert à nourrir ces imbéciles chaque jour. Mais chaque jour un peu plus, je nourris cette haine profonde pour eux. Suis-je leur marionnette torturée ? Oui. Mais le temps nous le dira si c'est encore  le cas. Je ne compte pas rester ainsi même si je sens que je vais rejoindre Vicky. Je veux vivre à tout prix parce que mon monde n'est pas ce que je vois. Alors oui, les morsures parsèment mon corps, je vois sur le visage de mes tressaillants, la joie de survivre et d'un sens cela me fait du bien. Je suis utile mais pour combien de temps ? L’échappatoire est proche.    





Mon pseudo est Joker, j'ai deux ans et je suis disponible quand je veux. J'aime la BD, les jeux vidéos, écrire, grapher, les Converses, les Lego et j'apprécie moins les personnes qui s'amusent avec mes nerfs. J'aimerai ajouter que j'aime manger des clowns


© Halloween de Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
- La question est de savoir : pourquoi suis- je encore en vie ? - Matthew B. Donovan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» question sur : le savoir construit les hommezs
» Suis-je si seule dans ce si beau musée ? [Livre I - Terminé]
» La liste des choses que je n'aime pas sans savoir pourquoi
» Quelle évolution d'Evoli es-tu ?
» Pourquoi dois-je souffrir ? Pourquoi suis-je condamnée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crossworlds :: ¦ Administration :: | Ecrire son histoire :: › Présentations validées-
Sauter vers: